Displaying 1 - 12 of 12

Sept semaines pour l’eau 2021, semaine 6 : «La naissance d’un nouvel univers: dans le contexte de Standing Rock», par l’archevêque Mark MacDonald

Dans cette sixième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2021 du Réseau œcuménique de l’eau du COE, Mgr Mark MacDonald* souligne comment Jésus et son ministère sont étroitement associés à l’eau. Il évoque également sa participation aux manifestations de Standing Rock en 2016, avec d’autres membres du clergé et des défenseurs de l’eau indigènes – des évènements durant lesquels il a ressenti la présence de Jésus, venu protéger les eaux de Standing Rock.

Seven Weeks for Water 2021, week 6: "A universe reborn: in the context of Standing Rock", by Archbishop Mark MacDonald

The 6th reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the WCC’s Ecumenical Water Network is written by Archbishop Mark MacDonald.*  In the following reflection, he recognises that Jesus and his ministry are closely associated with water. Then he goes on to recall his presence at the Standing Rock protests in 2016 along with other clergy and indigenous water protectors.  He felt, at that time, that Jesus was also present beside them at the Standing Rock to protect its waters.

Sept semaines pour l’eau 2021, semaine 5: «L’eau à Wall Street: une violation ultime du don de Dieu», par Susan Smith et Dinesh Suna

La 5e réflexion des Sept semaines pour l’eau 2021 du Réseau œcuménique de l’eau (ROE) du COE est rédigée par Susan Smith et Dinesh Suna*. Les auteurs y condamnent le fait que l’eau ait récemment été cotée à la Bourse de Wall Street, devenant ainsi, pour la première fois, une marchandise échangeable. Rappelant que, selon la Bible, Dieu a fait couler l’eau pour étancher la soif des pauvres et des indigents, et que l’eau devrait être accessible à tous, y compris à ceux qui n’ont pas d’argent, ils proclament la véritable valeur de l’eau en tant que don de Dieu, droit de l’homme, merveille spirituelle, et source de toute vie.

Seven Weeks for Water 2021, week 5: "Water on Wall Street: the ultimate abuse of God’s gift", by Susan Smith and Dinesh Suna

The 5th reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the WCC’s Ecumenical Water Network (EWN) is written by Susan Smith and Dinesh Suna.*  In the following reflection, they condemn the recent listing of water on Wall Street as a tradable commodity.  Referring to the biblical assurance that God will quench the thirst of the poor and needy and that water should be made available to all even if they have no money, they proclaim the true value of water as a gift from God, a human right, a spiritual wonder and the source of all life. 

Eau et genre: les femmes se battent pour la sécurité de l’eau potable dans leurs communautés

La 4eréflexion des Sept semaines pour l’eau 2021 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est écrite par Krystina White.* Dans cette réflexion, l’auteure fait part de son expérience et raconte la façon dont les personnes de couleur se voient refuser le droit à l’eau potable en raison du saturnisme de l’eau du robinet à Flint, dans l’État du Michigan (États-Unis). Par ailleurs, elle démontre comment les actions de certaines femmes ordinaires, bien que se trouvant à la fin de la chaîne, peuvent s’avérer extraordinaires, tout comme celles de Débora, la prophétesse de la Bible. Krystina White a créé, avec deux de ses amies, l’organisation Black Millennials 4 Flint afin de s’attaquer aux problèmes posés par la contamination de l’eau à Flint, et proposer des solutions durables aux communautés confrontées à la crise.

Seven Weeks for Water 2021, week 4: "Gendered water: women fight for safe drinking water in their communities", by Krystina White

The 4th reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the WCC Ecumenical Water Network is written by Krystina White.* In the following reflection, she narrates her experience of how people of colour are denied their right to clean water because of lead poisoning of tap water in Flint, Michigan (USA). She further demonstrates how ordinary women, though at the receiving end, can do extraordinary work, just like Deborah, the prophetess in the Bible.  White and her friends challenged the lead contamination of Flint’s waters through the Black Millennials 4 Flint and offered lasting solutions to communities facing the crisis.

 

Seven Weeks for Water 2021, week 3: "Water for creation: protecting water for the sacred C’iyaal, C’waam and Koptu", by Jesse Cruz Richards

The 3rd reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the World Council of Churches (WCC) Ecumenical Water Network is written by Jesse Cruz Richards.*  The following reflection draws inspiration from the restoration of the Israelites from Babylonian exile as promised by Ezekiel, and from hopes and prayers for the restoration of the Klamath Tribes and other indigenous peoples of the Pacific Northwest to their rivers, waters and fishes, namely the C’iyaal, C’waam and Koptu. 

L’eau pour la création: protection de l’eau pour le C’iyaal, le C’waam, et le Koptu sacrés

La troisième réflexion dans le cadre des Sept semaines pour l’eau 2021 du Conseil œcuménique des Églises (COE) est écrite par Jesse Cruz Richards.* Dans cette réflexion, l’auteur s’inspire de la réhabilitation des Israélites, et la fin de leur exil babylonien, tel que promis par Ézéchiel, ainsi que des espoirs et des prières pour la réhabilitation des Klamaths et d’autres peuples autochtones de la région nord-ouest du Pacifique vers leurs rivières, leurs eaux, et leurs poissons : le C’iyaal, le C’waam & le Koptu.

L’eau pour la vie: l’eau n’est pas garantie pour les peuples autochtones de la nation Navajo

La 2e réflexion des Sept semaines pour l’eau 2021 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est écrite par Annika Harley.* Dans cette réflexion, Annika Harley souligne les difficultés créées par les activités minières et la fracturation hydraulique dans la nation Navajo, telles qu’évoquées lors de sa conversation avec Bitahnii Wayne Wilson. Elle ne remet pas seulement en cause ces activités non-durables, mais fournit également des solutions applicables à petite échelle pour les communautés autochtones en cette période de pandémie de COVID-19.

Seven Weeks for Water 2021, week 2: "Water for life: not guaranteed for the indigenous people of the Navajo Nation", by Annika Harley

The 2nd reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the WCC Ecumenical Water Network is written by Annika Harley.*  In the following reflection, Harley highlights the challenges of mining and fracking in the Navajo Nation based on her conversation with Bitahnii Wayne Wilson, who not only challenges these unsustainable practices, but also provides small-scale solutions to indigenous communities in the time of COVID-19.

Un pèlerinage de la justice de l'eau en Amérique du Nord aux couleurs de l’arc-en-ciel

La première réflexion dans le cadre des Semaines pour l'eau 2021 du Réseau œcuménique de l'eau du COE est écrite par Michele Roberts.* Se basant sur des exemples de contamination à grande échelle de l'eau dans plusieurs villes des États-Unis, Michele Roberts arrive à la conclusion que le manque d'accès à l'eau potable aux États-Unis est le résultat d'un racisme systémique.

Seven Weeks for Water 2021, week 1: "The rainbow color of the pilgrimage of water justice in North America", by Michele Roberts

The 1st reflection of the Seven Weeks for Water 2021 of the WCC Ecumenical Water Network is written by Michele Roberts*, from the Environmental Justice Health Alliance. In this reflection, the author, based on several instances of large scale water contamination in many cities in the USA, comes to a conclusion that lack of access to clean water in USA is a result of systemic racism.