Displaying 1 - 20 of 375

Le comité central du COE demande la création d'une nouvelle commission et des mesures plus urgentes en matière de changement climatique

Dans une déclaration sur le changement climatique, le comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) a demandé expressément à la 11e Assemblée et aux organes directeurs du COE d'envisager "la création d'une nouvelle Commission sur le changement climatique et le développement durable afin de mettre l'accent sur cette question en cette période charnière".

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 7 : « Pèlerinage pour la justice de l’eau en Europe », par Isabel Apawo Phiri

La septième et dernière réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Isabel Apawo Phiri*. Dans la réflexion suivante, en tant que référente du personnel pour Le Pèlerinage de justice et de paix du COE, elle fait une analyse convaincante de la façon dont le pèlerinage du COE  et le Pèlerinage pour la justice de l’eau sont liés, se complètent et se renforcent mutuellement, en faisant particulièrement référence à l’Europe.

Sept semaines pour l'eau 2022, semaine 6 « L'eau est un don de Dieu, un bien commun et un droit de l'homme » par Dinesh Suna

La sixième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Dinesh Suna.* Dans la réflexion qui suit, il donne un aperçu historique du ministère de la justice de l'eau du COE et réaffirme que l'eau est un don de Dieu, un bien commun et un droit de l'homme. S'inspirant d'Ésaïe, il appelle les Églises à devenir des communautés bleues et à refuser la privatisation de l'eau et l'eau en bouteille.

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 5 : « L’eau – une bénédiction et une menace ? », par Peter Pavlovic

La cinquième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Peter Pavlovic*. Selon lui, bien que l’Europe soit un continent riche en eau, de nombreuses préoccupations liées à la disponibilité de l’eau persistent dans la région. Le changement climatique aggrave ce problème, et notre vulnérabilité est, comme met en garde le dernier rapport du GIEC, de plus en plus grande. La foi décrit le monde comme un don de Dieu fait à l’humanité. Or, la fragilité de notre existence est étroitement liée au non-respect des limites du monde dans lequel nous vivons et s’enracine dans l’échec de notre relation avec Dieu.

Sept semaines pour l’eau 2022, 4ème semaine : « L’eau pour la paix : une perspective interconfessionnelle », par Susanne Öhlmann

La quatrième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est écrite par Susanne Öhlmann.* Elle dit que l'eau et la paix sont semblables l'une à l'autre. Elles ne nous manquent que lorsqu'elles sont absentes. D'une part, l'Europe, continent riche en eau, a commencé à ressentir les effets des pénuries d'eau ces derniers temps, et d'autre part, la paix et la sécurité de la région ont commencé à se déstabiliser à la suite de la guerre en Ukraine. S'inspirant du prophète Amos, elle prie pour que la paix et la justice l’emportent.

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 3: «Prendre soin de la création et de l'eau pour la vie », par Louk Andrianos

La troisième réflexion des Sept semaines pour l'eau 2022 du Réseau œcuménique de l'eau du COE est écrite par Louk Andrianos.* Il réfléchit aux paroles de Dieu citées dans les livres de Jacques et de Jean, en mettant en garde les chrétiens contre un « péché écologique » moins reconnu envers l'eau : « la pollution ». Lorsque notre soif n'est pas étanchée par l'eau de Jésus-Christ et que nous suivons le mode de vie consumériste de ce monde, nous agissons parfois comme des sources d'eau polluée qui détruisent la création au lieu de lui donner vie. Nous ne devrions pas être la source de la bénédiction et de la malédiction (Jacques 3:10-11).

Lors de la pré-assemblée des ministères spécialisés, les yeux sont tous rivés sur "le moment critique auquel nous sommes confrontés en tant qu'humanité".

La pré-assemblée des ministères spécialisés du Conseil œcuménique des Églises (COE), qui se tient les 9 et 10 mars, est l'occasion de formuler une réponse commune aux questions les plus urgentes de notre temps et de proposer une action commune au moment où le COE et ses partenaires s’acheminent ensemble vers l'assemblée du COE à Karlsruhe.

Le secrétaire général par intérim du COE donne une conférence en Iran sur le thème «La solidarité interreligieuse au service de notre monde blessé: Un appel urgent pour nous»

Lors d’une conférence publique donnée à l’Université internationale des Ahl al-Bayt en Iran, le père Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), a livré ses réflexions sur les moyens d’améliorer les relations humaines au sortir de la pandémie de COVID-19.

Malgré la pandémie et les catastrophes naturelles, «nous nous tenons debout avec espoir», déclare la région du Pacifique

À l’approche de la Onzième Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (COE), les Églises du Pacifique s’inquiètent de leur participation en raison des changements climatiques et des fermetures de frontières à l’intérieur comme à l’extérieur. Les responsables des Églises du Pacifique étaient en union de cœur et d’esprit en ce 11 février par visioconférence, dans le cadre de la session du Comité central du COE.

Les étudiant-e-s de Bossey, impliqué-e-s dans la conduite des prières, disent leur espoir «tant que les Églises affichent leur volonté de cheminer ensemble»

Les étudiant-e-s de l’Institut œcuménique de Bossey ont approfondi leur compréhension du mouvement œcuménique en prêtant main-forte à la conduite des prières de la session du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) qui s’est déroulée par visioconférence du 9 au 15 février.