Affichage de 1 - 20 de 73

Le Comité exécutif du COE "réimagine l'avenir" animé d’un sentiment d'espoir

Le comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE) s'est réuni le 12 novembre - pour la première fois depuis deux ans - et a entamé ses travaux avec le désir de réimaginer l'avenir en identifiant certaines tendances et opportunités nées à la suite à la tragique pandémie de COVID-19. La réunion se déroule de manière hybride à l'Institut œcuménique de Bossey et par vidéoconférence.

Un colloque œcuménique de réflexion théologique sur l’écologie

Un colloque en ligne de trois jours, du 11 au 13 février, organisé par le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Séminaire œcuménique et francophone de théologie de l’écologie, a rassemblé des personnalités autour du thème «Penser les relations écologiques à l’ère de l’anthropocène».

Les Églises doivent user de leur voix sur la question des changements climatiques

Alors qu’elle se réunit cette semaine à Brisbane, en Australie, la Commission des Églises pour les affaires internationales du Conseil œcuménique des Églises (COE) a été informée des conséquences durables pour les îles du Pacifique des cinquante années d’essais nucléaires dans la région, devenue l’une des zones du monde les plus sensibles aux changements climatiques.

Christian Aid commande un «requiem pour le climat»

Christian Aid a commandé à des compositeurs et des musiciens venant du monde entier la création d’un nouveau thème orchestral inspiré par la crise climatique.

C’est Chineke! – décrit comme le premier orchestre communautaire européen, composé majoritairement de Noirs et de personnes issues de minorités – qui est en train de composer ce morceau de 12 minutes intitulé Song of the Prophets: A Requiem for the Climate (Le chant des prophètes: un requiem pour le climat).

Le secrétaire général du COE: «L’amour ouvre la voie au changement»

S’exprimant à Bergen, en Norvège, à l’occasion de la conférence internationale sur la durabilité et les changements climatiques dans la religion, organisée par l’université de Norvège occidentale en sciences appliquées, l’Église de Norvège et le Conseil pour les communautés religieuses et philosophiques de Norvège, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Olav Fykse Tveit, a fait part de ses réflexions autour de la question: «En quoi l’amour est-il concerné? La justice climatique et le souci de la planète».

La grande prédicatrice de l’Évangile du Groenland

Même si elle aime ce qu’elle fait, il y a des moments où l’évêque Sofie Petersen a le désir impérieux de se trouver ailleurs que dans son confortable bureau diocésain à Nuuk, au Groenland. De préférence dehors, inhalant l’air vif de l’Arctique dans un paysage d’une beauté époustouflante où de puissants ours polaires déambulent et d’immenses baleines tracent leur route paisiblement entre les plaques de glace le long de la côte.

Investisseurs, gestionnaires d’actifs, promoteurs, les Églises tentent de réduire le fossé entre foi et investissements

Une conférence de deux jours s’est tenue il y a peu à Genève portant sur la réduction du fossé entre la foi et les investissements grâce à la coopération entre différents groupes. Une réunion rare en son genre entre gestionnaires d’actifs et membres du clergé dont la clé du succès résidait dans l’analyse des formes de coopération pour réussir dans le respect des principes chrétiens.

«Nous avons pour mission de prendre soin de la création divine», déclare un représentant ecclésiastique brésilien à la COP25

«Dieu ne reste jamais indifférent aux changements climatiques qui affaiblissent les populations déjà affaiblies, appauvries et dispersées de par le monde», déclare le pasteur Nestor Friedrich, du Brésil, dans son sermon prononcé à la célébration de prière œcuménique du 8 décembre, en l’église évangélique espagnole, à Madrid, dans le cadre de la COP25, le sommet des Nations Unies sur les changements climatiques.

Le COE défend la dignité humaine au Conseil des droits de l’homme

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a eu un impact positif à la 41e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, tenue du 24 juin au 12 juillet.
Le COE s’engage depuis longtemps auprès du système des droits de l’homme des Nations Unies, en défendant et en témoignant de la dignité humaine et la justice au nom du mouvement œcuménique mondial.

Le COE fait mémoire de ses collègues disparus

Pendant un service commémoratif célébré dans la chapelle du Centre œcuménique le 24 mai, le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE) a fait mémoire de la vie, du témoignage et du ministère de la pasteure Robina Winbush et du pasteur Norman Tendis.

Accent mis sur les droits de l’enfant par la présidente et le secrétaire général du COE

Mme Agnes Abuom, présidente du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE), a fait quelques remarques introductives lors de l’ouverture de la réunion du Comité exécutif du COE qui se tient du 22 au 28 mai à l’Institut œcuménique de Bossey.
«Nous arrivons avec beaucoup d’attentes et le désir de faire part des expériences de nos Églises, nos communautés et nos pays», a déclaré A. Abuom. «J’ai espoir que celles-ci se réalisent formellement et informellement durant ce temps passé ensemble ici à Bossey.»