Bible studies

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 7 : « Pèlerinage pour la justice de l’eau en Europe », par Isabel Apawo Phiri

La septième et dernière réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Isabel Apawo Phiri*. Dans la réflexion suivante, en tant que référente du personnel pour Le Pèlerinage de justice et de paix du COE, elle fait une analyse convaincante de la façon dont le pèlerinage du COE  et le Pèlerinage pour la justice de l’eau sont liés, se complètent et se renforcent mutuellement, en faisant particulièrement référence à l’Europe.

Sept semaines pour l'eau 2022, semaine 6 « L'eau est un don de Dieu, un bien commun et un droit de l'homme » par Dinesh Suna

La sixième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Dinesh Suna.* Dans la réflexion qui suit, il donne un aperçu historique du ministère de la justice de l'eau du COE et réaffirme que l'eau est un don de Dieu, un bien commun et un droit de l'homme. S'inspirant d'Ésaïe, il appelle les Églises à devenir des communautés bleues et à refuser la privatisation de l'eau et l'eau en bouteille.

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 5 : « L’eau – une bénédiction et une menace ? », par Peter Pavlovic

La cinquième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est rédigée par Peter Pavlovic*. Selon lui, bien que l’Europe soit un continent riche en eau, de nombreuses préoccupations liées à la disponibilité de l’eau persistent dans la région. Le changement climatique aggrave ce problème, et notre vulnérabilité est, comme met en garde le dernier rapport du GIEC, de plus en plus grande. La foi décrit le monde comme un don de Dieu fait à l’humanité. Or, la fragilité de notre existence est étroitement liée au non-respect des limites du monde dans lequel nous vivons et s’enracine dans l’échec de notre relation avec Dieu.

Sept semaines pour l’eau 2022, 4ème semaine : « L’eau pour la paix : une perspective interconfessionnelle », par Susanne Öhlmann

La quatrième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est écrite par Susanne Öhlmann.* Elle dit que l'eau et la paix sont semblables l'une à l'autre. Elles ne nous manquent que lorsqu'elles sont absentes. D'une part, l'Europe, continent riche en eau, a commencé à ressentir les effets des pénuries d'eau ces derniers temps, et d'autre part, la paix et la sécurité de la région ont commencé à se déstabiliser à la suite de la guerre en Ukraine. S'inspirant du prophète Amos, elle prie pour que la paix et la justice l’emportent.

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 3: «Prendre soin de la création et de l'eau pour la vie », par Louk Andrianos

La troisième réflexion des Sept semaines pour l'eau 2022 du Réseau œcuménique de l'eau du COE est écrite par Louk Andrianos.* Il réfléchit aux paroles de Dieu citées dans les livres de Jacques et de Jean, en mettant en garde les chrétiens contre un « péché écologique » moins reconnu envers l'eau : « la pollution ». Lorsque notre soif n'est pas étanchée par l'eau de Jésus-Christ et que nous suivons le mode de vie consumériste de ce monde, nous agissons parfois comme des sources d'eau polluée qui détruisent la création au lieu de lui donner vie. Nous ne devrions pas être la source de la bénédiction et de la malédiction (Jacques 3:10-11).

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 2 : «Justice de l’eau vers la justice de genre», par Nicqi Ashwood

La deuxième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2022 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est écrite par Nicole Ashwood (Nicqi)*. Dans la réflexion suivante, qui a été écrite autour de la Journée internationale de la femme, l’auteure revient sur la manière dont les femmes dans l’histoire de l’Exode furent privées d’eau, et comment Moïse prit leur défense et leur apporta de l’eau, à elles et à leurs troupeaux. Elle souligne ensuite comment les pays développés d’Europe, dont la Suisse, réussissent à accéder à l’eau potable et comment cela affecte la santé, le bien-être et la dignité des personnes, en particulier des femmes, partout dans le monde.

Sept semaines pour l’eau 2022, semaine 1 : «Justice de l’eau maintenant ! », par Philip Peacock

C’est Philip Vinod Peacock* qui a rédigé la première réflexion des Sept semaines pour l'eau 2022 du Réseau œcuménique de l'eau du COE. Dans la réflexion suivante, il réfléchit à la promesse de Dieu trouvée dans Esaïe selon laquelle Dieu étanchera la soif des pauvres et ne les abandonnera pas. Dans le contexte actuel de la crise mondiale de l'eau, il juxtapose les pauvres aux riches en termes de capacité d'accès à l'eau potable. Il nous met au défi de mettre en œuvre la promesse de Dieu d'offrir de l'eau aux pauvres.

Étude biblique de la 11e Assemblée - Pâques

Faisant partie d'une série d'études bibliques en préparation de la 11e Assemblée du COE, ce cinquième texte a été écrit par Mgr Maxim (Vasiljevic), évêque du diocèse de Los Angeles et d'Amérique occidentale de l'Église orthodoxe serbe.