Affichage de 1 - 20 de 54

Les jeunes se préparent à leur futur rôle de stewards à la 11e Assemblée du COE

Une sélection variée de 26 jeunes désignés comme stewards du Conseil œcuménique des Églises (COE) se sont réunis en ligne du 14 au 16 juin 2021 pour prendre part à une introduction aux fonctions de steward et à une formation œcuménique, conçue pour construire une conscience du contexte, développer le sens du leadership et renforcer la solidarité mondiale, ainsi qu’à une introduction à leur participation aux prochaines grandes réunions du COE. 

Les jeunes prennent les commandes pour la Journée œcuménique internationale de la jeunesse

Quel est le rôle des chrétien-ne-s en matière de protection de l’environnement? Alors que les effets des changements climatiques s’intensifient au fil du temps, les enfants et les jeunes sont confrontés aux conséquences de nos actes. Cette année, le Conseil œcuménique des Églises (COE) organise un événement en ligne pour célébrer la Journée œcuménique internationale de la jeunesse, afin de permettre aux jeunes de discuter de ce problème.

Les stewards apportent une nouvelle perspective au COE lors de leur réunion en ligne

Un groupe de 26 stewards du monde entier se réunissent en ligne cette semaine pour se préparer à leur mission lors de la réunion à venir du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE). 

Ces jeunes des quatre coins du monde se rencontrent du 14 au 16 juin autour d’un programme prévoyant une formation œcuménique ainsi qu’une présentation des travaux du Comité central du COE qui se réunira du 23 au 29 juin. 
 

Le COE invite les jeunes au programme des stewards de la 11e Assemblée devant avoir lieu en 2022

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) invite la jeunesse œcuménique à participer au programme d’accueil (stewards) de la 11e Assemblée devant avoir lieu à Karlsruhe, en Allemagne, en 2022. Cet évènement vise à rassembler un groupe dynamique et diversifié de 160 jeunes du monde entier, entre le 21 août et le 10 septembre 2022. L’invitation s’adresse à des jeunes de divers horizons, appartenant à différentes Églises, et de toutes les régions. 

Pour la Journée mondiale de la santé mentale, «attends-toi à une vie colorée»

À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 octobre, Hanbeet Rhee, membre du Conseil œcuménique des jeunes en Corée et membre de la Commission des jeunes ECHOS du Conseil œcuménique des Églises, nous fait part de ses encouragements et de son témoignage personnel sur l’importance de prendre soin de sa santé mentale.

Une date à ne pas manquer et un ensemble d’outils sur la santé mentale à découvrir à l’occasion de la Journée de la jeunesse 2020

Le 12 août, le Conseil œcuménique des Églises (COE) célèbrera la Journée internationale de la jeunesse œcuménique autour du thème «Les jeunes et la santé mentale». Une célébration de prière avec des personnes expertes s’exprimant sur le sujet, de la musique, des prières et des études bibliques sont prévues, ainsi qu’une «boîte à outils» diffusée en amont de l’événement pour aider les Églises membres du COE à offrir un espace de confiance aux jeunes dans le but d’améliorer leur santé mentale.

Les jeunes invité-e-s à faire entendre leur voix dans une publication du COE

Le programme pour les jeunes dans le mouvement œcuménique du Conseil œcuménique des Églises (COE) prévoit de publier, pour la première fois en 25 ans, un ouvrage dans lequel les jeunes s’expriment. Nous invitons les jeunes âgé-e-s de 18 à 30 ans de nos Églises membres, partenaires œcuméniques et de bonne volonté du monde entier à soumettre des articles relatifs à la situation des jeunes d’aujourd’hui: leurs difficultés, les potentiels de transformation qu’ils identifient et leur vision du mouvement pour l’avenir.

Les visages de l’entraide: le COE propose des personnes-ressources pour vous accompagner pendant la pandémie de COVID-19

Le COE met à la disposition de ses Églises membres des ressources et des visages humains pendant la pandémie de COVID-19. Une équipe de huit personnes-ressources a été créée pour répondre aux questions relatives au discernement des Églises sur leur rôle pendant la pandémie de coronavirus, à la manière de s’adapter en tant que communautés d’inspiration religieuse, mais aussi d’interagir et de partager les unes avec les autres.

De jeunes auteurs-compositeurs invités à illuminer la Onzième Assemblée du COE

Alors que les préparatifs de la Onzième Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (COE) avancent à grands pas, le Comité des cultes de l’Assemblée et le Programme pour l’engagement des jeunes du COE donnent aux jeunes âgés de 18 à 35 ans et impliqués dans une Église membre du COE l’occasion de déployer leur créativité en les invitant à participer à un concours de composition musicale. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des activités et efforts visant à impliquer et inclure les jeunes dans la planification et le déroulement de l’Assemblée, et leur permet de faire partie intégrante du mouvement œcuménique en élevant leur jeune voix par la musique.

Les jeunes Africains sont prêts à relever les défis qui se présentent

Les jeunes membres du clergé, théologiens et laïcs africains sont impatients de s’attaquer aux problèmes complexes qui touchent leur continent et le monde entier. C’est ce qui est apparu clairement lors d’un concours d’écriture destiné aux auteurs de moins de 35 ans et organisé par le Conseil œcuménique des Églises (COE), en partenariat avec la Conférence des Églises de toute l’Afrique (CETA).

De jeunes membres de la Commission du COE contribuent à l’exposition Václav Havel à Rome

«La meilleure des pensées est celle qui laissera toujours un interstice à la possibilité que tout soit, dans le même temps, absolument différent.» — Václav Havel
La pasteure Martina Viktorie Kopecka, présidente de la Commission ECHOS du Conseil œcuménique des Églises, a fait de cette phrase sa citation préférée de Václav Havel, un opposant au régime communiste tchécoslovaque qui a ensuite pris la présidence du pays.

Larissa Aguiar Garcia: «Nous ouvrons un espace sûr»

Voici le quatrième d’une série d’entretiens avec les ambassadeurs et ambassadrices des Jeudis en noir qui jouent un rôle de premier plan pour stimuler l’impact de notre appel collectif à un monde sans viol ni violence. Larissa Aguiar Garcia, de l’Igreja Medista do Brasil, est membre de la Commission des jeunes ECHOS du Conseil œcuménique des Églises (COE).

En Corée, les jeunes «intendants de l’espoir» vont de l’avant ensemble

Au lancement de la formation des jeunes en Asie pour l’amitié religieuse (YATRA) le 18 septembre dans la chapelle de l’Université Yonsei, en Corée du Sud, les participant-e-s apprennent déjà à s’immerger dans le thème «intendants de l’espoir, prospecteurs d’harmonie».

C’est la première fois que la formation inclut non seulement des jeunes venus d’Asie, mais également du monde entier. Elle est coordonnée à la fois par le Programme pour le dialogue interreligieux et la jeunesse dans le mouvement œcuménique du Conseil œcuménique des Églises (COE), le Conseil pour la mission mondiale (CMM) et la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER).

Une Coréenne féministe et œcuméniste convaincue

Alors qu’elle vivait le moment le plus glorieux de sa carrière, la pasteure Sang Chang prit conscience que la société ne rime pas toujours avec bienveillance et que la politique peut s’avérer diabolique. Mais grâce à Dieu, elle s’en est remise. Sans amertume et plus que jamais déterminée dans sa lutte pour l’égalité des sexes et la justice sociale.

Les jeunes célèbrent l’inclusion et les dons du monde, en dépit des graves difficultés existantes

Le 12 août, à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le Conseil œcuménique des Églises (COE), la Fédération luthérienne mondiale et la Fédération universelle des associations chrétiennes d’étudiants ont invité les jeunes à venir célébrer cette journée au Centre œcuménique, à Genève. L’événement a plébiscité une compréhension générale de l’inclusion, en reconnaissant les dons et en répondant aux préoccupations et difficultés communes des jeunes du monde entier.

Un vent de changement souffle sur la principale instance œcuménique d’Afrique

Un vent de changement souffle sur la Conférence des Églises de toute l’Afrique (CETA) avec la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique quinquennal.
Dans une ambitieuse feuille de route en six points, ce regroupement d’Églises protestantes, anglicanes, orthodoxes et autochtones a dévoilé des axes de travail totalement nouveaux en vue d’insuffler une énergie nouvelle aux programmes existants. Au cœur de la stratégie: l’efficacité, l’efficience et la fiabilité de l’instance œcuménique, soucieuse de s’acquitter de sa mission prophétique.