Affichage de 1 - 20 de 268

Le comité central du COE demande la création d'une nouvelle commission et des mesures plus urgentes en matière de changement climatique

Dans une déclaration sur le changement climatique, le comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) a demandé expressément à la 11e Assemblée et aux organes directeurs du COE d'envisager "la création d'une nouvelle Commission sur le changement climatique et le développement durable afin de mettre l'accent sur cette question en cette période charnière".

L’engagement en faveur de financements respectueux du climat envoie «un signal d’espérance fort au monde entier»

Le 20 mai dernier, un webinaire a fait ressortir l’importance de l’appel commun historique lancé par le Conseil œcuménique des Églises (COE), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Conseil des sages musulmans et le Conseil rabbinique de New York, sur le thème «Des finances respectueuses du climat, un impératif moral envers les enfants».

Le COE, le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le Conseil musulman des aînés et le Conseil des rabbins de New York signent un appel conjoint pour une finance responsable pour le climat, un impératif moral envers les enfants

Le Conseil œcuménique des Églises (COE), le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le Conseil musulman des aînés et le Conseil des rabbins de New York ont signé un appel conjoint historique, «Une finance responsable pour le climat, un impératif moral et une responsabilité envers tous les enfants et le monde vivant».

Le COE réclame la liberté d’accès aux lieux de culte en Terre Sainte et la préservation du statu quo de Jérusalem

Dans une déclaration publiée le 11 avril, le Patriarcat orthodoxe de Jérusalem a fait part de ses vives inquiétudes quant aux restrictions policières annoncées pour le samedi de la sainte Lumière. Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a réagi à cette déclaration en condamnant fermement les mesures qui limitent l’accès aux lieux de culte, les qualifiant d’atteintes à la liberté religieuse en Terre Sainte.

Le secrétaire général par intérim du COE donne une conférence en Iran sur le thème «La solidarité interreligieuse au service de notre monde blessé: Un appel urgent pour nous»

Lors d’une conférence publique donnée à l’Université internationale des Ahl al-Bayt en Iran, le père Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), a livré ses réflexions sur les moyens d’améliorer les relations humaines au sortir de la pandémie de COVID-19.

Le Comité exécutif du COE "réimagine l'avenir" animé d’un sentiment d'espoir

Le comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE) s'est réuni le 12 novembre - pour la première fois depuis deux ans - et a entamé ses travaux avec le désir de réimaginer l'avenir en identifiant certaines tendances et opportunités nées à la suite à la tragique pandémie de COVID-19. La réunion se déroule de manière hybride à l'Institut œcuménique de Bossey et par vidéoconférence.

Le COE, la Ligue islamique mondiale et la Foundation Dialogue for Peace réunis à l’Institut œcuménique de Bossey

Le secrétaire général intérimaire du Conseil oecuménique des Églises, le père prof. Ioan Sauca, s’est entretenu avec Mohammad Bin Abulkarim Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale basée à La Mecque, et Aamir Javed Sheikh, responsable de la Foundation Dialogue for Peace basée en Norvège, à l’Institut œcuménique de Bossey le 31 août dernier.

Au cours du dialogue sur la COVID-19, le Secrétaire général par intérim du COE réfléchit à « notre vulnérabilité commune et notre destin commun en tant qu'humanité unique »

Lors d'un « Dialogue sur la COVID-19 et les conséquences pour la coopération multilatérale mondiale », le 30 août, le Secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), le père Ioan Sauca, a prononcé un discours sur les efforts urgents à déployer pour maintenir un dialogue et une coopération mondiaux et multinationaux à la suite de la pandémie de COVID-19.

Le Centre international pour la paix et l’harmonie interreligieuses fête ses cinq ans et son activité d’avant-garde de plus en plus intense pour la paix

Depuis sa création en 2016, le Centre international pour la paix et l’harmonie interreligieuses (International Centre for Inter-Faith Peace and Harmony – ICIPH) de Kaduna, au Nigeria, a constitué un cadre d'artisans de la paix, témoins de la paix et de l'harmonie interreligieuses. Il reste un symbole physique pour aider les musulmans et les chrétiens à travailler ensemble plus efficacement.