World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE propose une réflexion à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau: le lavage des mains n'est pas accessible à tous

Le COE propose une réflexion à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau: le lavage des mains n'est pas accessible à tous

Le COE propose une réflexion à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau: le lavage des mains n'est pas accessible à tous

Photo: Albin Hillert/WCC

23 mars 2020

Version française publiée le: 24 mars 2020

Dans une réflexion proposée à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau, observée le 22 mars, le Conseil œcuménique des Églises (COE) réfléchit à l'importance du lavage des mains dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Des millions de personnes, en particulier les enfants, ne peuvent pas se laver les mains en raison d’un manque d’accès à une eau salubre et potable, ni pour boire et encore moins pour se laver les mains.

«Essayez d’imaginer à quel point le lavage des mains peut être difficile sans robinet, ni à la maison ni à l'école», peut-on notamment lire dans le texte de la réflexion. «Cela est malheureusement la réalité de millions d'enfants dans le monde.»

Le texte aborde également la question de l’eau et du changement climatique, et l'importance de gérer ces questions de manière davantage coordonnée et durable. Dans les pays insulaires du Pacifique, des centaines de villages sont déplacés en raison de l'impact du changement climatique, qui entraine une élévation du niveau de la mer. «Les gens perdent leur terre et, par conséquent, les souvenirs de leurs ancêtres», souligne le texte.

Cette réflexion fait partie de la campagne annuelle de carême «Sept semaines pour l'eau» lancée par le Réseau œcuménique de l'eau du COE.