Réseau œcuménique de l'eau

Le ROE est un réseau mondial d'Églises et d'organisations chrétiennes visant à promouvoir l'accès pour tous à l'eau.

Réseau œcuménique de l'eau

Le Réseau œcuménique de l’eau, basé à Genève, est une initiative du Conseil œcuménique des Églises. Il est composé d’Églises et d’organisations apparentées qui promeuvent la préservation, la gestion responsable et la distribution équitable de l’eau pour tous, en partant du principe que l’eau est un don de Dieu, un bien commun et un droit humain fondamental.

 Nous croyons que l’eau doit être préservée et partagée au profit de tous les êtres humains et de la création en général. C’est pourquoi nous nous prononçons et agissons lorsque l’eau vitale est généralement et systématiquement menacée.

Nous défendons la préservation, la gestion responsable et la distribution équitable de l’eau pour tous.

Le Réseau œcuménique de l’eau facilite l’échange d’informations et fournit des documents aux Églises, aux organisations et aux particuliers sur la crise mondiale de l’eau et ses solutions; il promeut et coordonne le plaidoyer international pour le droit humain à l’eau et à l’assainissement. 

WCC-EWN is a leading faith actor contributing towards achieving the Sustainable Development Goal 6 : “Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.” (WCC-EWN est un acteur religieux de premier plan contribuant à la réalisation de l’objectif 6 de développement durable : «Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau»)

 Le Réseau œcuménique de l’eau ne finance pas de projet ni ne fournit de subventions, mais nous sommes heureux d’étudier comment nous pouvons travailler ensemble pour faire face à la crise de l’eau.

Documents importants pour le Réseau œcuménique de l'eau
Blue Community

Le COE, Communauté bleue, institue des changements à propos de l’eau au Centre œcuménique

Le COE a fêté la mise en œuvre de ses engagements responsables vis-à-vis de l’eau par une manifestation au Centre œcuménique, le 15 février. C’est en octobre 2016 que le COE est devenu Communauté bleue. L’événement a été marqué par la visite de Maude Barlow, du Projet Planète bleue, au Canada, qui a décerné au COE le certificat de « Communauté bleue » et a souligné les problèmes provoqués par une utilisation sans discernement de l’eau en récipients plastiques avec ses conséquences négatives sur l’écosystème de notre planète.

Sept semaines pour l’eau 2021 (Amérique du Nord)

Le Réseau œcuménique de l’eau du Conseil œcuménique des Églises (COE) vous invite à mettre à profit la période du Carême pour réfléchir au don de l’eau par Dieu. Depuis 2008, le COE – à travers sa campagne «Sept semaines pour l’eau» – publie des réflexions théologiques hebdomadaires, ainsi que d’autres ressources, sur le thème de l’eau pendant les sept semaines du Carême et à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau le 22 mars (laquelle tombe toujours pendant la période du Carême).

Selon la tradition chrétienne, le Carême est un temps de préparation à la célébration de la mort et de la résurrection du Christ. Durant cette période, de nombreuses personnes observent un jeûne et pratiquent la modération ou l’abnégation afin de se concentrer sur la repentance et la consécration à Dieu. Bien que l’eau revête une grande importance spirituelle dans la tradition chrétienne en tant que don de Dieu, la mauvaise utilisation et la pollution par l’homme, dans le monde entier, menacent cette ressource essentielle, et des milliards d’individus n’ont pas accès à l’eau potable.

Image
standing rock march

Certaines Églises ont joint leur voix au chœur exigeant le respect des droits des peuples autochtones et de l’éco-justice en relation avec la réserve indienne de Standing Rock, au cœur de la lutte contre le tracé proposé du Dakota Access Pipeline (DAPL) dans le Dakota du Nord, aux États-Unis. Photo: Steven D. Martin/NCCCUSA/WCC.

Photo:

En 2021, le Pèlerinage de justice et de paix du COE sera centré sur la région Amérique du Nord. Ainsi, la campagne 2021 des Sept semaines pour l’eau nous emmènera dans un pèlerinage de justice de l’eau en Amérique du Nord. À cette occasion, nous explorerons des lieux mondialement connus: Flint, dans le Michigan, l’une des nombreuses villes américaines dont le réseau d’eau est contaminé par le plomb; la réserve naturelle de Standing Rock, où les Sioux du Dakota ont réussi à faire annuler le projet du pipeline Keystone, lequel menaçait les eaux sacrées; ou encore la nation Navajo, dont le manque d’accès à l’eau a empêché le lavage des mains et fait augmenter le bilan de la pandémie de COVID-19 dans le sud-ouest. Nous partirons également à la découverte d’autres endroits moins célèbres, des vallées verdoyantes de la Californie aux ruisseaux salmonicoles du nord-ouest du Pacifique, à la recherche de la justice de l’eau. Nos guides sont des théologiens et des militants de la justice de l’eau, issus de diverses traditions religieuses et spirituelles.

Ces réflexions ont permis de mettre en exergue différents problèmes liés à l’eau en Amérique du Nord:

  • garantir de l’eau propre pour le lavage des mains afin de nous protéger du COVID-19 et d’autres maladies;
  • lutter pour débarrasser Flint et d’autres villes américaines du fléau de l’eau potable contaminée au plomb;
  • veiller à ce que le saumon et les autres poissons d’eau douce aient suffisamment d’eau pour survivre et se reproduire;
  • protéger les sources souterraines d’eau potable de la contamination par l’agriculture et la fracturation hydraulique du pétrole et du gaz;
  • empêcher l’épuisement des eaux souterraines par des prélèvements agricoles excessifs afin de garantir des quantités suffisantes pour les générations futures;
  • empêcher la destruction des eaux sacrées par la création de pipelines destinés à transporter des combustibles fossiles qui devraient rester dans le sol, alors que les sécheresses qui frappent l’Occident, induites par les émissions de gaz à effet de serre, deviennent plus fréquentes et plus graves;
  • supprimer des barrages qui détruisent inutilement les rivières, ainsi que les espèces qui en dépendent, et qui – au mieux – ne contribuent que faiblement aux économies locales; et
  • dénoncer la marchandisation de l’eau, laquelle a atteint un tel niveau que les spéculateurs vendentdésormais des contrats à terme sur l’eau à Wall Street, ce qui constitue une violation grave du don de Dieu à la vie.

Bien que l’Amérique du Nord bénéficie généralement d’abondantes ressources en eau, les problèmes d’eau auxquels les Nord-Américains sont confrontés sont les mêmes que partout ailleurs dans le monde. En révélant les difficultés liées à l’eau que rencontre cette partie du globe, les réflexions publiées par le COE dans le cadre de la campagne 2021 des «Sept semaines de l’eau» font écho aux luttes menées par les peuples de chaque région, révélant ainsi la dimension véritablement mondiale du Pèlerinage de la justice de l’eau.

Pendant le Carême 2021, les Églises d’Amérique du Nord organiseront de nombreuses activités autour des Sept semaines pour l’eau. Cependant, en raison de la pandémie sans précédent de COVID-19, c’est une cérémonie en ligne, une série d’évènements en ligne seront organisés tout au long de la période du Carême.

Comme les années précédentes, le Conseil œcuménique des Églises a commandé des réflexions et des ressources biblico-théologiques sur la crise de l’eau dans la région de l’Amérique du Nord, lesquelles seront publiées en ligne. Nous encourageons nos Églises membres, dans le monde entier, à utiliser ces ressources pendant la période du Carême. La page Internet du Réseau œcuménique de l’eau du COE présentera également des interviews de défenseurs et défenseuses de l’eau en Amérique du Nord, notamment les auteur.es des réflexions publiées par le COE en cette période de Carême.

En collaboration avec le comité du Pèlerinage de justice et de paix, qui organise l’évènement, et le Groupe international de référence du Réseau œcuménique de l’eau, une série de webinaires sur les sujets ci-dessus sera également proposée tout au long de la période du Carême, afin d’approfondir la question de l’eau dans la région de l’Amérique du Nord.

Sujets, auteur.es, et dates de publication des réflexions 2021:

Semaine

Publication

Thème & Focus

Auteur.es

  1.  

17 février 2021

Un pèlerinage de la justice de l’eau en Amérique du Nord aux couleurs de l’arc-en-ciel (dans cette réflexion, l’auteure, se basant sur plusieurs cas de contamination de l’eau à grande échelle dans de nombreuses villes américaines, arrive à la conclusion que le manque d’accès à  l’eau potable aux États-Unis est le résultat d’un racisme systémique).

Michele Roberts, Environmental Justice Health Alliance («Alliance pour la justice environnementale et la santé pour la réforme de la politique chimique», «EJHA»)

 

  1.  

22 février 2021

L’eau pour la vie: l’eau n’est pas garantie pour les peuples autochtones de la nation Navajo

(Dans cette réflexion, l’auteure souligne les difficultés créées par les activités minières et la fracturation hydraulique dans la nation Navajo, telles qu’évoquées lors de sa conversation avec Bitahnii Wayne Wilson. Elle ne remet pas seulement en cause ces activités non-durables, mais fournit également des solutions applicables à petite échelle pour les communautés autochtones en cette période de pandémie de COVID-19.

Annika Harley, Creation Justice Ministries

  1.  

1 mars 2021

L’eau pour la création: protection de l’eau pour le C’iyaal, le C’waam & le Koptu sacrés (Dans cette réflexion, l’auteur, s’inspirant de la réhabilitation des Israëlites, et la fin de leur exil babylonien, tel que promis par Ézéchiel, espère et prie pour la réhabilitation des Klamaths et d’autres peuples autochtones de la région nord-ouest Pacifique vers leurs rivières, leurs eaux et leurs poissons: le C’iyaal, le C’waam & le Koptu)

Jesse Cruz Richards, Willamette River Network

  1.  

8 mars 2021

Eau et genre: les femmes se battent pour la sécurité de l’eau potable dans leurs communautés (Dans cette réflexion, l’auteure passe en revue les problèmes causés par la contamination de l’eau de Flint, et comment une initiative de l’organisation Millenials 4 Flintlutte en faveur de la justice de l’eau pour les victimes, lesquelles sont majoritairement de couleur)

Krystina White, Black Millennials for Flint

  1.  

15 mars 2021

L'eau à Wall Street: une violation ultime du don de Dieu (Dans cette réflexion, les auteures analysent la manière dont l’eau a, pour la première fois dans l’Histoire, été échangée en bourse, comme si l’eau était un bien commercialisable. Elles rappellent pourtant que l'eau est un don de Dieu gratuit – Esaïe 55: 1. Enfin, elles analysent la valeur spirituelle par rapport à la valeur économique de l’eau, en réfléchissant sur le thème de la Journée mondiale de l'eau 2021)

Susan Lea Smith (Église Unie du Christ)  & Dinesh Suna (Conseil Œcuménique des Églises)

  1.  

22 mars 2021

Eaux sacrées: les protecteurs d’eau de «Turtle Island»

(Dans cette réflexion, l’auteur adopte le point de vue des peuples autochtones sur l'eau, en référence au Sioux de la réserve naturelle de Standing Rock et au pipeline Keystone XL; peut-être mentionner la campagne pour une gestion intelligente de l’énergie menée par Dallas Goldtooth et d'autres, afin de maintenir les combustibles fossiles dans le sol)

Archevêque Mark Macdonald, Église anglicane du Canada

  1.  

29 mars 2021

Soigner l’eau soigne les blessures de la Terre et de ses habitants (Dans cette réflexion, durant la Semaine Sainte, l’auteur analyse le cas d’une petite ville des États-Unis afin de montrer comment des communautés locales peuvent prendre de petites initiatives afin de faire renaître, à l’image de la résurrection du Christ, les eaux souterraines contaminées ou «mortes». Il termine sur une note positive en nous rappelant que «si la Semaine Sainte nous enseigne quelque chose, c’est que la mort n’est pas la fin»)

Andrew Schwartz, Center for Earth Ethics (Église luthérienne)

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le Réseau œcuménique de l’eau, veuillez contacter  Dinesh.Suna@wcc-coe.org  

 

Adresse pour les visiteurs:
Réseau œcuménique de l’eau (WCC-EWN) 

Conseil œcuménique des Églises

Centre œcuménique,
1 Route des Morillons
1218 Le Grand-Saconnex
Suisse
 
Adresse postale: 
Coordinateur,  Réseau œcuménique de l’eau

Conseil œcuménique des Églises
150 Route de Ferney
CP 2100
1211 Genève 2
Suisse

 

Rejoignez le mouvement de la Communauté bleue

Le 25 octobre 2016, le COE est devenu une Communauté bleue. Le concept d’une communauté bleue est basé sur les trois critères suivants:

· Reconnaître l’eau comme un droit humain.

· Dire «non» à la vente/l’utilisation d’eau en bouteille dans les endroits où l’eau du robinet est potable ou chercher des alternatives durables.

· Dire «non» à la privatisation de l’eau et encourager le contrôle public sur les services de l’eau.