World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La question des droits humains en République démocratique du Congo débattue au COE

La question des droits humains en République démocratique du Congo débattue au COE

La question des droits humains en République démocratique du Congo débattue au COE

Le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, le ministre des Droits humains de la RDC, Andre Lite Asebea, le premier conseiller de la Mission permanente de la RDC, Serge Ndaie Musenge, et la directrice de programme du COE, Semegnish Asfaw.

26 septembre 2019

Version française publiée le: 30 septembre 2019

Le ministre des Droits humains de la République démocratique du Congo, Andre Lite Asebea, s’est rendu au siège du COE à Genève, ce jeudi, pour aborder la situation des droits humains au Congo avec le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit.

Le COE et ses Églises membres du monde entier sont en union de prière pour la paix et la stabilité en RDC, le plus grand pays d’Afrique subsaharienne, déclare le secrétaire général du COE, avant d’ajouter: «Nous prions pour qu’ensemble, les Églises puissent guider le pays sur le chemin de la paix, de la justice et de la démocratie, loin de la violence, de la division et de l’instabilité. »

 

Le COE lance un appel à la transition du pouvoir en République démocratique du Congo (communiqué de presse du COE du 11 janvier 2019, en anglais)

Églises membres du COE en République démocratique du Congo