World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Migration et justice sociale

Migration et justice sociale

Le COE apporte son soutien aux Eglises dans leur création de réseaux et dans leur défense des personnes déracinées, ainsi que dans leurs efforts pour analyser les rapports entre migration, racisme et relations interreligieuses.
Migration et justice sociale

Dans la «jungle» de Calais. Photo: Sean Hawkey/COE

Alors que la migration a toujours fait partie de la vie, elle fait surgir, dans le contexte mondialisé d'aujourd'hui, de nouvelles préoccupations d'ordre économique, politique, culturel et ecclésial. De nouvelles formes de migration, dont le trafic d'êtres humains et les déplacements induits par le développement, menacent la dignité humaine de millions de personnes. La xénophobie s'accroît.

Dans un monde globalisé, la migration suscite des interrogations à propos des relations interreligieuses, de l'identité, de la justice, du racisme, de la défense des droits et de la diaconie. Ce projet veut interpeller les Eglises sur leurs activités auprès des migrants, et notamment des réfugiés, des personnes déplacées dans leur propre pays et des victimes du trafic d'êtres humains. Les liens entre la xénophobie et le racisme sont très étroits, aussi s'efforcera-t-on particulièrement de comprendre les nouveaux phénomènes migratoires dans le cadre de la justice transformatrice, issue des travaux du COE sur la lutte contre le racisme.

Related News

L’Église évangélique d’Allemagne plaide pour l’envoi d’un bateau au secours des personnes réfugiées

L’Église évangélique d’Allemagne plaide pour l’envoi d’un bateau au secours des personnes réfugiées

Évoquant le «bilan épouvantable» de l’échec des sauvetages en mer de personnes réfugiées, l’Église évangélique d’Allemagne (EKD), avec d’autres groupes d’inspiration religieuse et de la société civile, réclame de meilleures solutions.

Un vent de changement souffle sur la principale instance œcuménique d’Afrique

Un vent de changement souffle sur la principale instance œcuménique d’Afrique

Un vent de changement souffle sur la Conférence des Églises de toute l’Afrique (CETA) avec la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique quinquennal. Dans une ambitieuse feuille de route en six points, ce regroupement d’Églises protestantes, anglicanes, orthodoxes et autochtones a dévoilé des axes de travail totalement nouveaux en vue d’insuffler une énergie nouvelle aux programmes existants. Au cœur de la stratégie: l’efficacité, l’efficience et la fiabilité de l’instance œcuménique, soucieuse de s’acquitter de sa mission prophétique.

Le rôle des Églises est «phénoménal» dans l’aide fournie aux réfugié-e-s, déclare le Haut-Commissaire de l’ONU

Le rôle des Églises est «phénoménal» dans l’aide fournie aux réfugié-e-s, déclare le Haut-Commissaire de l’ONU

À l’occasion d’une réunion le 12 juin à Genève avec le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le pasteur Olav Fykse Tveit, et le secrétaire général de la Commission des Églises auprès des Migrants en Europe, Torsten Moritz, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré que le rôle des Églises en Europe est «phénoménal» dans l’aide fournie aux réfugié-e-s.