Commission de mission et d'évangélisation

La Commission offre des espaces où partager des réflexions, expériences, questions et découvertes concernant le contenu et les méthodes du témoignage chrétien actuel.

Donate

Depuis la Conférence mondiale des missions de 1910 à Édimbourg, le mouvement missionnaire contemporain constitue l’un des grands courants qui ont encouragé l’unité des Églises. Lorsque le Conseil international des missions, issu de la Conférence d’Édimbourg, fut intégré au COE en 1961, ses activités stratégiques et programmatiques pour la mission furent confiées au COE.

À la suite de la fusion réalisée en 1961, on créa une structure à trois volets au sein du COE:

  •  La Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation  (CWME), se tient généralement une fois entre deux assemblées du COE, c’est-à-dire tous les 7 à 8 ans
  • La Commission de mission et d’évangélisation (CME), réunion de la commission complète tous les 24 mois, mais travail dans des groupes de travail thématiques plus petits entre les réunions de la Commission
  • Du personnel permanent travaillant sur les questions liées à la CME et éditant la revue International Review of Mission, publiée depuis 1912

Les Conférences mondiales sur la mission et l’évangélisations sont déjà pour le COE l’occasion de vivre la participation de plein droit de délégués de l’Église catholique romaine et d’Églises ou mouvements missionnaires évangéliques et pentecôtistes. La dernière conférence mondiale du COE sur la mission et l’évangélisation s’est tenue à Arusha, en Tanzanie, en 2018.

La Commission est composée de 35 membres désignés par le Comité central du COE, provenant principalement d’Églises membres du COE, de missions et d’organismes œcuméniques affiliés à la Conférence et d’autres Églises non membres. Des catholiques romains, des évangéliques et des pentecôtistes sont membres de plein droit de la Conférence et participent à toutes ses activités. Il y a souvent des experts, des observateurs et des invités venus d’un public plus large.

La CME développe des conférences, colloques, séminaires, études, publications, visites, correspondance et autres formes de contacts, pour le bien de la mission et de l’unité de tous les chrétiens. La formation missionnaire et l’éducation théologique sont des dimensions importantes de son travail. Sa préoccupation principale est de donner aux Églises, aux organisations missionnaires et autres agences la possibilité d’être unies dans une mission commune et d’agir conformément au Christ, c’est-à-dire en faisant un lien entre les méthodes utilisées et le contenu de l’Évangile. La CME a toujours voulu vivre la prière de Jésus-Christ «que tous soient un… afin que le monde croie» (Jean 17:21).

 

La CME est actuellement divisée en trois groupes de travail. Chaque groupe de travail se réunit normalement une fois par année, accompagné par un membre du personnel de la CME.

La Théologie pour la mission

Le groupe de travail sur la Théologie pour la mission a été établi durant la réunion de 2019 de la CME, avec le mandat de travailler sur les questions théologiques soulevées durant la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation d’Arusha en 2018. Sa tâche principale est d’accompagner théologiquement le travail de la commission en préparation de la prochaine Assemblée du COE en 2021 et au-delà. Il comprend dix commissaires de la CME issus de divers horizons culturels et confessionnels, représentant la communauté mondiale élargie. Leur travail, leurs rôles et leur représentativité renforcent les relations à la fois avec les Églises membres du COE et avec les organisations affiliées à la Conférence.

Évangélisation/transformation de la vie de disciple

Le groupe de travail sur la transformation de la vie de disciple (anciennement dénommé Groupe de travail sur l’évangélisation) a été créé lors de la réunion de 2015 de la CME. Le mandat du Groupe de travail sur la transformation de la vie de disciple est d’accompagner les travaux de la CME sur la vie de disciple en vue de la prochaine Assemblée du COE en 2021. Il se compose de dix commissaires de la CME, avec des experts supplémentaires invités, qui représentent le cercle élargi des chrétiens du monde entier, intégrant les contextes multiconfessionnels et multiculturels. Il renforce ainsi les relations avec les Églises membres du COE comme avec les organismes affiliés à la Conférence.

 

La Mission depuis la périphérie

La mission depuis la périphérie implique de faire valoir les actions des personnes marginalisées, de participer à leurs luttes et partager leurs espoirs, de surmonter les tendances à la marginalisation, et de résister et faire face aux forces de marginalisation et d’exclusion dans nos contextes respectifs. Ainsi le programme encourage-t-il la réflexion et l’analyse théologiques partagées, la défense des causes, l’action et la communication, que ce soit aux périphéries, à partir de la périphérie et au-delà, dans l’espoir d’encourager et de transformer les Églises et les sociétés pour qu’elles soient plus justes, plus réactives et plus inclusives.

Risto Jukko

Directeur, Commission de mission et d’évangélisation du COE

 risto.jukko@wcc-coe.org

+41 22 791 6400