World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Commissions du COE / Mission et évangélisation / Appel d’Arusha à vivre en disciples

Appel d’Arusha à vivre en disciples

The World Council of Churches’ Conference on World Mission and Evangelism met in Arusha, Tanzania, from 8-13 March 2018.

13 mars 2018

Conseil œcuménique des Églises – Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation

Agir selon l’Esprit: appelés à être des disciples transformés

La Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation du Conseil œcuménique des Églises s'est tenue à Arusha, en Tanzanie, du 8 au 13 mars 2018. Plus d’un millier de personnes se sont réunies. Toutes sont engagées dans la mission et l’évangélisation. Elles sont issues de différentes traditions chrétiennes et sont originaires de toutes les régions du monde.

Nous avons célébré dans la joie le mouvement vivificateur de l’Esprit de Dieu à notre époque, en nous inspirant plus particulièrement de la spiritualité et du contexte africains. Grâce à des études bibliques, à la prière et au culte, et grâce au partage de nos récits, nous avons été encouragé-e-s à être les témoins du règne de Dieu qui est venu à nous par la vie, la crucifixion et la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ.

Malgré quelques lueurs d’espoir, nous avons dû prendre acte des forces porteuses de mort qui bouleversent l’ordre du monde et infligent des souffrances à de nombreuses personnes. Nous avons constaté l’accumulation choquante de richesses due au système financier mondial qui enrichit un petit nombre de gens et en appauvrit beaucoup d’autres. C’est la cause de nombreuses guerres, de nombreux conflits, de souffrances et de désastres écologiques actuels. Nous savons que les personnes en périphérie payent le plus lourd tribut. Ce système impérialiste mondial a fait du marché financier l’une des idoles de notre époque, et a renforcé les cultures de domination et de discrimination qui continuent à marginaliser et à exclure des millions de personnes en les maintenant dans des conditions de vulnérabilité et d’exploitation.

Ces enjeux ne sont pas apparus en 2018, mais l’Esprit Saint continue à agir à notre époque, et nous demande instamment à nous, communautés chrétiennes, de répondre avec une conversion personnelle et communautaire, et une condition de disciple transformatrice.

La condition de disciple est à la fois un don et un appel à collaborer activement avec Dieu pour la transformation du monde.  Par ce que les premiers théologiens chrétiens appelaient la «théosis» ou déification, nous partageons la nature de Dieu en partageant Sa mission. Le cheminement de la condition de disciple nous amène à partager et à vivre l’amour de Dieu en Jésus Christ en recherchant la justice et la paix d’une manière autre que celle du monde (Jean 14,27). Ainsi, nous répondons à l’appel de Jésus qui nous demande de le suivre des périphéries de notre monde.

En tant que disciples de Jésus Christ, individuellement et collectivement:

Par notre baptême, nous sommes appelé-e-s à être des disciples transformé-e-s, à mener une vie reliée au Christ dans un monde où de nombreuses personnes sont confrontées au désespoir, au rejet, à la solitude, et à la dévalorisation.

Nous sommes appelé-e-s à rendre un culte au Dieu trine, le Dieu de la justice, de l’amour et de la grâce, à une époque où beaucoup vénèrent le faux dieu du système de marché.

Nous sommes appelé-e-s à annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ – la plénitude de la vie, le repentir et le pardon des péchés, et la promesse de la vie éternelle – en paroles et en actes, dans un monde violent où nombreuses sont les personnes sacrifiées aux idoles de la mort et où beaucoup n’ont pas encore entendu l’Évangile.

Nous sommes appelé-e-s à nous engager, dans la joie, dans la voie de l’Esprit Sain qui donne aux personnes en périphérie les moyens d’agir grâce à la quête de justice et de dignité.

Nous sommes appelé-e-s à distinguer la parole de Dieu dans un monde qui communique de nombreux messages contradictoires, faux et déroutants.

Nous sommes appelé-e-s à prendre soin de la création de Dieu et à nous montrer solidaires avec les nations touchées par les changements climatiques face à l’impitoyable exploitation de l’environnement centrée sur l’humain pour nourrir la cupidité et le consumérisme.

En tant que disciples, nous sommes appelé-e-s à former une communauté juste et inclusive, dans notre quête d’unité et dans notre cheminement œcuménique, dans un monde régi par la marginalisation et l’exclusion.

Nous sommes appelé-e-s à être les témoins fidèles de l’amour transformateur de Dieu dans le dialogue avec les adeptes d’autres religions, dans un monde où la politisation des identités religieuses entraîne souvent des conflits.

Nous sommes appelé-e-s à recevoir une formation de responsables serviteurs qui montrent le chemin du Christ dans un monde privilégiant le pouvoir, la richesse et la culture de l’argent.

Nous sommes appelé-e-s à abattre les murs et à œuvrer pour la justice avec les personnes dépossédées et déplacées qui ont dû fuir leur terre, notamment les migrant-e-s, les réfugié-e-s et les demandeurs et demandeuses d’asile, et à résister aux nouvelles frontières qui divisent et qui tuent.

Nous sommes appelé-e-s à suivre le chemin de la croix qui s’oppose à l’élitisme, aux privilèges, au pouvoir personnel et structurel.

Nous sommes appelé-e-s à vivre à la lumière de la résurrection qui ouvre des possibilités de transformation remplies d’espérance.

Ceci est un appel à être des disciples transformé-e-s.

 

Ce n’est pas un appel auquel nous pouvons répondre par nos propres forces. Ainsi, l’appel devient finalement un appel à la prière:

Dieu d’amour, nous te remercions pour le don de la vie dans toute sa diversité et toute sa beauté. Seigneur Jésus Christ, crucifié et ressuscité, nous te louons pour être venu trouver les personnes perdues, libérer les opprimé-e-s, soigner les malades et convertir les égocentriques. Esprit Saint, nous nous réjouissons que tu insuffles la vie du monde et que tu te déverses dans no cœurs. Alors que nous vivons par l’Esprit, puissions-nous marcher aussi sous l’impulsion de l’Esprit. Accorde-nous la foi et le courage de prendre notre croix et de suivre Jésus en devenant des pèlerins de justice et de paix à notre époque. Pour la bénédiction de ton peuple, la pérennité de la terre et la gloire de ton nom. Par le Christ notre Seigneur, Amen.