World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les jeunes célèbrent l’inclusion et les dons du monde, en dépit des graves difficultés existantes

Les jeunes célèbrent l’inclusion et les dons du monde, en dépit des graves difficultés existantes

Les jeunes célèbrent l’inclusion et les dons du monde, en dépit des graves difficultés existantes

Photo: Valter Muniz/COE

13 août 2019

Version française publiée le: 15 août 2019

Le 12 août, à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le Conseil œcuménique des Églises (COE), la Fédération luthérienne mondiale et la Fédération universelle des associations chrétiennes d’étudiants ont invité les jeunes à venir célébrer cette journée au Centre œcuménique, à Genève. L’événement a plébiscité une compréhension générale de l’inclusion, en reconnaissant les dons et en répondant aux préoccupations et difficultés communes des jeunes du monde entier.

«Nous devons transformer ce monde ensemble, quel que soit notre âge», annonce le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, dans son discours de bienvenue adressé aux jeunes participant-e-s à la prière matinale d’ouverture. «Je crois profondément au pouvoir de transformation de la jeunesse d’aujourd’hui.»

La secrétaire générale adjointe du COE, Isabel Apawo Phiri, a participé activement au programme de l’événement et a abordé le rôle de la jeunesse dans la communauté vivante: «Je suis convaincue que notre situation – celle du monde et la vôtre – peut se redresser grâce à la foi active dans l’amour (…) Je crois que votre génération a le courage et le cœur d’entreprendre et de se lancer dans cet ultime test, celui de l’amour. Nous nous tournons vers les mouvements de jeunesse du monde entier pour assumer des responsabilités au sein du mouvement œcuménique et des institutions internationales et contribuer à la résolution des problèmes actuels à l’échelle internationale. Vous incarnez dès lors, et à bien des égards, notre espoir.»

Le pasteur Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, ajoute: «Les jeunes d’aujourd’hui sont incroyablement doués, profondément connectés les uns aux autres et ils contribuent déjà concrètement à la renaissance de nos Églises et communautés. Cette génération a également remis en question certaines pratiques traditionnelles, priorités,valeurs et opinions politiques.»

Necta Montes, secrétaire générale de la Fédération universelle des associations chrétiennes d’étudiants, précise qu’«en se rassemblant aujourd’hui par millions, les jeunes et les étudiant-e-s prennent la tête d’actions pour le changement (…), écoutons-les!»

Azeez Sadeq est venu de Lyon, en France, pour faire une présentation sur la migration et la crise des réfugié-e-s. Il a fait part de son expérience personnelle en tant que réfugié iraquien en Europe centrale, abordant non seulement la barrière de la langue, mais également la manière dont il est perçu dans son nouvel environnement. «L’Église doit faire confiance aux jeunes car nous avons l’énergie et l’Église a la sagesse. J’ai vu la mort de près, or, aujourd’hui, je me trouve devant des personnes qui aiment la vie, cela me permet de pardonner aux personnes qui m’ont blessé et de croire que tout est possible.»

Des contributions vidéo de jeunes du Kenya, des États-Unis, de Colombie et d’Afrique du Sud étaient également au programme, suivies par des discussions en table ronde sur le climat, la justice sensible à la spécificité des sexes, la migration, la radicalisation et l’éducation.

«Les jeunes ne devraient pas être perçus comme des victimes ou des délinquants mais comme des partenaires au service d’un changement constructif», déclare Jennifer Mathok au sujet des solutions à apporter à l’extrémisme radical, et encourage à repenser la manière dont les jeunes sont perçus.

Un appel à l’action a été mis en avant par l’ensemble des jeunes intervenant-e-s, de même que l’importance du renforcement des liens, du dialogue et des réseaux de soutien.

La Journée internationale de la jeunesse, déclarée pour la première fois par les Nations Unies en 2000, a été placée cette année sous le thème: «Transformer l’éducation».

 

Galerie photo de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse à Genève, le 12 août 2019

Le COE aux jeunes: «Est-ce là le monde que nous vous léguons?», communiqué de presse du COE du 12 août 2019 (en anglais)

Mot de bienvenue de la secrétaire générale adjointe du COE à la Journée de la jeunesse 2019 (en anglais)

Célébrations du COE à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse 2019 (en anglais)

ECHOS – la Commission des jeunes dans le mouvement œcuménique