World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Cheminer en terre de division et d’espoir

Cheminer en terre de division et d’espoir

Cheminer en terre de division et d’espoir

De jeunes chrétien-ne-s en pèlerinage de six jours en Corée. Photo: © Gregoire de Fombelle/COE

11 août 2019

Version française publiée le: 12 août 2019

Samedi, plus de 80 jeunes venus d’Églises membres et de partenaires du COE du monde entier poursuivent leur pèlerinage de justice et de paix en Corée, dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne depuis 1953.

Sous le thème «Cheminer dans la paix, réclamer l’espérance», les jeunes pèlerins cherchent à accroître la solidarité mondiale chez les jeunes et les pousser à s’impliquer dans le mouvement œcuménique.

Le pèlerinage dans la zone démilitarisée s’inscrit dans un programme intensif de six jours qui prévoit notamment un pèlerinage à Daejon et à Nogeun-ri, théâtres de massacres de civils en 1950. Attirer l’attention sur les blessures et les victimes de ces atrocités, et approfondir ses connaissances sur la paix, la guérison et la réconciliation en Corée sont deux piliers du pèlerinage, le premier de cet acabit dans le pays. Tout au long du cheminement, des ateliers sont organisés afin de permettre aux participant-e-s de réfléchir ensemble à leurs expériences.

«Nous voulons que les jeunes grandissent et progressent tout au long de leur propre pèlerinage. C’est une manière de les amener à participer aux discussions sur la paix, non pas pour les futures générations, mais pour nous», révèle le pasteur Nam Ki-Pyung, secrétaire général du Conseil œcuménique de la jeunesse en Corée (EYCK).

EYCK gensec
EYCK General secretary Nam Ki-Pyung. Photo: Claus Grue/WCC

L’EYCK est la branche dédiée à la jeunesse du Conseil national des Églises de Corée (NCCK), avec lequel il co-organise et accueille le pèlerinage.

M. Ki-Pyung souligne également l’importance de rassembler les jeunes de diverses régions du monde et les jeunes coréens, qui ont souvent une vision différente de la paix dans la péninsule coréenne.

«Nous voulons attirer l’attention sur la scène internationale», précise-t-il.

Dimanche sera également une journée particulière pour ce groupe de jeunes pèlerins, puisque la prière annuelle pour la paix et la réunification de la péninsule coréenne sera prononcée en l’église évangélique de Séoul. Le lendemain, lundi, la Journée internationale de la jeunesse sera célébrée dans le monde entier.

Le pèlerinage de la péninsule coréenne sera suivi d’une réunion de la Commission ECHOS à Séoul. La Commission ECHOS est l’un des organes consultatifs du COE.

«La profondeur de la division est telle qu’elle nous renvoie à notre propre vécu et besoin de réconciliation. Nous venons des quatre coins de la planète et partageons des expériences semblables, mais dans un tout autre contexte. Le fait de nous rassembler produit un effet curatif, et le fait de partager notre vécu permet de guérir les blessures», déclare la modératrice de la Commission ECHOS et membre du Comité central du COE, la pasteure Martina Viktorie Kopecka.

«En Corée, la jeunesse se prépare à faire entendre sa voix pour la paix»– communiqué de presse du COE du 8 août 2019

«Le COE invite au soutien de la prière pour la réunification pacifique de la péninsule coréenne»– communiqué de presse du COE du 3 août 2019

En savoir plus sur le dimanche de prière pour la réunification pacifique de la péninsule coréenne

Plus d’informations sur la réunion de la Commission ECHOS en 2019 (en anglais)

Églises membres du COE en Corée

Photos en haute définition du pèlerinage de justice et de paix en Corée