World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les quatre-vingt-dix visages du COE: de 1948 à 2018

Les quatre-vingt-dix visages du COE: de 1948 à 2018

Les quatre-vingt-dix visages du COE: de 1948 à 2018

Photo: Ivars Kupcis/COE

22 août 2018

Version française publiée le: 22 août 2018

En pénétrant dans le hall d’entrée sur Centre œcuménique à Genève, vous «marcherez» avec quelque 90 visages, ceux de personnes qui racontent, du moins en partie, l’histoire du Conseil œcuménique des Églises (COE) de ces 70 dernières années. Sur de grands panneaux se déploie une exposition de photographies et de mots qui met en scène des personnes ayant, de diverses manières, aidé à modeler les différentes facettes du COE et du mouvement œcuménique.

Des cadres dirigeants du Comité central aux président-es, en passant par les secrétaires généraux, les jeunes et les pionniers et pionnières de la théologie, les visages qui composent l’histoire du COE viennent du monde entier et ont, pendant plus de soixante-dix ans, relevé les défis et partagé les accomplissements du mouvement œcuménique.

Au centre des panneaux colorés de l’exposition? La prière. «Nous plaçons la prière au cœur de notre identité de chrétiens et de notre pèlerinage de justice, de paix et d’unité», lisons-nous. Les personnes photographiées sont identifiées par leurs noms et leur rôle dans l’histoire du COE.

D’autres titres de panneaux mentionnent «Une communauté de femmes et d’hommes», «Mission et évangélisation», «Au service du monde», «Lutte pour la justice et la paix», «Création», «Dialogue interreligieux», et bien d’autres. Sous le titre «Lutte pour la justice et la paix», le texte précise: «Nous marchons ensemble en tant que communauté garante de la justice et nous luttons pour la paix véritable qui l’accompagne.»

90faces
WCC's 70th Anniversary exhibition at the Ecumenical Centre in Geneva. Photo: Ivars Kupcis/WCC

Représenter la multitude

L’exposition devait initialement réunir 70 visages incarnant l’histoire du COE; ce sont finalement 90 visages qui y sont présentés, preuve de la difficulté de choisir parmi tant de personnes impliquées au sein du COE. «Alors que les photos défilent, elles illustrent le passé, le présent et l’avenir, elles visent à traduire le merveilleux pèlerinage œcuménique entrepris depuis 1948», explique Georges (Yorgo) Lemopoulos, cocoordonnateur du 70e anniversaire du COE.

Les 90 visages affichés sur les panneaux représentent une multitude de personnes, précise M. Lemopoulos. «Les thèmes abordés évoquent un voyage de créativité, de nouveauté, de défis et de lutte en chemin», confie-t-il. «L’ensemble nous rappelle l’immense héritage que nous avons reçu, mais nous montre également le chemin à suivre.»

Il fut difficile de refléter sur des panneaux, aussi esthétiques soient-ils, le véritable trésor du mouvement œcuménique, livre Marcelo Schneider, chargé de communication. «En déambulant d’un panneau à l’autre, vous y trouverez des personnes venues de tous les horizons de la communauté fraternelle du COE et du monde entier, des femmes et des hommes, des jeunes et des moins jeunes, des laïcs et des ordonnés», se réjouit-il. «Il s’agit du portait d’une communauté fraternelle vraiment unique qui ne cesse d’évoluer alors que nous travaillons, prions et marchons ensemble».

70e anniversaire du COE

Galerie photo de l'exposition