World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE rencontre les patriarches et les chefs d'Eglises et de communautés chrétiennes de Jérusalem

Le COE rencontre les patriarches et les chefs d'Eglises et de communautés chrétiennes de Jérusalem

02 avril 2002

Le secrétaire général adjoint du Conseil oecuménique des Eglises (COE), Georges Lemopoulos, se rend à Jérusalem du 2 au 4 avril pour rencontrer le patriarche orthodoxe grec de Jérusalem, Sa Béatitude Irineos Ier.

Il rencontrera aussi les autres patriarches et chefs des Eglises et des communautés chrétiennes de la ville pour discuter notamment des récentes initiatives oecuméniques en relation avec le conflit israélo-palestinien. Il sera accompagné par Salpy Eskidjian de l'équipe « Relations internationales » du COE.

La délégation du COE s'entretiendra avec des collaborateurs locaux du Programme oecuménique d'accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI) et avec des membres d'organisations non gouvernementales israélie nnes et palestiniennes, afin d'apporter son soutien aux préparatifs en vue de l'intervention du premier groupe d'accompagnement, prévue en juin.

Bien que la dernière visite d'une délégation du COE remonte à juin 2001, Georges Lemopoulos souligne le caractère permanent de l'engagement du COE dans la région : « Depuis le début du deuxième soulèvement palestinien, nous sommes constamment aux côtés des Eglises et de leurs communautés et il ne se passe pas de jour sans que nous nous mobilisions pour défendre leurs droits », a-t-il expliqué.

« Avec le soutien de ses organes directeurs et de ses Eglises membres, le COE a intensifié son action au cours de l'année écoulée, en cherchant avant tout à éliminer les causes profondes du présent conflit. En même temps, nous avons continué de faire tout ce qui était en notre pouvoir pour atténuer les souffrances quotidiennes du peuple palestinien », a ajouté M. Lemopoulos.

Mme Eskidjian se dit « très préoccupée de voir que la situation en Palestine et en Israël s'est énormément détériorée depuis notre dernière visite. Rien qu'au cours des dernières semaines, les forces israéliennes ont lancé leur plus vaste opération militaire depuis 1982. En un mois, plus de 180 Palestiniens, des civils surtout, ont été tués, portant à plus de 1200 le nombre de personnes mortes depuis le début de la deuxième Intifada. Du côté israélien, le nombre des tués, qui se monte à plus de 300 aujourd'hui, a aussi grimpé en flèche au cours du dernier mois. »

« Nous sommes convaincus que, face à toutes ces souffrances, les chrétiens du monde entier ont le devoir moral de s'exprimer clairement », déclare Salpy Eskidjian. « Les violations des droits de l'homme sont innombrables et il nous faut maintenant absolument nous attaquer à ce qui les provoque et y remédier. »

Se référant à la campagne oecuménique du COE - mettre fin à l'occupation illégale de la Palestine et soutenir une paix juste au Moyen-Orient, qui constitue le premier axe de la Décennie oecuménique « vaincre la violence » : les Eglises en quête de réconciliation et de paix (2001-2010), Mme Eskidjian voit cette visite comme une déclaration de solidarité : « Nous allons à Jérusalem pour apporter les prières et dire la solidarité de la communauté oecuménique mondiale qui est en train de se mobiliser pour rompre la loi du silence imposée à un peuple harassé par la dernière occupation militaire de l'histoire.»