World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Jan H. Kok (1942-2002)

Jan H. Kok (1942-2002)

08 février 2002

C'est avec une peine profonde que le Conseil oecuménique des Eglises (COE) annonce la mort de son éditeur, Jan H. Kok, le 7 février 2002, après un long et courageux combat contre le cancer.

Membre des Eglises réformées des Pays-Bas, Jan Kok a consacré plus de la moitié de sa vie professionnelle au COE et au mouvement oecuménique. Entré au COE en 1973 en tant que directeur des publications, il conservera cette fonction lorsqu'il est nommé directeur adjoint du Département de la communication, en 1980. En 1987, il devient directeur de la Communication. Il occupera ces fonctions jusqu'en janvier 1999, date à laquelle il revient à ses premiers amours, l'édition, en qualité d'éditeur des WCC Publications et coordinateur de l'équipe « Publications et documentation ».

Issu d'une famille d'éditeurs hollandais, Jan Kok sera initié à son futur métier dès la plus tendre enfance. Il se plaisait à raconter les heures passées, enfant, chez l'imprimeur, évoquant l'odeur de l'encre et le plaisir de manipuler les livres tout juste sortis de presse. Après un apprentissage dans l'impression d'ouvrages théologiques, religieux et séculiers aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suède, il rentre en Hollande et, de 1967 à 1970, occupera les fonctions de secrétaire à la direction de J.H. Kok B.V., le plus grand éditeur néerlandais d'ouvrages de théologie.

Jan Kok mettra à profit son amour des livres, sa créativité et son intérêt pour la théologie et le mouvement oecuménique pour donner aux publications du COE leur caractère actuel. Il lance des collections comme celle des Risk Books, qui vulgarise les grands thèmes du mouvement oecuménique. Il créé le concept du "Dictionary of the Ecumenical Movement" et fait des WCC Publications un instrument fondamental de la stratégie de communication du Conseil oecuménique.

Voici la déclaration du pasteur Konrad Raiser, secrétaire général du COE :

« Le COE doit énormément à Jan Kok. Pendant plus de vingt-cinq ans, il a eu une influence décisive sur l'image de marque du Conseil. Il a mis ses compétences professionnelles, sa passion pour l'oecuménisme et son profond engagement religieux au service de la communauté oecuménique. Il représentait ce que le véritable esprit oecuménique peut offrir de meilleur et son souvenir restera cher aux coeurs d'un très grand nombre d'amis et de collègues à travers le monde. »

Kristine Greenaway, directrice du secteur « Communication » du COE, lui a rendu cet hommage:

« Jan a été un collègue précieux, un mentor et un expert dans son domaine. Très respecté dans les milieux professionnels, il avait la capacité de mobiliser un nombre impressionnant de collaborateurs et de partenaires autour des projets du COE. Jusqu'à la fin, il est resté en étroit contact avec ses collègues, à qui il continuait d'apporter ses conseils. Mais c'est surtout le courage et la dignité avec lesquels il a fait face à sa maladie qui ont forcé le respect et l'admiration de tous ceux qui le connaissaient. Il nous manquera énormément. »

Jan Kok laisse son épouse Birgitta, ses deux fils, Jakob et Frederik, à Genève, et sa mère et sa soeur aux Pays-Bas.