World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Secrétaire général intérimaire du COE: Nous continuons de prier pour le réexamen de la décision relative à Sainte-Sophie

Secrétaire général intérimaire du COE: Nous continuons de prier pour le réexamen de la décision relative à Sainte-Sophie

Secrétaire général intérimaire du COE: Nous continuons de prier pour le réexamen de la décision relative à Sainte-Sophie

Photo: Nikos Papachristou.

24 juillet 2020

Version française publiée le: 29 juillet 2020

Alors que, le 24 juillet dernier, les prières musulmanes du vendredi ont eu lieu à Sainte-Sophie pour la première fois depuis les années 1930, le Conseil œcuménique des Églises (COE) s'est joint aux Églises membres et aux organisations internationales, y compris un certain nombre d'éminents dirigeants musulmans, pour demander le réexamen de la décision de transformer le musée Sainte-Sophie en mosquée.

«Cet après-midi, lors de la séance de clôture de la réunion du Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises, des membres représentant différentes familles et régions d’Églises se sont joints dans la prière et le chagrin à des millions de chrétiens du monde entier, pour marquer cette journée qui restera tristement dans l’histoire du christianisme et des relations interreligieuses», a déclaré le père prof. Ioan Sauca, secrétaire général intérimaire du COE. Et d’ajouter: «Nous tenons à témoigner notre solidarité et notre soutien, particulièrement à toutes les Églises et tous les chrétiens de la famille orthodoxe, pour qui Sainte-Sophie revêt une signification spéciale, ainsi qu’à tous les citoyens turcs qui ne se sentent pas représentés dans cette décision prise par leur gouvernement.»

Le père Ioan Sauca a appelé toutes les Églises membres du COE et toutes les personnes souhaitant participer à cette cause, à s’unir dans la prière afin que la décision de convertir Sainte-Sophie en mosquée soit révoquée. «Nous continuons de prier pour que les autorités turques reconsidèrent cette décision et à annulent cette mesure profondément régressive», a-t-il déclaré.

Lire l'intégralité de la déclaration du secrétaire général intérimaire du COE

La décision prise par le président Erdogan concernant Sainte-Sophie provoque le «chagrin et la consternation» du Conseil œcuménique des Églises – Communiqué de presse du COE du 23 juillet 2020

Lettre du COE au président Erdogan afin que Sainte-Sophie reste le patrimoine commun de l'humanité – 11 juillet 2020

Solidarité des responsables musulmans avec les appels urgents du COE à maintenir Sainte-Sophie comme lieu d’ouverture – Communiqué de presse du COE du 23 juillet 2020

Lire la déclaration de Religions for peace sur Sainte-Sophie – 24 juillet 2020

Travail du COE pour renforcer le respect et la confiance entre les religions