World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE corrige un rapport des médias suisses sur le coronavirus à Genève

Le COE corrige un rapport des médias suisses sur le coronavirus à Genève

03 mars 2020

Version française publiée le: 05 mars 2020

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a précisé que son siège à Genève n’était pas au centre de l’apparition récente du COVID-19 (coronavirus), après qu’un reportage de la télévision suisse ait indiqué par erreur les bureaux du COE dans un graphique, à propos d’un cas de coronavirus survenu dans une institution proche.

Dans une émission d’information sur le coronavirus du 29 février, un correspondant de la chaîne de télévision suisse RTS, basée à Genève, a décrit comment l’un des premiers cas du virus était arrivé en Suisse par le biais d’un employé, ne présentant pas de symptômes, de l’Union européenne de radio-télévision (UER), voisine des bureaux du COE.

Dans un graphique accompagnant le reportage, cependant, les lettres UER apparaissaient superposées à une photo aérienne du Centre œcuménique, siège du COE.

«Le média concerné doit corriger cette erreur à l’antenne», a déclaré Marianne Ejdersten, directrice de la communication du COE; elle a ajouté que le COE exhortait les médias à diffuser des informations exactes sur le virus.

Le reportage pouvait laisser croire aux téléspectateurs que le COE était au centre de l’épidémie de coronavirus à Genève, a-t-elle dit.

Le reportage contenant le graphique erroné a ultérieurement été diffusé sur TV5Monde dans le monde entier. Il est toujours disponible en replay sur le site de la RTS.

La RTS a corrigé cette erreur sur son compte Twitter, qui a 13 118 followers, et le département de la communication du COE a reçu une lettre d’excuses de la RTS, mais accompagnées de la demande qu’aucune publicité ne soit faite à propos de cette lettre.

«Les journalistes jouent un rôle important en informant sur le virus, et nous demandons une correction appropriée dans les mêmes médias que ceux où les informations trompeuses ont été diffusées», a réagi Mme Ejdersten.

Dans un communiqué de presse du 7 février, le COE a appelé à «des informations et une éducation adéquates» à propos du virus.

Le Dr Manoj Kurian, coordinateur de l’Alliance œcuménique «agir ensemble» du COE, était cité dans ce communiqué de presse pour avoir déclaré: «il est vital que les communautés de foi et leurs dirigeants s’appuient sur des informations fiables et à jour et les fassent circuler, sans succomber à la désinformation et contribuer à la panique»,

 

Alors que le coronavirus touche la «famille humaine», le COE insiste sur l’importance de la précision des informations et met en avant la prévention – communiqué de presse du COE du 20 février 2020