World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Pour l’évêque Theophilus Rolle, l’ouragan Dorian est un «cauchemar éveillé inimaginable» pour les Bahamas

Pour l’évêque Theophilus Rolle, l’ouragan Dorian est un «cauchemar éveillé inimaginable» pour les Bahamas

Pour l’évêque Theophilus Rolle, l’ouragan Dorian est un «cauchemar éveillé inimaginable» pour les Bahamas

Photo: Albin Hillert/COE

07 septembre 2019

Version française publiée le: 04 septembre 2019

Au lendemain du passage de l’ouragan Dorian, l’évêque bahaméen Theophilus Rolle fait part d’un premier bilan au Conseil œcuménique des Églises (COE) qui lance au monde entier un appel à la prière et à la solidarité en faveur des personnes qui ont terriblement souffert pendant la tempête.

M. Rolle est président de la Conférence de l’Église méthodiste des Bahamas et des îles Turques-et-Caïques.

Il explique que des inondations importantes ont eu lieu dans toute l’île. «L’ouragan Dorian constitue un cauchemar éveillé inimaginable pour beaucoup de gens, notamment pour les 7 300 personnes qui vivent à Grand Bahama et Abaco, dans le nord des Bahamas», écrit-il.

D’après les informations disponibles, l’ouragan aurait fait cinq victimes.

«De nombreuses familles se trouvent dans une situation critique et certains sont sur le point de paniquer, précise M. Rolle dans un message adressé au COE. Hier, l’île d’Abaco a presque été détruite par les vents extrêmement violents de l’ouragan Dorian qui atteignaient 300 km/h.»

L’aéroport de Freeport était noyé sous plus de trois mètres d’eau.

«Les Bahamas vont sans aucun doute être confrontés à une crise nationale, ajoute M. Rolle. Nous aurons besoin d’une aide considérable de la part de nos voisins des Caraïbes, des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de l’Europe et du monde entier.»

L’ouragan portera également un coup violent à l’économie du pays, affirme l’évêque. «Il va falloir organiser des opérations de secours à grande échelle, indique-t-il. Beaucoup de personnes qui ont perdu leur maison et leurs biens ont besoin d’un hébergement d’urgence.»

Dans un message exprimant ses condoléances et sa sollicitude au peuple des Bahamas, Isabel Apawo Phiri, secrétaire générale par intérim du COE, a tendu une main solidaire.

«Nous nous unissons à vous alors que nous sommes témoins du chaos et de la destruction semés sur ces îles des Caraïbes par l’ouragan Dorian, un phénomène naturel de la création, écrit-elle. Bien que les ouragans fassent partie de l’ordre créé et accompagnent les rythmes de la nature, la violence de ces phénomènes ces derniers temps est source d’inquiétude.»

D’après Mme Phiri, le mauvais usage de la création par l’humanité constitue l’un des facteurs expliquant la violence croissante des ouragans et des autres phénomènes météorologiques.

«Soyez assurés que nous continuerons de prier et de vous apporter une aide concrète tout au long de votre reconstruction et de votre rétablissement, ajoute-t-elle. Nous adressons également un message de condoléances aux familles qui ont perdu un ou plusieurs êtres chers.»

 

Lettre de condoléances du COE aux Églises membres des Bahamas

Églises membres du COE aux Bahamas