World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La construction de Green Village lancée, le COE répond aux préoccupations écologiques

La construction de Green Village lancée, le COE répond aux préoccupations écologiques

La construction de Green Village lancée, le COE répond aux préoccupations écologiques

Photo: Albin Hillert/WCC

05 juillet 2019

Version française publiée le: 05 juillet 2019

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) s’est attelé aux questions écologiques, notamment celle des changements climatiques, «bien avant qu’elles ne soient sur le devant de la scène», déclare le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, à l’occasion d’une récente présentation sur Green Village, le nouveau concept de développement de la propriété sur laquelle se trouve actuellement le Centre œcuménique.

Green Village comprendra un Centre œcuménique rénové, de nouveaux espaces de bureaux destinés aux organisations commerciales et de la société civile, dont le COE, ses organisations sœurs et occupants, ainsi que des espaces résidentiels.

Le pasteur Tveit explique que le COE répond aux préoccupations écologiques depuis les années 1970 et a travaillé sur les changements climatiques dès les années 1980.

Le secrétaire général ajoute que le COE est impliqué dans, et soutient de nombreux protocoles environnementaux portant le nom des villes hôtes des négociations, telles que Montréal et Kyoto. Les bâtiments de Green Village ont été baptisés du nom des villes de ces protocoles.

«Nous devons témoigner conformément à nos principes, non seulement par une réflexion et pédagogie théologique, la défense des causes pour des accords et des politiques justes en matière environnementale, mais également dans nos activités quotidiennes en tant qu’institution, en particulier lorsque nous avons l’occasion de préparer l’avenir», précise le pasteur Tveit.

«Le COE encourage la vie en accord avec l’alliance entre Dieu et la création, par la promotion d’une consommation juste et durable, d’une agriculture porteuse de vie et la défense d’une économie favorable à la vie.»

«One Planet Living»

Le 20 juin, le COE et Implenia, une entreprise suisse de construction et de services de construction, ont présenté le label «One Living Planet», à l’initiative du Fonds mondial pour la nature (WWF) et Implenia. Le projet Green Village répond à l’aspiration de ses instigateurs de faire de ce projet immobilier le premier à obtenir ce label aux exigences environnementales strictes à Genève. Le label s’applique non seulement au caractère écologique de la construction, mais également au processus de contrôle des critères environnementaux au fil du temps.

Le pasteur Tveit s’est dit honoré de travailler avec les promoteurs du projet qui ont su interpréter avec justesse la vision du COE pour le site, qui émane «de notre conviction ancrée dans la foi du soin à apporter à la merveilleuse création de Dieu.»

Le pasteur rappelle que l’importance des principes de durabilité, le concept d’aménagement paysager, l’idée de regrouper les bâtiments en un «village», un lieu de réunion et de dialogue, sont autant d’objectifs que le COE s’est fixés en 2012.

Catherine Martinson, membre du conseil exécutif du Fonds mondial pour la nature en Suisse, constate que dans l’ensemble, nous utilisons plus de ressources que nous n’en générons.

«La nature disparaît sous nos pieds», assène Mme Martinson. «Notre destin est lié à la nature. Nous ne permettons pas à la nature de se régénérer.»

En savoir plus sur Green Village