Les Jeudis en noir

Plaidoyer des Églises contre les violences sexuelles et sexistes: La campagne « Jeudis en noir » (Thursdays in Black)

Dans tous les pays, les violences sexuelles et sexistes constituent une réalité tragique. Ces violences sont souvent cachées, et les victimes préfèrent généralement garder le silence, de crainte d’être stigmatisées et de subir d’autres actes de violence.
Il nous incombe à toutes et à tous de dénoncer les violences et de veiller à ce que les femmes et les hommes, les garçons et les filles, soient à l’abri du viol et de la violence à la maison, à l’école, au travail et dans la rue – dans tous les espaces de nos sociétés.
Cette campagne est simple mais profonde: tous les jeudis, portez des vêtements noirs. Portez un badge pour montrer que vous faites partie du mouvement mondial qui s’érige contre les attitudes et les pratiques autorisant le viol et la violence. Rendez hommage aux femmes qui résistent à la culture de l’injustice et de la violence. Encouragez les autres à vous rejoindre.

Le noir a souvent été utilisé avec des connotations raciales négatives. Dans le cadre de cette campagne, le noir représente la cou-leur de la résistance et de la résilience.
Partagez vos photos de la campagne des Jeudis en noir sur Twitter, Facebook et Instagram, accompagnées des hashtags #Thursday-sinBlack et #WCC.

Image
Thursdays in Black badge

La campagne des Jeudis en noir est née pendant la Décennie œcuménique des Églises solidaires des femmes (1988-1998) proclamée par le Conseil œcuménique des Églises (COE). Durant cette période, les récits de viols comme arme de guerre, d’injustices entre les sexes, d’abus, de violences et de tragédies liées à ces violences sont devenus d’autant plus visibles. Mais ce qui est également devenu visible, c’est la résilience, le pouvoir d’action et les efforts personnels des femmes pour résister à de telles violences.

La campagne s’est inspirée de différents mouvements:

  • L’association des Mères de la place de Mai qui, tous les jeudis, se rassemblaient sur cette place de Buenos Aires, en Argentine, pour protester contre la disparition de leurs enfants pendant la dictature.
  • La communauté des Femmes en noir d’Israël et de Palestine, qui manifestent encore aujourd’hui contre la guerre et les violences.
  • Des femmes au Rwanda et en Bosnie, qui protestaient contre le recours au viol comme arme de guerre pendant les génocides dans ces deux pays.
  • Le mouvement des Black Sash (écharpe noire), en Afrique du Sud, qui manifestait contre l’apartheid et l’usage de la violence à l’encontre des personnes de couleur noire.

Rejoignez ce mouvement de personnes et d’organisations qui peuvent avoir un impact sur les individus, les communautés et les forums politiques nationaux et internationaux.

Inspirer les autres : Les ambassadeurs et ambassadrices des jeudis en noir

Issus de nombreux secteurs et de nombreux pays, les ambassadeurs des jeudis en noir transmettent un sentiment de solidarité contre la violence et l'injustice.

Promotional Materials

Feel free to download and print your own campaign materials:

Graphic design files (Adobe Illustrator and InDesign) are  available for adapting to different languages or adding an organizational logo. Please email media@wcc-coe.org with your request.

Do you only want a small order of badges? Small orders can be filled by the WCC on a donation basis. Email media@wcc-coe.org.

Wondering if you could help the movement by being a “national supplier” of badges and other resources locally or nationally? Contact media@wcc-coe.org to express your interest!

Image
We observe Thursdays in Black poster

Boîte à outils pour étudier, prier et agir

Accroître la sensibilisation aux violences sexuelles et sexistes et à la nécessité d'être solidaire contre le viol et la violence.

Outre les ressources promotionnelles pour les Jeudis en noir, les ressources suivantes pour étudier, prier et agir peuvent aider votre paroisse ou votre groupe à réfléchir aux causes profondes de la violence, à notre appel chrétien pour la paix et la justice et à la nécessité d'une solidarité publique. Les supports seront publiés dans les différentes langues disponibles. De nouvelles ressources seront régulièrement ajoutées; veuillez suivre #ThursdaysinBlack sur Twitter pour toute mise à jour.

Encourager la solidarité par la prière après les visites des équipes de pèlerins dans les pays dévastés par la guerre et la violence.

Étudier

Réflexion biblique sur Esther: victime et complice de la violence patriarcale obscure? (document préparé par le programme de Formation théologique œcuménique du COE)

Message social, document fondateur et documents d'étude destinés aux modérateurs et participants (préparés par l'Église évangélique luthérienne d'Amérique)

Le pèlerinage/voyage d'Hagar: études bibliques sur le Pèlerinage de justice et de paix par Jennifer P. Martin, membre de l'Église unie de la Jamaïque et des îles Caïmans

Extraits du document A Biblical Journey for Justice, par Fulata Lusungu Moyo (études bibliques élaborées pour la 10e Assemblée du COE à Busan, en Corée du Sud):

Introduction: Étude biblique contextuelle pour entendre le Dieu vulnérable, juste et aimant

Chapitre 4: La paix sans violence à l'égard des femmes: le viol de Tamar (2 S 13,1-22)

Chapitre 5: Les moyens d'existence quotidiens: Ruth, victime de traite et de prostitution (Rt 1,16-17)

Chapitre 6: Autant de justice que possible: lutter sans cesse pour la justice entre les sexes (Lc 18,1-10)

Cris d'angoisse, histoires d'espérance: une étude en six parties, initialement élaborée pour le Carême 2010. Chaque semaine, l'étude se concentre sur une région différente du monde et sur une forme différente de violence à l'égard des femmes.

Réflexions bibliques sur l'égalité des sexes et la violence (destinées à une étude individuelle ou collective), par la pasteure Doreen Wynter, membre de l'Union baptiste de la Jamaïque

 Prier

Prières des pèlerins pour les femmes en situation de conflit

Connaissiez-vous mon nom? Poème et célébration de prière basés sur la Genèse (Gn 16,1-10), Centre œcuménique de Genève, novembre 2018

Service sur les violences sexistes en République démocratique du Congo

Célébration de prière: Les violences faites aux femmes et aux filles sont inexcusables

Prière en mémoire des femmes

Poème sur l'égalité des sexes (objectif de développement durable n°5)

Prières d'action de grâce et d'intercession (objectif de développement durable n°5 relatif à l'égalité des sexes)

Poème: Paramos (ES)/We stop in our tracks (EN)

Litanie et action symbolique du Decade Festival Hearing on Violence against Women (EN)/Dekade-Festival (DE)/Festival de la Décennie (FR)/Festival del Decenio (ES)

Réflexion sur Jean 8,2-11: Que devons-nous faire de nos pierres?

Agir

16 journées de mobilisation contre les violences sexistes

Créés à l'image de Dieu. De la hiérarchie au partenariat: un manuel sur la question de l'égalité des sexes et la formation des responsables (Communion mondiale d'Églises réformées et Conseil œcuménique des Églises)

Violences sexistes et COVID-19

Inspirer d'autres personnes: les ambassadeurs des Jeudis en noir

Issus de nombreux secteurs et de nombreux pays, les ambassadeurs de Thursdays in Black transmettent un sentiment de solidarité contre la violence et l'injustice.

Faites la promesse des Jeudis en noir

Je m'engage à respecter: 
En signe de solidarité, En signe de protestation, En signe de deuil, Pour sensibiliser, et En signe d'espérance

En soutenant les Jeudis en noir, j'affirme
- Ma solidarité avec chaque femme – 1 sur 3 dans le monde – confrontée à la violence au cours de sa vie
- Ma protestation vis-à-vis des systèmes et dessociétés qui encouragent la violence sous toutes ses forms
-
Mon deuil pour les hommes, les femmes et les enfants qui subissent la violence sexuelle, parfois jusqu'à la mort
- Ma volonté de faire connaître les enjeux des violences sexuelles et sexospécifiques
- Mon espérance d'une réalité différente

Exposition mondiale

Faisons une déclaration internationale forte de notre engagement à mettre fin au viol et à la violence en contribuant à une grande exposition de tapisseries que le Conseil œcuménique des Églises prépare pour son Assemblée en 2022.

Les ambassadeurs des Jeudis en noir jouent un rôle essentiel pour accroître l'impact de notre appel collectif en faveur d'un monde sans viol ni violence. Les ambassadeurs sont des leaders au sein de leur communauté. Ils s'engagent à être visibles et à s'exprimer ouvertement dans le cadre du mouvement des Jeudis en noir. En faisant bloc dans de nombreux secteurs et de nombreux pays, les ambassadeurs des Jeudis en noir véhiculent un sentiment de solidarité contre la violence et l'injustice.

Pour en savoir plus sur les ambassadeurs des Jeudis en noir, veuillez écrire à l'adresse électronique suivante: media@wcc-coe.org.

Claudia Bandixen: «Je ne dois pas le faire seule»

Voici le troisième d’une série d’entretiens avec les ambassadeurs et ambassadrices des Jeudis en noir qui jouent un rôle de premier plan pour stimuler l’impact de notre appel collectif à un monde sans viol ni violence.

La pasteure Claudia Bandixen est la directrice récemment retraitée de Mission 21, une organisation missionnaire internationale dont le siège est à Bâle.

Larissa Aguiar Garcia: «Nous ouvrons un espace sûr»

Voici le quatrième d’une série d’entretiens avec les ambassadeurs et ambassadrices des Jeudis en noir qui jouent un rôle de premier plan pour stimuler l’impact de notre appel collectif à un monde sans viol ni violence. Larissa Aguiar Garcia, de l’Igreja Medista do Brasil, est membre de la Commission des jeunes ECHOS du Conseil œcuménique des Églises (COE).

Alison Judd: «Soyons prêt-e-s à lutter contre la violence»

Notre série d’entretiens avec les ambassadeurs et ambassadrices des Jeudis en noir met en lumière celles et ceux qui jouent un rôle de premier plan pour stimuler l’impact de notre appel collectif à un monde sans viol ni violence.

Alison Judd est la présidente mondiale de la Fédération mondiale des femmes membres d’Églises méthodistes et unifiantes.

Le pasteur Olav Fykse Tveit: «Nous pouvons, en tant qu’Églises, faire toute la différence»

À l’occasion des 16 journées de mobilisation contre la violence sexiste, les membres du personnel du Conseil œcuménique des Églises révèlent les liens existants entre leur travail et les efforts déployés pour mettre un terme à la violence sexuelle et fondée sur le genre, sous le thème «De notre maison à la vôtre».

La contribution à la campagne #16Days d’aujourd’hui nous vient du secrétariat général, au sujet du rôle crucial que jouent les responsables pour rendre l’égalité et la justice visibles et la violence inacceptable.

Une cascade de solidarité et de résistance

Les communautés et les individus de toutes les religions sont invités à faire une déclaration internationale puissante de leur engagement à mettre fin au viol et à la violence en contribuant à une grande exposition de tapisseries que le Conseil œcuménique des Églises prépare pour son Assemblée en 2021.

Cette tapisserie représente une cascade réunissant des messages et des images du monde entier. La tapisserie représente une cascade avec des messages et des images du monde entier.  En plus d'être exposée pendant l'Assemblée en 2021, la tapisserie sera montrée dans des lieux importants tels que le Centre œcuménique de Genève et le siège des Nations unies à New York. 

La cascade s’inspire de l’esthétique des Jeudis en noir, avec les lignes du pèlerinage en violet et blanc.

Comment puis-je participer?

En créant un tableau !  Les individus et les groupes peuvent créer des panneaux carrés en tissu avec des images et des messages qui reflètent leur espoir et leur engagement pour lutter contre les abus et la violence sexiste. Ils peuvent mettre en évidence la personne qui leur a le plus parlé de ces questions, ou un passage des Écritures, ou une image qui signifie pour vous un voyage de guérison ou de solidarité. Ce ne sont là que quelques idées - c'est à vous de décider de ce qui sera présenté.

Conditions: 

  • Ces carrés doivent être en tissu et mesurer 30 cm x 30 cm (12in x 12in) avec une bordure de 1cm/half inch pour joindre les panneaux entre eux
  • Dans l’idéal, ils doivent avoir un fond noir, violet ou blanc.

 

Une fois que votre carré est prêt, envoyez-le par la poste, accompagné d’une feuille sur laquelle vous indiquerez le nom des personnes qui l’ont réalisé et l’histoire de votre image ou message. Merci d’adresser votre envoi à:

Nicole Ashwood
Just Community of Women and Men
World Council of Churches
P.O. Box 2100
1211 Geneva 2
Switzerland

* S'il y a une partie de l'arrière-plan que vous ne souhaitez pas partager publiquement dans le cadre de la promotion de la tapisserie ou de l'exposition elle-même, veuillez l'indiquer clairement lors de la soumission.

N’hésitez pas à prendre des photos des personnes travaillant sur le carré de tissu! Vous pourrez les envoyer à sara.speicher@wcc-coe.org.

Il n’y a pas de date limite à l’envoi des carrés. 

Image
Illustration d'artiste de la tapisserie

Illustration de la "Cascade de la solidarité et de la résistance". Crédits : Jane Clark

Sélection des panels avec des histoires douloureuses et puissantes ainsi que des exemples d'espoir de solidarité contre la violence de genre.