Affichage de 1 - 20 de 30

Le COE organise une consultation en République démocratique du Congo sur les risques et vulnérabilités liés au VIH auxquels sont confrontés les migrants

Dans le cadre d’une initiative d’inspiration religieuse du PEPFAR et de l’ONUSIDA, le programme Initiatives et plaidoyer œcuméniques pour la lutte contre le VIH et le sida du Conseil œcuménique des Églises (WCC-EHAIA), a organisé, en partenariat avec Pole Institute, une consultation sur les risques et vulnérabilités liés au VIH auxquels sont confrontés les migrants, les personnes déplacées, et les réfugiés à Goma, en République démocratique du Congo.

La «guérison par la foi seule» face à l’infection au VIH

Manuel à l’usage des responsables religieux

This series of manuals emerged out of the realization that exclusive claims of faith healing in the context of HIV and AIDS in sub-Saharan Africa are compromising adherence to antiretroviral therapy. It recognizes that religious leaders are strategically placed to promote adherence (following through on the use of medication as suggested by a treating doctor) to antiretroviral therapy and to challenge stigma and discrimination.

The manual consists of practical, user-friendly units designed for use with faith communities, theological institutions, and theological education by extension. It is a living document and is adaptable to different contexts.

À l’école Effata, au Togo, les élèves transforment les attitudes à l’égard de la violence sexiste

Grâce à quatre années de collaboration avec le Complexe scolaire laïque Effata au Togo, le Programme d’initiatives et de plaidoyer œcuméniques sur le VIH et le sida du Conseil œcuménique des Églises (COE) a initié les élèves et les enseignants aux Jeudis en noir, vers un monde sans viol ni violence, les a aidés à mieux répondre au VIH et leur a offert un espace sûr pour discuter d’une santé sexuelle et reproductive responsable.

La grande prédicatrice de l’Évangile du Groenland

Même si elle aime ce qu’elle fait, il y a des moments où l’évêque Sofie Petersen a le désir impérieux de se trouver ailleurs que dans son confortable bureau diocésain à Nuuk, au Groenland. De préférence dehors, inhalant l’air vif de l’Arctique dans un paysage d’une beauté époustouflante où de puissants ours polaires déambulent et d’immenses baleines tracent leur route paisiblement entre les plaques de glace le long de la côte.

La déclaration du Comité exécutif du COE: Garder la foi en une fin du sida

Le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE) a publié une déclaration exprimant son engagement inébranlable dans la lutte contre le VIH et le sida. «L’épidémie du VIH n’a aucun équivalent», selon la déclaration. «En quatre décennies, le sida a causé des dizaines de millions de morts, dévasté des familles et des communautés et défié les scientifiques et les médecins recherchant un vaccin ou un traitement efficaces.»

Kenya: un rassemblement pour éliminer la stigmatisation liée au VIH à travers l’amour et le dialogue

Plus de 120 responsables religieux et spirituels, travailleurs sanitaires et jeunes gens se sont réunis les 7 et 8 février derniers pour mettre l’accent sur le renforcement du combat mené contre la stigmatisation au titre de la riposte au VIH au Kenya. Des représentants du gouvernement kényan, d’organisations de la société civile, de réseaux de personnes vivant avec le VIH, ainsi que des partenaires de développement se sont joints à eux dans le cadre d’un événement à Nairobi. Axée sur le thème «Faith on the Fast Track: Eliminating Stigma and Discrimination Through Love and Dialogue» (La foi pour accélérer la riposte: éliminer la stigmatisation et la discrimination par l’amour et le dialogue), la réunion visait à évaluer l’impact de la méthodologie du «Framework for Dialogue» (Cadre pour le dialogue), une initiative mise en œuvre dans plusieurs pays depuis 2013. L’événement était organisé par INERELA+ Kenya (le Réseau international des responsables religieux vivant avec ou affectés par le VIH, Kenya) et l’EAA-COE (l’Alliance œcuménique «agir ensemble» du Conseil œcuménique des Églises), avec notamment l’appui du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Aux Philippines, un atelier forme des dirigeantes d’Église à une démarche œcuménique face au VIH

«Je suis venue ici pour apprendre la différence entre le VIH et le sida et pour distinguer le rôle spécifique des femmes, en particulier des pasteures, pour éduquer, responsabiliser et éclairer leurs ouailles à propos de leur conception du VIH», déclare la pasteure Mary Ann Kadile, de l’Église unie du Christ aux Philippines. Elle a fait le voyage de Mindanao à San Pablo City, dans la province de Laguna, pour participer à un atelier sur le VIH organisé par le Conseil national des Églises aux Philippines (NCCP).

Atténuer la menace du VIH – un défi toujours impératif

Calle Almedal, de Suède, travaille sur les questions du VIH depuis 1982. Il a été consultant auprès de l’Initiative œcuménique de lutte contre le VIH et le SIDA en Afrique (EHAIA), un projet du Conseil œcuménique des Églises. Dans l’interview ci-après, il parle de l’impact du VIH sur les communautés, de l’importance de l’éducation à la santé sexuelle, et de l’action des Églises face au VIH.

La migration change les paysages ecclésiaux

Comment la migration change-t-elle les paysages ecclésiaux dans le monde? Quels sont ces changements, et quels effets exercent-ils sur les communautés de migrants? Que peuvent faire les Eglises pour encourager l’acceptation de la diversité et imaginer de nouvelles réponses à la question théologique “Qui est mon prochain?”, à l’ère de la mondialisation croissante.

Le “printemps arabe” va-t-il se transformer en “hiver chrétien”?

Les Eglises d’Egypte prient et agissent pour les migrants qui fuient leur foyer par crainte des troubles politiques, de la violence et de l’incertitude de l’avenir. Il est particulièrement nécessaire de mettre en place des sociétés démocratiques stables si on veut que le “printemps arabe” porte des fruits. Sans quoi il pourrait se transformer en “hiver arabe” pour les minorités religieuses menacées de persécution.

Il faut accélérer l'action de l'Eglise contre le VIH

"La vitesse à laquelle on court dépend de ce qui nous poursuit." L'un des proverbes africains préférés d'Ezra Chitando résume également ses convictions en ce qui concerne l'engagement à long terme de l'Eglise face aux problématiques liées au VIH.