Affichage de 1 - 20 de 91

Sept réflexions de la campagne pour l'eau 2016, semaine 1: "Nous avons encore soif d’eau vive! ", par Bishop Munib Younan

Salaam! Que la grâce soit sur vous depuis la Cité Sainte de Jérusalem. En tant que chrétien arabe, je suis heureux de pouvoir écrire une réflexion pour les «Sept semaines pour l’eau» de cette année. Certes, à cause de son climat sec et de la rareté des ressources hydriques, cette région du monde a toujours connu des problèmes d’eau. Mais les difficultés auxquelles sont confrontés les Palestiniens aujourd’hui sont encore plus grandes. La crise actuelle s’aggrave d’année en année.

WCC Programmes

Sept réflexions de la campagne pour l'eau 2014, semaine 2: "L'eau pour la vie", par Bishop Dr Heinrich Bedford-Strohm

La deuxième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2014 a été réalisée par Heinrich Bedford-Strohm, évêque de l’Église évangélique luthérienne de Bavière, en Allemagne. Citant des exemples tirés de la Bible, il souligne que l’eau est absolument nécessaire à la vie et que tout individu a le droit d’accéder librement à l’eau en vue de sa subsistance, quelle que soit sa situation économique.

WCC Programmes

Sept réflexions de la campagne pour l'eau 2020, semaine 4: "L’eau: Un don de Dieu, un bien public et un droit de l’homme. Devrions-nous la privatiser? ", par Pasteur Donald Bruce Yeates

La quatrième réflexion des Sept semaines pour l’eau 2020 du Réseau œcuménique de l’eau du COE est de Donald Bruce Yeates, pasteur de l’église presbytérienne Saint Andrews de Suva, à Fidji, et aumônier consultant à l’Université du Pacifique Sud. Mgr Yates est actif dans le Pacifique depuis 1975 comme universitaire dans le domaine du travail social, du développement communautaire et de la politique sociale. Il a travaillé à l’Université de Papouasie-Nouvelle-Guinée et à l’Université du Pacifique Sud. Dans la réflexion qui suit, il souligne l’importance du droit de l’homme à l’eau et l’assaut de la privatisation dans le contexte de la plus célèbre eau en bouteille du monde qui provient de son pays d’origine, «l’Eau de Fidji» (Fiji Water).

WCC Programmes

Sept semaines pour l'eau 2018, week 1: "L'Eau: Don et Source de Vie ", par Ivo Poletto

La première réflexion de la campagne Sept semaines pour l'eau est présentée par le philosophe, théologien et sociologue brésilien Ivo Poletto. Il occupe également le poste de conseiller national auprès du Forum brésilien sur le changement climatique et la justice sociale. Dans cette réflexion, il analyse le cycle de l'eau au Brésil et les «rivières volantes» d'Amazonie. Il déplore également la déforestation rapide, qui perturbe ce cycle et entraîne la disparition des nuages et des aquifères. Il insiste sur le fait que l'eau est l'un des biens communs qui nécessitent une attention toute particulière, car il n'y a pas de vie sans eau.

WCC Programmes

Sept semaines pour la campagne l'eau 2017, semaine 2: "La féminisation de la pauvreté en eau sur le continent africain ", par Dr Agnes Abuom

Cette réflexion est menée par le Dr Agnes Abuom, Présidente du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE). Il s'agit de la deuxième des sept réflexions de la campagne 2017 des Sept semaines pour l'eau, organisée par le Réseau œcuménique de l'eau (ROE) du COE.

Le Dr Abuom est la première femme et la première Africaine à occuper cette fonction importante. Elle est également la Directrice exécutive de la société de conseil TAABCO Research and Development Consultants, basée à Nairobi (Kenya). À la veille de la Journée internationale des femmes, en tant que femme africaine, elle explore les liens entre la pauvreté, la rareté de l'eau et l'impact de cette rareté sur les femmes. Une réflexion qui prend tout son sens aujourd'hui, puisque le Kenya est actuellement touché par une grande sécheresse qui aggrave la situation des femmes. En effet, ce sont elles qui, la plupart du temps, doivent approvisionner leur famille en eau.

WCC Programmes

Sept réflexions de la campagne pour l'eau 2019, Semain 3: "L'eau est un don de Dieu ", par Grace Ji-Sun Kim

Cette réflexion est menée par Grace Ji-Sun Kim, ministre ordonnée de l'Église presbytérienne (États-Unis). Il s'agit de la troisièmedes sept réflexions de la campagne 2019 des Sept semaines pour l'eau, organisée par le Réseau œcuménique de l'eau (ROE) du COE.Titulaire d'un doctorat de l'Université de Toronto, Grace Ji-Sun Kim est professeure agrégée de théologie à la School of Religion d'Earlham. Écrivaine prolifique, elle est l'auteure/éditrice de 16 livres, dont Making Peace with the Earth (Faisons la paix avec la Terre). Grace Ji-Sun Kim est membre du groupe de travail sur les changements climatiques du Conseil œcuménique des Églises. Elle aborde ensuite la promesse de Dieu – «Car je répandrai des eaux sur l'assoiffé, des ruissellements sur la desséchée [...]» – et l'oppose au mode de vie consumériste d'aujourd'hui, qui contribue à la pollution de nos plans d'eau et empêche des millions de personnes d'accéder à ce don vivifiant de Dieu qu'est l'eau!

WCC Programmes

APPARTENANCE - AFFIRMATIONS POUR LES RESPONSABLES RELIGIEUX

CONTEXTE

Genèse du document

Reconnaissant que nous vivons tous dans des sociétés plurireligieuses, les responsables des Églises africaines se sont rassemblés à Addis-Abeba, en Éthiopie, à l’occasion de l’atelier régional «Enregistrement des naissances et législations sexistes en matière de nationalité en Afrique» de la Commission des Églises pour les affaires internationales (CEAI) du Conseil œcuménique des Églises (COE) et ont souligné l’importance de stratégies et d’affirmations interreligieuses dans notre travail de plaidoyer en faveur des droits de la personne des apatrides.

WCC Programmes

COE Politique de sauvegarde de l’enfance

L’adhésion à la Politique de sauvegarde de l’enfance du COE et à son Code de conduite pour la sauvegarde des enfants est obligatoire pour tous les membres du personnel, les volontaires, les consultants, les stagiaires, les sous-traitants, les représentants, les partenaires et les personnes invitées par le COE à visiter des projets (ci-après dénommés personnel et autres) travaillant dans des programmes dans lesquels peuvent avoir lieu des interactions avec des enfants (comme EAA, EAPPI, EDAN, EHAIA, ROE, peuples autochtones, droits de l’enfant, etc.).

WCC Programmes