Affichage de 1 - 14 de 14

Secrétaire général intérimaire du COE: Nous continuons de prier pour le réexamen de la décision relative à Sainte-Sophie

Alors que, le 24 juillet dernier, les prières musulmanes du vendredi ont eu lieu à Sainte-Sophie pour la première fois depuis les années 1930, le Conseil œcuménique des Églises (COE) s'est joint aux Églises membres et aux organisations internationales, y compris un certain nombre d'éminents dirigeants musulmans, pour demander le réexamen de la décision de transformer le musée Sainte-Sophie en mosquée.

«Les migrant-e-s ne sont pas des missiles, mais des personnes», déclare le secrétaire général du COE en réponse à la crise à la frontière gréco-turque

Après qu’un accord a été trouvé entre l’Union européenne et la Turquie en mars 2016, la Turquie a pris des mesures visant à empêcher les migrant-e-s, qui fuient en nombre le conflit syrien, d’atteindre l’UE en contrepartie d’une assistance européenne destinée aux personnes migrantes et réfugiées, et d’un assouplissement des critères d’obtention de visas européens pour ses ressortissant-e-s. Le vendredi 28 février, après avoir accusé des pertes militaires au nord-ouest de la Syrie, où la Turquie a tenté de créer une zone sécurisée pour y réinstaller des millions de réfugié-e-s syrien-ne-s et servir ses intérêts contre les Kurdes, ces mesures ont été suspendues, provoquant l’arrivée massive de personnes qui tentent de franchir la frontière grecque et le déclenchement d’affrontements avec les forces de sécurité grecques.

Visite du patriarche œcuménique au Conseil œcuménique des Eglises

Le patriarche œcuménique, Sa Toute-Sainteté Bartholomée Ier, a prononcé une allocution au Centre œcuménique, à Genève, le 24 avril dans le cadre de sa visite officielle en Suisse à l’occasion du 25e anniversaire de son élection au Trône œcuménique et du 50e anniversaire du Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy.

Sa Toute-Sainteté Bartholomée Ier, patriarche œcuménique: le patriarche de la solidarité

Il a été surnommé le «patriarche vert», car cela fait au moins 20 ans qu’il aborde les questions environnementales préoccupantes depuis au moins vingt ans dans son rôle de responsable religieux. En 2008, le magazine Time a classé Sa Toute-Sainteté Bartholomée Ier, patriarche œcuménique, parmi les 100 personnes les plus influentes du monde pour «avoir défini l’écologie comme une responsabilité spirituelle».

La passion de contribuer à la paix

Contribuer à la paix suppose de la conviction, une indépendance politique, de l’endurance. Ajoutons-y une bonne dose de passion, et Salpy Eskidjian, originaire de Chypre, correspond parfaitement à la description du poste. Depuis 2011, elle est coordinatrice exécutive de l’organisation Religious Track of the Cyprus Peace Process (RTCYPP, Suivi religieux du processus de paix à Chypre), qui travaille sous les auspices de l’ambassade de Suède à Nicosie. Elle a inlassablement – et avec succès – cherché à impliquer les responsables religieux dans le dialogue en faveur de la paix.

Georges Lemopoulos revient sur 30 années avec le Conseil œcuménique des Églises

Georges «Yorgo» Lemopoulos a expliqué que sa découverte de l'œcuménisme mondial, alors qu'il était étudiant en théologie à Istanbul, en Turquie, a transformé sa vie. Le membre du Patriarcat œcuménique de Constantinople attribue la naissance de son intérêt pour le mouvement mondial de l'Église aux professeurs de théologie qui s'impliquaient dans le travail œcuménique.

Une conférence du COE et de l’ONU appelle à une action coordonnée face à la crise des réfugiés

À l’issue d’une conférence de haut niveau sur la crise des réfugiés en Europe, organisée par le COE et des agences onusiennes au Centre œcuménique de Genève les 18 et 19 janvier, une déclaration a été produite, intitulée «La réponse de l’Europe à la crise des réfugiés et des migrants – Départ, transit, accueil et refuge: un appel au partage des responsabilités et à la coordination des actions».

Le ministre allemand de l’Intérieur souligne le rôle des Églises dans l’accueil des réfugiés

Les Églises d’Europe ont un rôle essentiel à jouer face à l’arrivée de réfugiés en Europe, a déclaré à Genève le ministre allemand de l’Intérieur à l’occasion d’une conférence de deux jours réunissant des représentants de gouvernements, d’agences des Nations Unies, d’organismes ecclésiaux et religieux et d’organisations de la société civile.