Affichage de 1 - 20 de 45

La modératrice du Comité central du COE exprime sa profonde reconnaissance à la pasteure Cornelia Füllkrug-Weitzel pour ses décennies de service

Dans un message vidéo, Agnes Abuom, modératrice du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) a salué et remercié chaleureusement la pasteure Cornelia Füllkrug-Weitzel, qui a été présidente des organisations caritatives «Brot für die Welt» (Pain pour le monde) et «Diakonie Katastrophenhilfe» pendant 20 ans, et qui prend sa retraite. La pasteure Füllkrug-Weitzel est également ambassadrice des Jeudis en noir du COE.

«Parce que Dieu m’aime», un nouveau programme d’éducation en français, aidera les jeunes à lutter contre les violences sexistes

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) publie «Parce que Dieu m’aime – Affirmer ma valeur en Christ», un nouveau programme écrit en français et conçu pour aider les enfants âgés de 7 à 12 ans à lutter contre la violence basée sur le genre.

Bien que le programme, édité par Yvette A. Kelem et Blandine E. Ackla, ait été conçu principalement pour être utilisé par les Églises en Afrique, il est également accessible et utile à d’autres populations francophones. 
 

Le COE récompensé par le prix «Geneva Engage»

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a été reconnu comme organisation non gouvernementale de premier plan pour ses travaux en 2020, arrivé second au classement du prix «Geneva Engage» le 18 février pour sa diffusion et son engagement à la fois stimulants et efficaces sur les médias sociaux.

Les enfants étant plus vulnérables que jamais à la violence, la modératrice du COE réfléchit au rôle vital des Églises

Dans le cadre d’un appel continu aux Églises du monde entier à travailler ensemble pour prévenir la violence de genre, en particulier à l’égard des femmes, des enfants, et des jeunes, la modératrice du Comité Central du Conseil œcuménique des Églises, Dr Agnes Abuom, réfléchit ici à certaines des raisons pour lesquelles cette violence a augmenté, et au rôle vital que les Églises peuvent jouer dans la création d'espaces sûrs pour les personnes les plus exposées.

À l’école Effata, au Togo, les élèves transforment les attitudes à l’égard de la violence sexiste

Grâce à quatre années de collaboration avec le Complexe scolaire laïque Effata au Togo, le Programme d’initiatives et de plaidoyer œcuméniques sur le VIH et le sida du Conseil œcuménique des Églises (COE) a initié les élèves et les enseignants aux Jeudis en noir, vers un monde sans viol ni violence, les a aidés à mieux répondre au VIH et leur a offert un espace sûr pour discuter d’une santé sexuelle et reproductive responsable.

Le pasteur Olav Fykse Tveit: «Nous pouvons, en tant qu’Églises, faire toute la différence»

À l’occasion des 16 journées de mobilisation contre la violence sexiste, les membres du personnel du Conseil œcuménique des Églises révèlent les liens existants entre leur travail et les efforts déployés pour mettre un terme à la violence sexuelle et fondée sur le genre, sous le thème «De notre maison à la vôtre».

La contribution à la campagne #16Days d’aujourd’hui nous vient du secrétariat général, au sujet du rôle crucial que jouent les responsables pour rendre l’égalité et la justice visibles et la violence inacceptable.

De notre maison à la vôtre: le COE célèbre 16 jours contre la violence sexuelle et sexiste

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) met l’accent sur les liens existants entre la maison de Dieu et le besoin fondamental de faire de nos maisons des lieux sûrs et aimants à l’occasion des 16 jours contre la violence sexiste. Les «16 jours» sont une campagne internationale annuelle qui commence le 25 novembre, en la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et s’achève par la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre.

Le conseil paroissial orthodoxe d’Helsinki rejoint la campagne des Jeudis en noir

Le conseil paroissial orthodoxe d’Helsinki s’est rallié à la campagne mondiale des Jeudis en noir pour un monde sans viol ni violence.

Maria Mountraki, membre de la Commission des Églises pour les affaires internationales du Conseil œcuménique des Églises (COE), occupe également la fonction de deuxième vice-présidente du conseil paroissial orthodoxe d’Helsinki.

Alison Judd: «Soyons prêt-e-s à lutter contre la violence»

Notre série d’entretiens avec les ambassadeurs et ambassadrices des Jeudis en noir met en lumière celles et ceux qui jouent un rôle de premier plan pour stimuler l’impact de notre appel collectif à un monde sans viol ni violence.

Alison Judd est la présidente mondiale de la Fédération mondiale des femmes membres d’Églises méthodistes et unifiantes.