Affichage de 1 - 20 de 152

Déclaration du Comité central du COE sur la guerre en Ukraine: «La guerre, avec les tueries et toutes les conséquences funestes qu’elle entraîne, est incompatible avec la nature même de Dieu»

Déplorant la guerre illégale et injustifiable «infligée au peuple et à l’État souverain d’Ukraine», le Comité central du COE s’est lamenté du «bilan effroyable qui va en s’aggravant: la mort, la destruction et le déplacement des populations; la destruction des relations et un antagonisme de plus en plus profond entre les peuples de la région; les confrontations qui s’enveniment à travers le monde; le risque accru de famine dans les régions du monde touchées par l’insécurité alimentaire; ainsi que les difficultés économiques et l’exacerbation de l’instabilité sociale et politique dans de nombreux pays».

La table ronde dénonce l'agression militaire contre l'Ukraine et appelle à un dialogue ouvert continu

Lors d'une deuxième table ronde œcuménique organisée par le Conseil œcuménique des Églises (COE) le 10 juin à Bossey, en Suisse, des hauts représentants des Églises membres du COE de plusieurs pays européens voisins et directement touchés par le conflit actuel se sont réunis pour échanger sur les avancées pertinentes depuis la première table ronde du 30 mars.

Le COE exhorte le patriarche Cyrille à «intervenir et à demander publiquement un cessez-le-feu lors du service de la Résurrection»

Dans une lettre à S. S. le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie le 19 avril, le père Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE) a exhorté le patriarche Cyrille à «intervenir et à demander publiquement un cessez-le-feu au moins pendant quelques heures lors du service de la Résurrection.»

Le COE horrifié par les atrocités commises en Ukraine

Après avoir entendu des informations plus précises faisant état de graves violations du droit international en Ukraine, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le père prof. Ioan Sauca, s’est dit horrifié par ces atrocités et appelle à ouvrir une enquête approfondie.

Les Églises échangent leurs points de vue sur la dignité humaine dans un contexte d’aggravation des conflits

La conférence internationale intitulée «Perspectives chrétiennes sur la dignité humaine et les droits humains», qui se tiendra du 9 au 12 avril à Wuppertal, en Allemagne, abordera les défis d’une vision commune des Églises sur les droits de la personne aujourd’hui. Tout le monde est invité à suivre la séance publique du 11 avril, durant laquelle plusieurs orateurs et oratrices de premier plan évoqueront la dignité humaine d’un point de vue biblique, théologique et pratique.

Le secrétaire général par intérim du COE répond à la première dame d'Ukraine : « Je prie pour que la paix prévale et que la guerre s'arrête »

En réponse à une lettre de la première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, le père Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), a exprimé à la fois sa reconnaissance pour ses réflexions franches, et sa douleur face aux conséquences humanitaires du conflit qui ne cessent de s’aggraver.

Les églises locales en première ligne pour aider 10 millions d’Ukrainien-ne-s déplacé-e-s, selon le COE et l’Alliance ACT

À l’occasion d’une conférence de presse le 22 mars, une délégation du Conseil œcuménique des Églises (COE) et de l’Alliance ACT a partagé ses observations après un récent voyage en Hongrie, en Roumanie et en Ukraine, où ses membres ont été personnellement témoins des besoins humanitaires urgents et de la réaction vigoureuse de l’Église.