Affichage de 1 - 9 de 9

Le Comité exécutif du COE appelle à cesser de manière permanente les hostilités au Soudan et exhorte à la solidarité et au soutien

Le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE), dans une déclaration publique, appelle à cesser de manière permanente les hostilités au Soudan, dont la population fait face à une catastrophe humanitaire après des semaines d’intenses combats entre l’armée soudanaise et les Forces de soutien rapide paramilitaires.

Le COE appelle au cessez-le-feu immédiat au Soudan

Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Jerry Pillay, a exprimé sa profonde tristesse face à l’exacerbation soudaine du conflit entre les Forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapides.

Les Églises africaines s’engagent à lutter contre l’apatridie

«L’apatridie rend invisible aux yeux des autorités nationales la vulnérabilité des personnes face aux abus ou à la négation de leurs droits. En cela, le droit à une nationalité est un enjeu fondamental pour l’accès à la protection de tous les autres droits humains. Il s’agit presque d’un "droit d’avoir des droits"», a déclaré Peter Prove, directeur de la Commission des Églises pour les affaires internationales du COE, après un atelier régional de formation traitant de l’enregistrement des naissances et des lois sur la nationalité qui entraînent une discrimination en fonction du sexe. Cet atelier était organisé par le COE à Addis-Abeba (Éthiopie) du 11 au 13 mai.

Le COE exhorte le président soudanais à protéger Mariam Yahia Ibrahim Ishag

La peine de flagellation et la condamnation à mort prononcées par un tribunal soudanais à l'encontre de Mariam Yahia Ibrahim Ishag ont suscité la «profonde préoccupation» du pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, qui a exhorté le président Omar Hassan Ahmad Al Bashir à intervenir pour «empêcher l'exécution de cette sentence injuste et indéfendable».