Affichage de 1 - 20 de 29

Un colloque œcuménique de réflexion théologique sur l’écologie

Un colloque en ligne de trois jours, du 11 au 13 février, organisé par le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Séminaire œcuménique et francophone de théologie de l’écologie, a rassemblé des personnalités autour du thème «Penser les relations écologiques à l’ère de l’anthropocène».

Les graves dangers qui menacent l’Amazonie exacerbés par le pillage agricole, ainsi que le prosélytisme

La création de Dieu gémit dans la forêt amazonienne, un espace sacré pour 34 millions de personnes souffrant de la croissance des inégalités, de l’invasion des terres, de l’extractivisme, de l’assouplissement des lois environnementales, de la criminalisation et du meurtre de ses défenseurs, et des incendies volontaires orchestrés par l’agribusiness – le tout aggravé par le prosélytisme.

Les Églises doivent user de leur voix sur la question des changements climatiques

Alors qu’elle se réunit cette semaine à Brisbane, en Australie, la Commission des Églises pour les affaires internationales du Conseil œcuménique des Églises (COE) a été informée des conséquences durables pour les îles du Pacifique des cinquante années d’essais nucléaires dans la région, devenue l’une des zones du monde les plus sensibles aux changements climatiques.

Les Églises formulent un message sur l’éthique et l’économie pour le G20

Les 17 et 18 mai, les représentants de plusieurs confessions religieuses, des théologiens, des économistes et des experts en développement et en œcuménisme se sont réunis à São Paulo, au Brésil, à l’occasion du 3e Dialogue sur l’éthique et l’économie. Leur objectif est de formuler un message commun aux dirigeants du G20 qui se réuniront en Argentine dans le courant de l’année.

Le COE réaffirme la reconnaissance de l'eau comme don de Dieu et droit humain

À l'occasion du Forum alternatif mondial de l'eau (Forum Alternativo Mundial da Agua ou FAMA, en portugais), membres et partenaires du Réseau œcuménique de l'eau (ROE) du Conseil œcuménique des Églises (COE) ont ratifié la «Déclaration œcuménique sur l'eau comme droit de l'homme et bien public», initialement publiée il y a 13 ans.

Sept semaines de Carême pour insister sur la justice à propos de l’eau en Amérique latine

Le Réseau œcuménique de l’eau (ROE) du Conseil œcuménique des Églises (COE) vous invite à profiter du temps du Carême pour réfléchir à la question de l’eau. Depuis 2008, le ROE propose des réflexions théologiques hebdomadaires et de la documentation sur le thème de l’eau durant les sept semaines du Carême ainsi que pour la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars. Cette année, l’attention portera particulièrement sur l’Amérique latine.

Une déclaration du COE exhorte à protéger l'Amazonie

«L'Amazonie, le cœur vert de la Terre, pleure et la vie qu'elle entretient dépérit»: c'est par ces mots que commence une déclaration publiée par le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises à l'occasion de sa réunion à Amman, en Jordanie, du 17 au 23 novembre.

Sommet du G20: appel à une prière pour la paix à Hambourg

El viernes por la tarde, cuando los líderes de los Estados del G20 se reúnan en Hamburgo para debatir asuntos económicos, sociales, medioambientales y políticos mundiales, las iglesias de Alemania invitan a los habitantes de Alemania y del mundo entero a una oración común por la paz.

Une conférence du COE et de l’ONU appelle à une action coordonnée face à la crise des réfugiés

À l’issue d’une conférence de haut niveau sur la crise des réfugiés en Europe, organisée par le COE et des agences onusiennes au Centre œcuménique de Genève les 18 et 19 janvier, une déclaration a été produite, intitulée «La réponse de l’Europe à la crise des réfugiés et des migrants – Départ, transit, accueil et refuge: un appel au partage des responsabilités et à la coordination des actions».

COP21: comment les changements climatiques menacent notre pain quotidien

Les changements climatiques posent de sérieux défis au niveau de l’approvisionnement alimentaire, tant présent que futur. Ce sont les communautés les plus pauvres, dont l’empreinte carbone est la plus modeste de la planète, qui doivent affronter les plus graves effets de ces changements. Depuis plusieurs années, le droit à la nourriture constitue un problème crucial et une priorité pour de nombreux milieux, dont les Églises et les délégations œcuméniques, qui participent aux débats sur le climat.