World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / D'autres conférences et réunions / Visites / 29-05-06 Méditation au COE par l'Archevêque Christodoulos

29-05-06 Méditation au COE par l'Archevêque Christodoulos

29 mai 2006

le 30 mai 2006 

Chers amis, Le Christ est Ressuscité. 

Je vous remercie pour l'occasion que vous me donnez pour m'adresser à vous les cadres de WCC. J'ai choisi comme lecture cet extrait par la Lettre aux Hébreux de Nouveau Testament pour deux raisons : La première est la chute de Constantinople événement historique qui se fut le 29 mai, 453 années avant et la deuxième est l'attaque de l'opposition contre le Christianisme à nos jours.

L'Apôtre Paul, fondateur de notre Eglise, en parlant à ses nationaux, qui ont été convertis au christianisme, il leur conseille de se souvenir les jours passés, quand après leur illumination ils ont subi de souffrances et de douleurs et leur appelle de ne perdre pas leur courage et leur fois, choses qui leur conduiront au salut.

Ces paroles qui ont été adressés aux Hébreux, ils avons la même valeur aujourd'hui pour nous tous et ils avaient la même valeur pour les chrétiens de l'empire romain d'Est, connu comme Byzantine, qui fut établi par la rencontre entre l'empire romain et le christianisme.

J'aimerais vous rappeler deux faits important concernant la chute de Constantinople, le 29 mai 1453. D'abord, l'empire romain, ayant comme centre la capitale Constantinople, il avait préservé la civilisation grecque antique et en plus il avait l'enrichie avec la civilisation byzantine, qui était par nature et par l'endroit le bastion pour que la civilisation chrétienne soit développé à l'Europe Occidental et Central. Ensuite, même après sa chute, l'empire a attribué de manière positive à l'Europe chrétienne car les hommes de lettres y ont trouvé refuge pour éviter les conquérants d'autre religion et ils ont contribué décisivement à la création de Renaissance et de Christianisme Oecuménique.

Permettez moi de mentionner un fait lié aux précédents. Les grecs et les autres chrétiens orthodoxes des Balkans et de l'Europe Sud-Est nous avons subis des conséquences mauvaises à cause de notre lieu géographique et notre persistance dans nos idéaux et notre fois, choses qui nous avons aidé avec succès à résister pour des siècles à chaque envahisseur barbare. Dieu a permis notre soumission aux conquérants d'autre fois pour beaucoup de siècles mais nous, en obéissant aux paroles de l'Apôtre Paul, déjà mentionnés, nous avons jusqu'à la fin, grâce à l'Eglise, préservé notre fois et notre identité et c'est pour cela que Dieu nous a opulemment récompensé. Nous avons réalisé notre libération et malgré le temps précieux que nous avons perdu, nous avons réussi notre développement à toute domaine et nous trouvons aujourd'hui avec vous et les autres peuples chrétiens de l'Europe dans l'avance pour un meilleur monde.

Vous aussi, vous êtes informés pour l'attaque à nos jours contre le Christianisme, organisée par des groupes obsédés par la cupidité, par un esprit fanatique contre le christianisme qui est une mixture idéologique et religieuse, par une illumination athéiste et par une religion universelle et de syncrétisme qui a à son coeur le mouvement de Nouvel Age. Les attaques contre notre Saveur sont injustes et calomnieux. Lui, il est jugé injustement, il est persécuté, est diffamé, crucifié mais nous, nous restons à Lui car c'est Lui qui avec Son venu, Sa vie, Son enseignement et Son résurrection Il a supprimé la mort qui nous cerne dans chaque pas de notre vie et Il nous a conduit au Royaume de Dieu et au Salut.

Chers frères,

J'ai décrit en bref à travers notre expérience comme Grecs Chrétiens mais aussi comme citoyens d'Oecumène, le chagrin et les épreuves que les chrétiens ont soufferts et continuent de souffrir. Mais les paroles de vérité de l'Apôtre Paul à l'extrait dans la lettre vers les Hébreux sont la consolation et la source d'espoir pour tous les chrétiens. Je crois que nous tous nous ne sommes pas de gens qui abandonnent leur principes et leur idéaux, au contraire, nous restons fidèles à notre fois par la quelle nous trouverons le salut. Que cela devienne. Le Christ est Ressuscité.

Mots-clés associés : ,