World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Secrétaire général du COE / Hommages / 14-03-08 Chiara Lubich, fondatrice du mouvement des Focolari

14-03-08 Chiara Lubich, fondatrice du mouvement des Focolari

14 mars 2008

Dieu est amour
(1 Jean 4,8)

Les nombreux amis de Chiara Lubich au Conseil oecuménique des Eglises ont appris avec une vive émotion la nouvelle de son décès à son domicile de Rocca di Papa. C'est là que je l'ai rencontrée il y a quelques semaines, impressionné une nouvelle fois par son extraordinaire force spirituelle, malgré sa faiblesse physique.

Flamme d'amour qui commença à briller en 1943, au coeur des cendres et des décombres de la guerre, le charisme de Chiara Lubich donna naissance au mouvement des Focolari qu'elle vit s'étendre à toutes les régions du monde au cours de son existence. Centrée sur l'aspect spirituel de l'unité, la réflexion de Chiara Lubich eut un effet profond sur le mouvement oecuménique et contribua à susciter des relations durables entre Eglises de différentes traditions.

Elle mit le mouvement des Focolari, et chacun de nous, au défi de rendre un témoignage crédible de la présence du Christ dans les domaines de l'économie et de la politique, toujours plus fermement convaincue que la coopération et le dialogue interreligieux dans le respect intégral des convictions de l'autre constituent les expressions nécessaires de l'amour chrétien. Ces idées se concrétisèrent dans une collaboration croissante entre le mouvement des Focolari et divers programmes du Conseil oecuménique des Eglises.

"Nous pouvons témoigner que l'amour du Christ, abandonné de tous, a gagné toutes les batailles, même les plus terribles, en nous et au dehors de nous. Mais il est évident que nous devons être totalement à lui, que nous devons nous donner à lui sans réserve. C'est uniquement par amour pour lui que nous avons pu ériger une oeuvre si riche, si diverse et si vaste, visant le seul objectif que nous connaissons - l'unité, avec tout ce qu'implique ce mot divin."

Nous nous souviendrons toujours de ces mots qui concluent l'allocution adressée par Chiara Lubich aux membres du personnel du Centre oecuménique de Genève et à des responsables d'Eglises présents à l'occasion de sa venue en octobre 2002. Depuis sa première visite en 1967, Chiara Lubich avait toujours entretenu des relations étroites avec le Conseil oecuménique des Eglises.

Oui, j'en ai l'assurance: ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur. (Ro 8,38-39)

Rien ne peut séparer Chiara Lubich de l'amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus, et tant que nos soeurs et frères du mouvement des Focolari continueront à être centrés sur la présence de Jésus Christ en leur sein, ils seront fortifiés par l'énergie du charisme de Chiara en eux.

Notre amour pour Chiara et notre immense gratitude pour le don de Dieu qu'elle a représenté pour le mouvement oecuménique continueront à motiver et à inspirer notre travail en vue de l'unité visible de l'Eglise.

Pasteur Samuel Kobia
Secrétaire général du COE