World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Secrétaire général du COE / Discours / Pasteur Olav Fykse Tveit, Chambésy

Pasteur Olav Fykse Tveit, Chambésy

Pasteur Olav Fykse Tveit, Chambésy

22 avril 2017

Votre Toute-Sainteté, Vos Éminences, Vos Excellences,

Chers frères et sœurs en Christ,

 

Le Christ est ressuscité! Il est vraiment ressuscité!

C’est un grand honneur de vous accueillir, au nom du Conseil œcuménique des Églises, à l’occasion de ce 50e anniversaire du Centre orthodoxe de Chambésy, à Genève, en Suisse. Cet événement coïncide avec la célébration des 25 ans de service de Votre Toute-Sainteté en tant que patriarche œcuménique. Nous aurons l’occasion de célébrer cet anniversaire au Centre œcuménique de Genève, lundi.

Nous nous réjouissons que ce Centre ait été présent ces 50 dernières années. Parce qu’il a promu le dialogue inter-orthodoxe, il s’inscrit dans l’histoire de l’Église orthodoxe. Parce qu’il a beaucoup contribué au dialogue entre Églises, il s’inscrit dans l’histoire du mouvement œcuménique. Il s’inscrit également dans l’histoire de la ville internationale de Genève où nous exerçons et où nous vivons.

La vision qui sous-tend ce Centre unique est inspirée par l’appel du Dieu un et trine qui nous a créés pour former une communauté fraternelle, et nous a appelés à nous unir dans l’Esprit Saint, en tant que disciples du Christ. Cet appel à servir l’unité visible de l’Église pousse le mouvement œcuménique à aller de l’avant, et notre unité est mobilisée afin qu’il soit possible de savoir et de croire que nous voyons la vérité sur l’amour de Dieu pour le monde en Jésus Christ, dans sa vie, sa crucifixion et sa résurrection.

L’appel qui a mené à la création du Centre orthodoxe – pour promouvoir la vie dans l’unité, à notre époque – était le même que celui qui a poussé à la création du Conseil œcuménique des Églises il y a 70 ans (anniversaire que nous fêterons l’an prochain). Cet appel a été formulé très clairement par le patriarche œcuménique dès 1920.

Le centre promeut l’unité des Églises orthodoxes locales ici. Il permet d’approfondir l’orientation théologique et scientifique du mouvement œcuménique grâce à l’enseignement, à la recherche et à la collecte de ressources et d’informations. Nous sommes reconnaissants des relations continues qui existent entre ce centre d’études et notre Institut œcuménique de Bossey. L’investissement dans l’éducation est toujours payant, l’investissement dans la formation œcuménique des futurs serviteurs et responsables de l’Église constitue une priorité stratégique. Moi-même, lorsque j’étais doctorant, j’ai fréquenté les bibliothèques de ce Centre avec grand plaisir et mes recherches y ont été fructueuses. Le Centre est également l’endroit où beaucoup recherchent la connaissance et l’inspiration en vue de notre pèlerinage commun pour l’unité, d’un témoignage commun pour une foi et un service partagés dans le monde de Dieu.

Nombreux sont ceux qui, ici, ont découvert la main tendue et le visage accueillant de l’orthodoxie pour l’ensemble des Églises mondiales, et le Centre a permis à l’Église d’occident d’approfondir ses connaissances sur l’Église d’orient. Au cours de ces 50 années, le Centre a ouvert beaucoup d’yeux et de cœurs.

La première fois que j’ai pénétré dans ce bâtiment, j’ai été émerveillé et inspiré. J’ai vu que par cette architecture et cette iconographie, l’Église orthodoxe témoignait et servait l’Église à travers les âges, et encore aujourd’hui, d’une manière nouvelle, pour parler au monde de l’unique Église du Christ.

Le Centre sert de lieu de rencontre à la famille orthodoxe, puisqu’il occupe un rôle particulier dans la préparation du Saint et Grand Concile de l’Église orthodoxe. L’organisation de ce Concile, après tant d’années de préparation, constitue un formidable don pour les Églises orthodoxes, mais aussi pour le mouvement œcuménique. Les deux événements que nous célébrons ont un lien avec ce synode. Ce Centre a constitué la plate-forme à partir de laquelle il a pu être construit. Pour qu’il ait lieu l’an dernier, l’action menée par Sa Toute-Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée Ier au cours des 25 dernières années a été essentielle.

L’événement que nous célébrons aujourd’hui est une chance pour nous tous, et nous demandons la bénédiction de Dieu sur toutes les personnes qui vivent ici et qui sont liées à ce centre de l’orthodoxie à Chambésy. Que Dieu continue à faire en sorte qu’il représente le pouvoir de la résurrection du Christ: rendre tout nouveau, et apporter l’espoir dans toutes les situations, en tout temps.

Avec mes cordiaux messages en Christ,

Pasteur Olav Fykse Tveit
Secrétaire général du COE