World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Commissions du COE / Echos - Commission des jeunes dans le mouvement oecuménique / 09-10-08 La voix des jeunes: plus puissante et mieux entendue

09-10-08 La voix des jeunes: plus puissante et mieux entendue

La voix des jeunes dans le mouvement oecuménique : plus puissante et mieux entendue. Tel est l'un des objectifs auquel d'Echos Commission des jeunes dans le mouvement oecuménique (Conseil oecuménique des Eglises).

09 octobre 2008

Message d'Echos - Commission des jeunes dans le mouvement oecuménique

9 octobre 2008

La voix des jeunes dans le mouvement oecuménique : plus puissante et mieux entendue. Tel est l'un des objectifs auquel nous nous sommes attachés en tant qu'Echos Commission des jeunes dans le mouvement oecuménique (Conseil oecuménique des Eglises).1 Notre groupe était composé de 25 jeunes adultes venant de divers continents et appartenant à différentes Eglises et organisations. Nous nous sommes réunis à Bangalore (Inde), du 28 septembre au 10 octobre 2008. Cette rencontre était la seconde depuis la constitution de notre groupe. Le mouvement des étudiants chrétiens de l'Inde et le Centre chrétien de Whitefield nous ont généreusement accueillis. Echos s'est efforcé de discerner les actions à entreprendre en vue d'aider de jeunes adultes à utiliser et à développer leurs connaissances, leur vécu et leurs dons au sein du mouvement oecuménique. Au terme de deux semaines marquées par le culte et la prière, l'étude biblique et le témoignage, le dialogue, les débats, le contact avec les réalités locales, nous publions ce « son », cet écho de notre rencontre de Bangalore, à l'intention de l'oikoumene :

 

Dans des communautés locales du monde entier, des jeunes proclament la Bonne Nouvelle de Jésus Christ et obéissent à l'ordre d'envoi en mission : ce sont des étudiants et des théologiens, des paroissiens et des pasteurs, des militants et des responsables d'associations locales. En tant que Commission Echos, nous représentons beaucoup de ces jeunes qui cheminent avec nous et qui, jour après jour, participent à la rédemption du monde par Dieu. Nous avons l'espoir de faire entendre aux Eglises les battements de coeur de ce mouvement.

 

De plus en plus, les jeunes vivent l'oecuménisme et le définissent en terme de « questions » , de « sujets ». Echos a centré ces thèmes autour des notions de mission, de vaincre la violence et de justice pour les populations marginalisées comme les dalits (opprimés) et les adivasis (populations autochtones) de l'Inde. Voici ce que la Commission Echos veut faire entendre :

 

  • Mission — La mission de Dieu se poursuit aujourd'hui dans le monde. Réunie de concert avec la Commission de mission et d'évangélisation du COE, Echos prie comme Jésus l'a enseigné à ses disciples : que la volonté de Dieu soit faite, non la nôtre (cf. Mt 6,10). Nous déclarons en outre que des projets consistant à examiner le rapport entre mission et pouvoir, mission et vaincre la violence, dans un contexte post-moderne, ont pour les jeunes une importance particulière ; nous exhortons les Eglises à réagir aux résultats de ces études.

      • C'est pourquoi nous apportons notre appui au Centenaire de la Conférence missionnaire d'Edimbourg en 2010 et au fait que des jeunes participent au processus de préparation et à la pré-conférence de la jeunesse.

 

  • Vaincre la violence — Des jeunes s'investissent dans la lutte pour vaincre la violence dans les sociétés où ils vivent. Les actes de violence commis par des jeunes jouent souvent , de façon disproportionnée, un rôle particulier dans ces efforts collectifs. Alors que nous étions réunis, des attentats commis contre les dalits et les chrétiens se poursuivaient des les Etats d'Orissa et de Karnataka, en Inde. Nous déplorons cette violence et nous lançons un appel en faveur d'une paix juste protégeant la liberté des chrétiens et de tous ceux et toutes celles qui ont été créés à l'image de Dieu dans un pays multireligieux.

      • En outre, nous exhortons les jeunes à se mobiliser en vue de la participation au Rassemblement international oecuménique pour la paix en 2011, à Kingston (Jamaïque) ainsi qu'à apporter leur contribution à la Déclaration oecuménique sur la paix juste.

 

  • Libération des populations dalit et adivasi — Le Christ exige la liberté et la justice pour les opprimés (cf. Lc 4,18-19). Nous respectons les cultures de l'Inde et nous avons ressenti la présence de Dieu dans ce pays. En conséquence, nous pensons que tous les systèmes oppressifs doivent être remis en question par les croyants. Après avoir été en communion avec des membres du Mouvement des étudiants chrétiens de l'Inde, avoir visité des villages adivasi (autochtones) et rencontré des populations dalit (opprimés), nous tenons à faire respecter l'humanité de ces personnes qui sont nos frères et nos soeurs. C'est pourquoi nous demandons l'égalité de tous, notamment des dalits et des adivasis, et nous nous déclarons solidaires de leur lutte pour la justice.

 

La Commission Echos conçoit la mission qu'elle a reçue de la 9e Assemblée du COE comme consistant à faciliter l'engagement des jeunes dans le mouvement oecuménique. Nous recommandons de fixer au moins à 25% le nombre de jeunes dans toutes les conférences et commissions oecuméniques. Par delà les chiffres des participations, ce qui nous importe, c'est de renforcer la part de l'apport des jeunes au sein du COE et dans l'ensemble du mouvement oecuménique. Nous nous engageons spécialement nous-mêmes à améliorer à cette fin la collaboration, la constitution de réseaux et la communication.

 

En tant que jeunes, nous nous associons à nos soeurs et frères chrétiens de tout âge qui oeuvrent et prient pour la guérison des nations (cf. Ap 22,2). Nous demandons tout particulièrement à Dieu de susciter des jeunes qui se donneront la capacité de devenir des agents de transformation et à qui d'autres transmettront cette même capacité. Avec une foi, un engagement et une passion renouvelés, continuer à travailler entre générations et en collaboration, c'est à cela que nous avons été appelés, dans les Eglises et dans l'ensemble du mouvement oecuménique.

 

Deus te abençoe. Deus te proteja. Deus te dê a paz. Deus te dê a paz.

(Que Dieu te bénisse. Que Dieu te protège. Que Dieu te donne la paix. Que Dieu te donne la paix.)

---

Pour relier les jeunes au mouvement oecuménique, nous invitons les responsables et organisations de jeunesse des Eglises à participer à un Répertoire oecuménique de la jeunesse (Ecumenical Youth Directory). Les informations à ce sujet seront communiquées à : Echos


1 Echos (en grec : Hχος: « son ») fait référence au thème biblique suscitant la prophétie, la célébration et la proclamation (cf. Lc 3,4 ; Jr 4,5 ; He 12,19). Nous sommes appelé(e)s à réagir aux échos du passé des responsables oecuméniques - jeunes et vieux - qui nous ont précédés. Nous devons aussi préparer le terrain pour les jeunes qui viendront après nous. Ainsi, nous espérons envoyer nos voix comme des échos résonnant dans l'avenir.