World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Commissions du COE / International affairs / Déclaration relative à l’inquiétude suscitée par les récentes manifestations (contre une loi électorale) en République démocratique du Congo

Déclaration relative à l’inquiétude suscitée par les récentes manifestations (contre une loi électorale) en République démocratique du Congo

Déclaration relative à l’inquiétude suscitée par les récentes manifestations (contre une loi électorale) en République démocratique du Congo

22 janvier 2015

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) et ses Églises membres sont vivement préoccupées par les manifestations violentes et de grande ampleur que connaît Kinshasa depuis le 19 janvier et appellent toutes les parties à la retenue et à engager un dialogue ouvert sur le processus électoral en République démocratique du Congo (RDC).

Nous déplorons les vies perdues et regrettons les arrestations et les violences à l’encontre d’individus protestant dans le cadre des manifestations qui se déroulent dans différents quartiers de la capitale et qui se seraient maintenant propagées à Goma (Nord-Kivu) et Bukavu (Sud-Kivu).

Nous appelons instamment les agents de maintien de l’ordre à ne pas faire un usage excessif de la force à l’encontre de civils non armés et demandons aux manifestants de ne recourir qu’à des moyens non violents de protestation.

Les manifestations ont été déclenchées par un projet de loi électorale qui lie les prochaines élections parlementaires et présidentielles à un recensement général de la population qui nécessiterait plusieurs années, permettant ainsi au président Kabila de prolonger son mandat au-delà de son terme en 2016. Nous appelons le gouvernement de la RDC à respecter le calendrier électoral conformément à la Constitution.

Le COE appelle à prier pour le peuple de RDC, qui pâtit depuis plusieurs décennies des tensions internes et des violences. Nous prions pour que s’ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire du pays, où toutes les parties se donneraient la main afin de construire un avenir meilleur, fondé sur la justice sociale et la dignité humaine.

Dieu de la vie, conduis la République démocratique du Congo vers la justice et la paix.

Georges Lemopoulos
Secrétaire général du COE par intérim