World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Comité central / Genève, 2005 / Reports and Documents / GEN 20 Rapport du Comité d'examen des directives I

GEN 20 Rapport du Comité d'examen des directives I

22 février 2005

Introduction

Mme Anne Glynn-Mackoul a exposé la méthode de consensus, en l'appliquant particulièrement au travail du Comité. Celui-ci a commencé par être embarrassé par cette méthode mais cet embarras s'est ensuite transformé en satisfaction.

Remerciements

Le Comité a adressé ses remerciements au personnel pour la fermeté de son attachement à l'oecuménisme et à la mission du COE et pour tout le travail accompli pendant la période récente de réorganisation et de difficultés financières.

1. Rapport du président (doc. GEN 2)

Les membres du Comité ont exprimé leur gratitude pour la réflexion biblique et théologique développée dans le rapport du président. Leurs commentaires ont été transmis au Comité d'examen des directives III.

2. Rapport du secrétaire général (doc. GEN 3)

Les membres du Comité ont exprimé leur gratitude pour le rapport du secrétaire général, la qualité de son analyse, l'ampleur de ses vues et sa vision pour l'avenir et ont transmis leurs commentaires au Comité d'examen des directives III.

3. Rapport du Bureau (doc. GEN 1)

Le Comité a exprimé sa gratitude pour le rapport du Bureau et a transmis ses commentaires au Comité d'examen des directives III.

4. Rapport de Harare à Porto Alegre (doc. GEN 7)

Il a pris acte avec satisfaction du rapport et a transmis ses commentaires au Comité du programme.

5. Rapport d'évaluation des programmes (doc. GEN 8)

Le Comité a pris acte avec satisfaction du rapport et a transmis ses commentaires au Comité d'examen des directives II.

6. Déclaration sur l'ecclésiologie (doc. GEN 13)

Le Comité a écouté M. Tomas Best lui présenter la Déclaration sur l'ecclésiologie. Il s'est déclaré satisfait de ce document, qu'il considère comme utile, et recommande à l'Assemblée de l'accepter. Il estime qu'il pourrait y avoir intérêt à rédiger le document dans une langue qui soit davantage celle de la prière et/ou en termes plus simples afin qu'il puisse être discuté au niveau local et plus largement reçu et diffusé. D'autres commentaires ont été transmis à M. Best pour permettre au groupe de rédaction nommé par Foi en constitution d'en discuter.

Le Comité s'est dit troublé par la teneur du paragraphe 9 et a demandé des éclaircissements sur les points suivants : qu'entend-on lorsqu'on dit que « l'Eglise n'est pas une fin en soi », alors qu'elle est Corps du Christ ? Quelle est la nature du « dépouillement » dans ce contexte ? Quelle est la nature de cette mission dont on parle dans un contexte interreligieux ? Le Comité recommande que la première phrase soit supprimée.

Le Comité comprend bien que certaines questions du paragraphe 12 touchent aux dialogues bilatéraux, alors que d'autres concernent le contexte conciliaire. Le fait de les réunir en une seule et même série de questions peut prêter à confusion. Le Comité recommande la reformulation du paragraphe.

7. Questions concernant les membres (doc. GEN 9.1)

Le Comité appuie la décision proposée sous (1) (article II de la Constitution).Il appuie les décisions proposées sous (2) (article I du Règlement).Il appuie la décision proposée sous (3) (article II du Règlement).

8. Rapport du Comité directeur de la Commission spéciale (doc. GEN 10) et rapport de la réunion interorthodoxe préparatoire à l'Assemblée, 10-17 janvier 2005, Rhodes (Grèce) (POL 1.5 et doc. GEN 10.1)

Le Comité a pris acte du rapport GEN 10.

Il a également pris acte avec satisfaction du rapport présenté sous la cote GEN 10.1 et recommande qu'il soit utilisé comme document d'information pour l'Assemblée.

9. Passage à la méthode de consensus (doc. GEN 4, 4.1, 4.2, 4.3, 4.4)

Le Comité a pris acte des documents en question et transmet ses commentaires au Comité d'examen des directives III.

10. Relations avec l'Eglise catholique romaine (doc. GEN 12, POL 1.6)

Le Comité a écouté l'évêque Jonas Jonson, coprésident du Groupe mixte de travail (GMT) entre l'Eglise catholique romaine (ECR) et le Conseil oecuménique des Eglises (COE), et Mgr John Radano, du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, présenter le huitième rapport du Groupe mixte de travail. Le Comité a pris acte avec satisfaction des documents intitulés Ecclesiological and Ecumenical Implications of a Common Baptism (Implications ecclésiologiques et oecuméniques d'un baptême commun); Nature and Purpose of Ecumenical Dialogue (Nature et but du dialogue oecuménique); et Inspired by the Same Vision: Catholic Church Participation in National and Regional Councils of Churches (Inspirés par la même vision : la participation de l'Eglise catholique aux conseils nationaux et régionaux d'Eglises).

Le Comité a accueilli ce rapport avec une grande satisfaction et, conscient de l'importance de maintenir et de consolider la relation dans le contexte mondial actuel, recommande au GMT de poursuivre son travail. Le Comité se félicite surtout des orientations de travail données dans les paragraphes 1-4 sous la rubrique « Recommandations du Groupe mixte de travail à l'ECR et au COE ».

Le Comité se félicite de la réflexion menée sur la réception du rapport, qui comprend sa présentation à l'Assemblée en 2006 et au Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, et la préparation de guides d'étude.

Il recommande au nouveau Groupe mixte de travail de donner la priorité à la préparation de ces guides d'étude. Il engage instamment les Eglises membres du COE à prendre le rapport et les documents qui l'accompagnent comme thème de discussion, en se souvenant de l'utilité pratique qu'ils revêtent pour certains publics.

Le Comité recommande au Groupe mixte de travail d'inscrire à son ordre du jour les discussions en cours sur la reconfiguration du mouvement oecuménique.

Il recommande que le colloque ait lieu en novembre 2005, comme proposé, pour célébrer le 40ème anniversaire du GMT et en revoir le mandat.

11. Relations avec les pentecôtistes (POL 1.7)

Le Comité a écouté le pasteur Bruce Robbins, Mme Despina Prassas et le pasteur Jacques Matthey présenter le rapport du Groupe consultatif mixte COE-pentecôtistes. Depuis la dernière réunion du Comité central, le Groupe s'est réuni une fois, à Johannesburg (Afrique du Sud) en 2004, et se réunira au Caire (Egypte) en 2005.

Le Comité a reçu avec satisfaction le rapport intérimaire, qui contient une ébauche annotée du rapport final du Groupe consultatif mixte à l'Assemblée et, après en avoir pris acte, a salué le travail réalisé par le Groupe depuis sa création à Harare en 1998.

Le Comité recommande que le Groupe consultatif mixte présente son rapport officiel à l'Assemblée au Comité exécutif lorsque celui-ci se réunira en septembre 2005.

Après avoir entendu évoquer les difficultés du dialogue entre les pentecôtistes et le COE, le Comité a confirmé qu'il était important de l'établir, en particulier à la lumière du processus du Forum chrétien mondial. Il a approuvé la méthodologie consistant à consigner dans un document de style narratif des affirmations de foi communes et à fonder les entretiens sur des études bibliques.

Le Comité recommande au Groupe consultatif mixte de poursuivre son travail et en approuve l'objectif, qui est de tisser des liens entre les pentecôtistes et les Eglises membres du COE. Il se félicite des orientations proposées pour les entretiens, notamment des thèmes de la nature de l'Eglise, de la mission, des conceptions respectives des dons charismatiques, des sacrements, et de la nature des Ecritures.

Le Comité recommande au Comité de planification de l'Assemblée de faire en sorte que des pentecôtistes puissent participer à l'Assemblée du COE en 2006.

12. L'oecuménisme au 21e siècle (doc. GEN 11)

Le Comité a entendu Mme Beth Ferris présenter la Déclaration finale du colloque sur L'oecuménisme au 21e siècle. Il juge bon que ce Groupe poursuive son travail. Il estime effectivement d'une importance centrale le dialogue théologique sur la nature de l'unité et la nature de l'Eglise, l'étude cartographique des activités de programme actuelles, une définition plus claire du rôle qui revient à chacun des principaux acteurs du mouvement oecuménique et de celui du COE, qui est d'en assurer la cohérence. S'agissant de la section 8, Création d'un comité de continuation, le Comité recommande, à la lumière des travaux de la Commission spéciale, que deux des cinq représentants du COE viennent d'Eglises orthodoxes. Tout en laissant au Bureau le soin de choisir les personnes qui représenteront le COE, le Comité recommande qu'elles soient des membres du Comité central au fait de la complexité du mouvement oecuménique, qu'elles soient déléguées à la 9ème Assemblée et qu'il soit tenu compte de l'équilibre entre les sexes, les confessions et les régions.

13. Forum chrétien mondial (POL 1.8)

Le Comité a entendu M. Hubert van Beek (consultant) rendre compte de l'historique, des progrès et des projets du Forum chrétien mondial pour l'avenir. Il approuve le but du Forum, qui est de promouvoir l'unité des chrétiens en faisant en sorte que des Eglises qui ne conversaient pas entre elles jusqu'à présent entament un dialogue. Il se félicite de la méthodologie choisie par le Forum, qui consiste pour les représentants des Eglises à raconter leur itinéraire de croyants. Il se félicite que le Forum poursuive ses travaux ; il n'ignore pas combien il est difficile de trouver matière à les nourrir mais confirme qu'ils servent à élargir la communauté des Eglises et à ne former qu'un seul et même mouvement oecuménique et qu'ils contribuent au renouveau de l'oecuménisme au 21e siècle.

Le Comité recommande au Comité de continuation du Forum de présenter un rapport à l'Assemblée pour exposer brièvement ce qu'il aura appris depuis sa création à Harare en 1998, quels progrès il aura réalisés et ses projets pour l'avenir.

Il recommande au Comité central d'encourager les partenaires oecuméniques à contribuer aux coûts liés à la poursuite des travaux du Forum.

14. Relations avec les organisations oecuméniques régionales (OOR) (POL 1.9)

Le Comité a écouté Mme Beth Ferris lui présenter le rapport. Les secrétaires généraux

des OOR se sont réunis à Nairobi en 2004. Le Comité a pris acte du rapport et s'est félicité de l'atmosphère positive qui avait régné lors de la rencontre entre le secrétaire général du COE et les secrétaires généraux des OOR.

15. Relations avec les communions chrétiennes mondiales (CCM) (POL 1.10)

Le Comité a écouté Mme Teny Pirri-Simonian exposer brièvement l'évolution des relations entre le COE et les CCM, relations qui passent par l'envoi par le COE de représentants aux réunions des CCM, par la conférence annuelle des secrétaires des CCM et par la coopération entre le COE, l'ARM et la FLM. Le Comité reconnaît l'importance de ces relations, en particulier dans le contexte de la reconfiguration du mouvement oecuménique, voit des possibilités de coopération et de coordination plus étroites et pense qu'il serait possible de parvenir à une plus grande complémentarité des activités de programme. Le Comité salue le travail de l'équipe du personnel responsable de ces relations.

Il

<typolist>

affirme combien est précieuse la communauté des membres baptistes du COE et souligne l'importance de ce qu'ils lui apportent

salue le pasteur David Coffey, nouveau président élu de l'Alliance baptiste mondiale.

</typolist>

16. Bureau oecuménique (POL 1.11)

Le Comité a pris acte du rapport du Bureau, qui s'est réuni en 2004 à Genève et prévoit de se réunir peu après la présente session du Comité central pour permettre un suivi immédiat des décisions et des discussions.

17. Visites et visiteurs (POL 1.12)

Le Comité a pris acte du rapport et se réjouit que le travail se poursuive à cet égard.

Tous les documents POL énumérés dans ce rapport sont disponibles sur demande.