World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Comité central / Genève, 2003 / Groupe restreint du Comité de Planification de l'Assemblée

Groupe restreint du Comité de Planification de l'Assemblée

02 septembre 2009

Conseil Oecuménique des Eglises
COMITÉ CENTRAL
Genève, Suisse
26 août - 2 septembre 2003

 Groupe restreint du Comité de Planification de l'Assemblée Historique


1. Le groupe restreint du Comité de planification de l'Assemblée a tenu sa première réunion à Bossey du 24 au 27 février 2003. On trouvera la liste de ses membres à l'annexe 1. Le groupe a commencé chaque journée de travail par une prière en commun avec les étudiants et le personnel de Bossey, en utilisant des textes de la communauté d'Iona. Les travaux du groupe ont bénéficié considérablement d'une première série de rapports rédigés par le personnel du COE qui décrivent les premières visites au Brésil et les conditions locales rencontrées, de la mise en commun d'expériences et d'impressions relatives aux Assemblées antérieures et d'informations données par les personnes chargées de coordonner les préparatifs des Assemblées de la Fédération luthérienne mondiale au Canada, en juillet de cette année, et de l'Alliance réformée mondiale, au Ghana, en 2004.

Questions soumises par le Comité exécutif
2. Taille de l'Assemblée

Le groupe restreint fait sienne la recommandation du Comité exécutif demandant que le nombre des délégués ne dépasse pas 700, que 85% des sièges soient répartis selon le modèle prévu (les 15% restants étant attribués par le Comité central) et que 25% des 85% soient réservés aux Eglises orthodoxes; il souligne qu'il faudra poursuivre le travail sur le modèle de répartition pour assurer dans la mesure du possible un équilibre équitable entre les familles d'Eglises et la représentation adéquate des petites Eglises, des femmes, des jeunes et des laïcs. Le groupe note également que le nombre des stewards, conseillers, observateurs, etc. (qui fera l'objet d'un examen et d'une décision ultérieurs) dépendra des contraintes budgétaires, tout en soulignant que toute limitation des effectifs ne devrait pas faire obstacle à une forte présence des jeunes à l'Assemblée.

3. Dates de l'Assemblée
Le groupe restreint approuve la recommandation du Comité exécutif demandant que les travaux de l’Assemblée s'étendent sur 10 jours, du 14 au 23 février 2006, et que celle-ci se tienne à l'Université catholique pontificale, comme l'a décidé le dernier Comité central, sous réserve de l'examen approfondi du programme détaillé et de consultations avec les autorités universitaires de Porto Alegre et le comité des Eglises brésiliennes locales.Thème de l'Assemblée

4. Au cours des discussions du groupe restreint, il est apparu que le thème de l'Assemblée doit répondre à plusieurs critères importants:

    a. il doit être en rapport avec la situation actuelle de l'Eglise et du monde;
    b. il doit avoir une portée aussi bien mondiale que locale;
    c. il doit interpeller et avoir une dimension prophétique, être porteur d'espérance et inciter à l'action;
    d. il doit être facilement compréhensible et communicable, sans rien de sibyllin;
    e. il doit être facilement traduisible dans les différentes langues de travail, sans rien perdre ni gagner à la traduction;
    f. il doit avoir une portée et un écho à la fois bibliques et théologiques;
    g. il devrait pouvoir être rattaché à la prière et au culte et exprimé par eux;
    h. il doit être inclusif et acceptable par tous, sans comporter aucun facteur de division entre le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest et les diverses traditions ecclésiales;
    i. il doit exprimer une vision œcuménique large et ouverte, et être en rapport avec les priorités, les programmes et les projets du COE.

5. En approfondissant sa réflexion sur le thème, le groupe restreint a tenu compte des éléments liés à la fois aux circonstances et au contexte – thèmes des grandes manifestations œcuméniques et autres réunions internationales ayant lieu d'ici à l'Assemblée, préoccupations et questions actuelles, tant dans le monde que plus spécifiquement en Amérique latine: les conflits et la violence, la menace du fondamentalisme, la pauvreté et la justice économique, la justice sociale et les droits de la personne, etc. Le groupe a tiré un précieux bénéfice des expériences du Colloque théologique d'Amérique latine sur le thème de la grâce, tout en reconnaissant qu'il a des résonances différentes dans les diverses traditions ecclésiales et que ce mot, dans sa traduction allemande notamment, perd un peu de la richesse de ses connotations.

6. Néanmoins, en formulant des propositions destinées au Comité central et aux Eglises locales, qui ont demandé expressément à être consultées au sujet du thème de l'Assemblée, le groupe restreint estime que l'idée de la grâce (que le mot figure ou non dans le thème) offre des possibilités prometteuses, du fait de la richesse de sa signification dans les traditions ecclésiales. On s'est également mis d'accord sur un certain nombre de critères, en estimant notamment que le thème devrait

    a. avoir une connotation biblique, tout en étant compréhensible en dehors de l'Eglise;
    b. ne pas être trop abstrait;
    c. exprimer le respect de la dignité humaine;
    d. être orienté sur l'action;
    e. être tourné vers l'avenir;
    f. exprimer une conception de la nature et du dessein de Dieu, et du défi lancé aux êtres humains et à leur responsabilité.

7. Le groupe restreint va maintenant s'efforcer de consulter les Eglises locales du Brésil et d'obtenir par correspondance les premières réactions des membres du Comité central au sujet des thèmes qui ont émergé des premières réflexions et discussions. C'est pourquoi le groupe serait heureux de recevoir des commentaires sur les propositions de thèmes suivantes, qui s'efforcent de prendre en compte les critères et considérations mentionnés plus haut.

    a. Rechercher Dieu [ou la grâce de Dieu] pour renouveler le monde
    b. La grâce de Dieu et la dignité humaine
    c. Dieu nous appelle à la justice, à la paix et à l'amour


(Notes:

    i. (a), dans la seconde proposition, et (b) comportent l'un et l'autre le mot "grâce"; se référer au paragraphe 5 ci-dessus concernant les difficultés que le mot présente du point de vue de la traduction et des conceptions théologiques.
    ii. (a), par l’utilisation du mot "rechercher" (qui, en anglais du moins, implique une certaine ambiguïté – Dieu nous recherche et nous recherchons Dieu), ouvre une dimension dynamique et est dans la ligne de l'intérêt général manifesté pour la spiritualité.
    iii. (b) met moins que (a) et (c) l'accent sur la réaction et l'action humaines, mais a l'avantage d'être bref et simple.
    iv. (c) est clair et orienté vers l'action.)
    7. A la lumière des réactions suscitées, le groupe restreint va proposer plusieurs thèmes possibles au Comité central lors de sa réunion d'août. Une fois que le Comité central aura fixé le thème, le Comité de planification de l'Assemblée et le Groupe du personnel pour l'Assemblée élaboreront des propositions de matériel publicitaire et d'étude, en tenant compte naturellement des contraintes budgétaires (cf. paragraphe 12 ci-dessous) et en s'efforçant de limiter le plus possible le volume du matériel diffusé avant l'Assemblée.


Style de l'Assemblée
9. Le groupe restreint estime que la planification devrait être guidée par les principes suivants:

    a. L'Assemblée doit comporter la célébration, la réflexion théologique et des décisions administratives.
    b. L'Assemblée doit être orientée sur l'avenir.
    c. L'Assemblée doit être source de joie et d'inspiration.
    d. L'Assemblée doit faire place à la pensée et à l'action créatrice et les susciter.
    e. L'Assemblée doit approfondir notre compréhension de notre identité chrétienne commune.
    f. L'Assemblée doit devenir un lieu qui reflète le dynamisme de l'ensemble du mouvement œcuménique.
    g. L'Assemblée doit refléter le contexte local.


10. Comme le nombre de jours est limité, il faut nous demander quels sont les éléments absolument nécessaires:

    a. la prière commune
    b. l'étude biblique en petits groupes
    c. les rencontres avec les Eglises locales
    d. une plénière sur le contexte local
    e. des cérémonies d'ouverture et de clôture
    f. encourager la réflexion théologique commune sur les défis qui se posent au témoignage et à la présence des Eglises dans le monde actuel
    g. examiner le travail accompli
    h. définir les lignes directrices des activités futures
    i. élire le Collège présidentiel et le Comité central
    j. réviser la Constitution
    k. prendre connaissance du rapport du président
    l. prendre connaissance du rapport du secrétaire général.

11. Le groupe restreint formule les recommandations suivantes:

(a) Les séances devraient débuter le matin par la prière commune et l'étude biblique en petits groupes. Le reste de la journée devrait comprendre 3 séances, une pause pour le repas de midi et pour celui du soir et une prière du soir. Normalement, il ne devrait pas y avoir de séances le soir, à l'exception d'une soirée culturelle. On pourrait réserver deux soirées aux réunions régionales et aux réunions des familles confessionnelles. L'horaire quotidien devrait être discuté attentivement avec les partenaires locaux (été, journées longues et chaudes).

(b) Les séances administratives devraient être strictement limitées, afin de consacrer le maximum de temps aux discussions.

(c) Le travail sur le thème devrait débuter lors de l'une des premières séances plénières. L'Assemblée travaillerait ensuite en sections (probablement entre 6 et 10) sur les sous-thèmes, rattachés au thème principal. Chaque section rédigerait un bref rapport présentant les conséquences des débats dans les sections pour le programme. Ces rapports seraient transmis au Comité d'orientation du programme; les sections auraient ainsi terminé leurs travaux avant le week-end, ce qui laisserait au Comité d'orientation du programme suffisamment de temps pour rédiger son rapport.

(d) Les questions se rapportant au programme qui devraient être traitées à part (par ex. DVV, déclaration de Foi et constitution sur l'unité, rapport de la Conférence de la CME) feraient l'objet d'une séance plénière ou d'une réunion d'information-débat (il faudrait trouver un autre nom que « hearing » ou « réunion d’information-débat »).

(e) Les réunions d'information-débat ou les séances de discussion autres que les plénières pourraient se dérouler parallèlement et être consacrées à des questions concernant aussi bien les activités en cours du COE (par ex. relations avec les pentecôtistes et les évangéliques, discussion avec les institutions de Bretton Woods) que d'autres sujets.

(f) Il faudrait constituer les Comités suivants:

    1. Comité des désignations de l'Assemblée, conformément à l'art. III. 4 du Règlement
    2. Comité directeur de l'Assemblée, art. III. 5 du Règlement
    3. Comité d'examen I, consacré aux relations du COE
    4. Comité d'examen II (III à Harare), chargé d'élaborer les modifications éventuelles de la Constitution et du Règlement
    5. Comité des questions d'actualité
    6. Comité d'orientation du programme, chargé à l'origine d'examiner les activités entre Harare et Porto Alegre, puis de travailler, sur la base des rapports des sections, à formuler une proposition en vue de déterminer "les grandes orientations du Conseil œcuménique" (Constitution V. c 4). On supprimerait ainsi le Comité d’examen II qu'on avait encore à Harare.
    7. Comité du message, qui commencerait son travail vers la fin de l'Assemblée. Les travaux des comités devraient se faire parallèlement aux travaux des sections et ateliers, et non pas pendant les pauses repas.

(g) Des ateliers (semblables aux Padare de Harare; en portugais oficinas, mais le terme précis sera fixé après consultation des milieux locaux) seraient proposés en quelques occasions. Ils devraient offrir un espace de liberté pour échanger des idées, faire connaître des activités susceptibles d'en inspirer d'autres, etc. Leur nombre devrait être limité, mais sans qu'ils soient réservés à ceux qui peuvent les financer; un processus et des critères d'organisation de ces ateliers devront être élaborés par la suite.

(h) Une manifestation annexe (dont le nom précis sera fixé plus tard) devrait être organisée parallèlement à l'Assemblée et conçue de manière à attirer plus particulièrement les jeunes. Elle pourrait avoir en partie son programme propre et inclure également des éléments de l'Assemblée.

Budget
12. Le personnel travaille sur la base d'un budget de l'Assemblée qui ne dépassera pas 9 millions de francs suisses, alors que le coût réel de la Huitième Assemblée a atteint 13.4 millions de francs suisses. Certaines dépenses seront moins élevées qu'à Harare, du fait du choix de Porto Alegre et à la suite des recommandations du Comité de planification: durée réduite de l'Assemblée, 700 délégué(e)s au lieu de 1000, restrictions en matière d'attribution de subventions, lieu de l'Assemblée moins coûteux, moins de personnel nécessaire du fait des nombreux services disponibles à l'université, pas de financement des réunions régionales par le budget de l'Assemblée et, éventuellement, moins de responsabilités à l’égard du programme des visiteurs.

Sur la base des discussions au sein du Comité de planification, un budget détaillé sera présenté au Comité central. Il n'a pas encore pu être élaboré, parce que le personnel attend un devis écrit de l'université ainsi que les chiffres concernant les contributions des Eglises. Des demandes ont été soumises à celles-ci et, d'ici la réunion du Comité central, il sera possible de faire une estimation des revenus sur lesquels le budget de l'Assemblée pourra être fondé.

Politique des subventions
13. Le groupe restreint recommande que le Comité central approuve la proposition (élaborée dans le contexte de la réflexion en cours concernant la qualité de membre du COE) selon laquelle on ne versera de subventions de voyage et de logement qu'aux délégués des Eglises membres qui se seront acquittées de leurs contributions pendant les 3 ans précédant l'Assemblée, soit en 2003, 2004 et 2005. Si cette disposition est acceptée, le Comité de planification de l'Assemblée poursuivra son étude de certains aspects précis de la politique des subventions et, si nécessaire, présentera aux Comités exécutif et des finances un rapport sur leurs implications budgétaires.Politique linguistique

14. Le groupe restreint recommande de prévoir des services de traduction et d'interprétation dans les 4 "langues de travail" du COE, soit l'anglais, le français, l'allemand et l'espagnol, ainsi qu'en portugais, afin d’assurer la "visibilité" de l'Assemblée dans le contexte local. On n'épargnera aucun effort pour limiter les frais (par exemple en réduisant la production de documents, en recourant à des bénévoles lorsque c’est possible, etc.), et on évoquera avec le comité des Eglises locales la question de la fourniture de services de traduction et d'interprétation en portugais. Enfin, il faudra examiner, avec les Eglises concernées, dans quelle mesure il sera nécessaire d'assurer la traduction et l'interprétation en russe.

Réunions et manifestations préparatoires
15. Comme indiqué dans l'évaluation de Harare, le groupe restreint recommande d'offrir une journée de mise au courant sur place aux délégués des catégories "femmes" et "jeunes". A la lumière de l’expérience et étant donné la situation financière actuelle, le groupe restreint considère que les manifestations préparatoires régionales ne sont pas suffisamment utiles pour justifier leur financement par le COE. Il existe d'autres manières efficaces de préparer l'Assemblée, qui peuvent être confiées aux organisations régionales et nationales. Les Eglises d'Amérique latine (CLAI), par exemple, prévoient d'organiser avant l'Assemblée une réunion élargie qui comprendrait les délégués, mais qui ne serait pas financée par le COE. Il incombera aux organisations nationales de prévoir et de financer la participation des délégués si elles le jugent nécessaire ou utile.

16. Après avoir longuement examiné s'il fallait que, comme avant les Assemblées de Vancouver, Canberra et Harare, le COE organise une réunion permettant aux représentants des Eglises orthodoxes de réfléchir au thème de l'Assemblée, le groupe restreint recommande ce qui suit, compte tenu des contraintes budgétaires:

    a. le Groupe de travail (du personnel du COE) sur les Eglises orthodoxes examinera les moyens propres à assurer la préparation des délégués des Eglises orthodoxes pour leur permettre de participer pleinement à l'Assemblée;
    b. on examinera la possibilité d'encourager une réflexion théologique commune (par une rencontre, une publication ou le recours à Internet) issue de plusieurs traditions ecclésiales, destinée aussi bien aux délégués à l'Assemblée qu'à l'ensemble de la communauté des Eglises.

17. Dès que le comité des Eglises locales aura été constitué, on examinera avec lui la possibilité d'organiser pour les délégués des visites d'Eglises brésiliennes, avant ou après l'Assemblée, compte tenu des ressources humaines et financières disponibles.

Stewards
18. Les dispositions en vue d'un programme des stewards précédant l'Assemblée seront examinées par la suite.

"Manifestation annexe"
19. Le groupe restreint recommande que, comme lors de plusieurs Assemblées antérieures à Harare, on confie au comité des Eglises locales la responsabilité d'organiser le programme des visiteurs de l'Assemblée; les discussions à ce sujet devraient débuter le plus rapidement possible. Comme on l'a mentionné au paragraphe 11 (h) ci-dessus, il faudra examiner la possibilité d'intégrer une partie du programme de cette manifestation – qui devrait être conçue de manière à attirer plus particulièrement les jeunes – dans celui de l'Assemblée.

Comité de planification de l'Assemblée et Comité des cultes
20. Le groupe restreint note que lors de sa session de 2003, le Comité central va nommer un Comité de planification de l'Assemblée, comprenant le groupe restreint et quelques membres du Comité central, ainsi qu'un Comité des cultes, qui devront travailler de manière complémentaire, grâce à la présence de certains membres dans ces deux instances. Le groupe restreint a élaboré un calendrier provisoire des réunions comportant au moins 3 rencontres – la première du 2 au 6 février 2004 (probablement à Porto Alegre), c’est-à-dire avant la réunion du Comité exécutif prévue plus tard le même mois, la seconde avant la réunion du Comité central de février 2005 et la troisième dans le courant de 2005, avant l'Assemblée elle-même. Comme ce calendrier implique que le Comité de planification de l'Assemblée accomplira une bonne partie de son travail sans en référer directement au Comité central, à qui il doit rendre compte, il pourrait être nécessaire de prévoir une plus grande interaction que cela n’a été le cas jusqu’ici entre le Comité de planification et le Comité exécutif, afin d’assurer que l’orientation générale du processus de préparation demeure sous le contrôle des organes directeurs.

21. Le groupe restreint a pris note du commentaire approuvé par le Comité exécutif concernant "le désir des Eglises et des organisations œcuméniques de renforcer la collaboration en vue de la planification des grandes réunions" et a donc l'intention d'inviter des représentants de l'Alliance réformée mondiale et de la Fédération luthérienne mondiale à participer à ses futures rencontres. Il recommande également au Comité central de mettre en place un processus en vue de maintenir et de renforcer les liens qui permettront de coordonner la Dixième Assemblée avec les assemblées et réunions mondiales des grandes familles confessionnelles.

Comité des Eglises locales
22. Le présent rapport contient plusieurs références aux discussions et consultations avec le comité des Eglises locales en vue de la préparation de l'Assemblée. Lors de sa réunion, le groupe restreint a appris qu'on espérait que ce comité commencerait son travail très peu de temps après sa propre réunion à Bossey. Il tient à souligner la nécessité d’accueillir au sein du comité local des représentants des populations autochtones et des Eglises évangéliques et pentecôtistes. Il apprécie l'importance des contacts déjà pris par le personnel du COE et des interactions qui ne vont pas manquer de resserrer et de renforcer les liens et de faciliter la collaboration. Sur la base des travaux déjà accomplis dans ce sens, le groupe restreint se réjouit de rencontrer le comité local lors de sa visite à Porto Alegre, qui aura lieu probablement en février 2004.


Remarques complémentaires
du président du groupe restreint du Comité de planification
de l'Assemblée (CPA)


1. Les remarques qui suivent sont destinées à communiquer aux membres du Comité central les éléments nouveaux apparus depuis la réunion du groupe restreint en février, concernant notamment les remarques formulées par les membres du Comité central au sujet du thème (à la suite des consultations mentionnées au paragraphe 7 du rapport), la visite du secrétaire général au Brésil en mai et la poursuite des travaux du groupe du personnel chargé de la planification de l'Assemblée.
2. Répartition des sièges (paragraphe 2). Un document séparé (cf. Doc. ) contenant un modèle de répartition des sièges à l'Assemblée est soumis au Comité central. Ce modèle a été élaboré en tenant compte des lignes directrices définies par le Comité exécutif, des discussions au sein du groupe restreint du CPA et des entretiens avec les membres du Bureau.
3. Thème (paragraphes 4–8). Dix membres du Comité central ont répondu à notre appel et formulé des commentaires au sujet des trois thèmes suggérés par le groupe restreint du CPA (paragraphe 7). Comme il fallait sans doute s'y attendre, il n'y a pas convergence de vues! Chaque suggestion du groupe restreint a trouvé des partisans; on a souligné certains problèmes de traduction (traduction des formes en "ing" en allemand; notion de "grâce") et proposé des modifications et d'autres possibilités:

  • Dieu nous appelle à la justice, à la bonté et à l'humilité
  • Grâce de Dieu – dignité humaine
  • Purifie-nous par ta grâce, afin que nous connaissions ta volonté pour l'accomplir
  • La grâce de Dieu (nous) appelle à la réconciliation et à la guérison
  • Avoir faim de pain, soif d'eau et désirer la paix
  • "Donnez-leur quelque chose à manger" (Mc 6,37)

    Nous avons aussi sollicité l'opinion des Eglises du Brésil, et nous espérons avoir leurs réponses pour la session du Comité central.

4. Budget. A côté de ce qui figure dans le rapport (paragraphe 12), un projet de budget plus détaillé sera soumis à l'examen du Comité central.Comité des Eglises locales. Les discussions se poursuivent sur un certain nombre de questions concernant les tâches à confier aux Eglises locales, au CPA et au groupe du personnel. Citons notamment l'organisation des visites aux Eglises locales pour les délégué(e)s à l'Assemblée (paragraphe 17), de la "manifestation annexe" (paragraphe 19), le moment où aura lieu la visite du CPA à Porto Alegre (paragraphe 22): celle-ci se déroulera probablement après février 2004, selon la date de la nomination du coordinateur ou de la coordinatrice local(e).

Norman Shanks



Annexe 1


Groupe restreint du Comité de planification de l'Assemblée
Bossey, 24-27 février 2003
Liste des participants


Chanoine Trond Bakkevig
(Eglise de Norvège)
Niels Henrik Abels vei 11
N-0851 Oslo
Norvège
Tél: +47.2259.1730/34
Fax: +47.2256.4710
E-mail: prost.vestre-aker-prosti@kirken.oslo.no

Mme Lois Dauway
(Eglise méthodiste unie)
United Methodist Church Global Ministries
Women's Division
475 Riverside Drive, Room 1502
New York, NY 10115
Etats-Unis
Tél.: +1.212.870.37.34
Fax: +1.212.870.37.96
E-mail: ldauway@gbgm-umc.org

Mme Alice-Jean Finlay
(Eglise anglicane du Canada)
50 Castle Frank Road
Toronto, Ont M4W 2Z6
Canada
Tél.: +1.416.975.13.16
Fax: +1.416.975.08.11
E-mail: bishopfinlay@tap.net

Pasteur Ying Gao
(Conseil chrétien de Chine)
2nd Area Bulg. 1 Unit 3, Rm 301
An-hua-xi-li Chao-yang District
Beijing 100011, P.R.C
Chine
Tél.: +86.10.6522.9984, +86.10.6513.3549, +86.10.6524.2193
Fax: +86.10.6522.9984, +86.10.6513.3549, +86.10.6524.2193
E-mail: Bible@163bj.com

Métropolite Gennadios de Sassima
(Patriarcat œcuménique de Constantinople)
Rum Patrikhanesi
Fener-Halic
TR- 34220 Istanbul
Turquie
Tél.: +90.212.531.96.70.76
Fax: +90.212.531.96.79
E-mail: gennad@attglobal.net

M. Welly Esau Mandowen
(Eglise évangélique chrétienne de Tanah Papua)
Perum Uncen
Jl. Lap. Trikora III No 1
Abepura
Jayapura, Irian Jaya
Indonésie
Tél.: +62.21.967.582.779
Fax: +62.21.967.582.779
E-mail: wmandowen@yahoo.com


Pasteur Héctor Méndez
(Eglise presbytérienne réformée de Cuba)
Salud 222
Habana 10200
Cuba
Tél.: +53.7.862.12.19 or +53.7.862.12.39
Fax: +53.7.33.88.19
E-mail: presbit@enet.cu

Evêque Mdimi Godfrey Mhogolo
(Eglise anglicane de Tanzanie)
P.O. Box 15
Dodoma
Tanzania
Tél.: +255.61.32.40.50
Fax: +255.26.232.00.04, +255.61.32.00.94
E-mail: mhogolo@twiga.com

Mme Idah Njobvu (excusée)
(Eglise réformée de Zambie)
Kamwala Reformed Church in Zambia
Box 32301
Lusaka
Zambie
Tél.: +260.1.22.66.54, +260.1.22.19.05
Fax: +260.1.22.08.24, +260.1.22.19.05
E-mail: idahmind@hotmail.com

Evêque Serapion
(Eglise orthodoxe copte)
Diocese of Los Angeles, South California & Hawaii
4909, Cleland Avenue
Los Angeles, CA 90042
Etats-Unis
Tél.: +1.323.254.33.33
Fax: +1.323.254.23.40
E-mail: BishopSerapion@LaCopts.org

Pasteur Norman Shanks (président)
(Eglise d'Ecosse)
1 Marchmont Terrace
Glasgow G12 9LT, Scotland
United Kingdom
Tél.: +44.141.339.4421
E-mail: RNShnks@aol.com
Consultante

Pasteure Cibele Kuss
(Eglise évangélique de la confession luthérienne du Brésil)
Av. Visconde de Inhaúma, 1557
Beirro Pedreira
Belém - Pará
66087-640 Brésil
Tél. +55. 91 276 2254
Fax: +55. 91 276 3196
E-mail: cibele@nautilus.com.br