World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Documentation / Documents / Assemblée du COE / Busan, 2013 / Études bibliques

Études bibliques pour la 10e Assemblée du COE

Études bibliques pour la paix et la justice: Ces six textes vous invitent – non seulement les participantes et participants mais aussi les personnes qui vont, chez elles, prier pour et avec l’Assemblée – à réfléchir sur le thème de l’Assemblée dans une perspective biblique.

Études bibliques pour la paix et la justice

«Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix» – C’est le thème de la 10e Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (Busan, République de Corée, 30 octobre – 8 novembre 2013). Dans un monde où la vie des gens et l’ensemble de la création sont en jeu, il est urgent d’écouter la parole du Dieu de vie. Il est vital de discerner où et comment Dieu mène le peuple de Dieu pour affirmer la vie en abondance pour toutes et tous. C’est pourquoi il est intéressant d’étudier comment, dans la Bible, les gens ont répondu aux indications et appels de Dieu dans des contextes très différents et de manières diverses. Cela est important pour réfléchir sur les réponses que nous donnons, nous, à notre époque en les comparant à celles que l’on trouve dans la Bible. Où discernons-nous l’œuvre vivifiante de Dieu et comment recevons-nous les moyens de participer ensemble à la mission de Dieu dans l’unité aujourd’hui? Comment Dieu affirme-t-il la vie par les moyens de la justice et de la paix? L’étude biblique est l’une des manières par lesquelles l’Assemblée va pouvoir approfondir ce thème et encourager l’apprentissage, la croissance et l’engagement mutuels à répondre à l’appel du Dieu de vie. Elle permet en outre aux participantes et participants de se rencontrer chaque jour autour d’un passage de la Bible pour réfléchir sur leurs situations respectives et sur l’expérience de l’Assemblée. C’est ainsi que nous pourrons discerner ensemble la volonté de Dieu pour nous-mêmes et pour le mouvement œcuménique.

Le livret d'études bibliques, comprenant une introduction et des instructions à l'intention des facilitateurs et facilitatrices, peut être téléchargé dans son intégralité en un seul document au format pdf (650 Ko) sur le site web de l'Assemblée.

Document Faites simplement ceci: Protégez la vie!
Étude biblique sur Genèse 2,4b-17, par Jione Havea, pour le 2e jour de l’Assemblée, 31 octobre 2013: Le Dieu de vie a créé les êtres humains à partir de la terre avec le souffle de vie de Dieu. La nature même de la vie humaine est en rapport avec Dieu et la création. Dieu nous a confié la mission de nous occuper du jardin de vie et il nous a interdit de manger les fruits qui nous incitent à être comme le Dieu Tout-Puissant. La première étude biblique est une réflexion sur la nature de la vie et sur la manière de l’honorer, de la préserver et de l’affirmer en relation avec le thème de l’Assemblée. Diverses lectures contextuelles de ce texte sont possibles.
Document Que jaillisse la justice!
Étude biblique sur Amos 5,14-24 par Katie G. Cannon pour le 3e jour de l’Assemblée, 1er novembre 2013: L’Asie est le continent de la souffrance et de l’espérance. D’un côté, ce texte est axé sur les souffrances du peuple, sur sa lutte pour la justice; d’un autre côté, il nous propose une vision du règne de Dieu. En outre, il suggère des manières concrètes de vivre, sur la terre, les valeurs du royaume, en réalisant la justice et la paix. L’angle d’approche, ici, consiste à trouver dans le texte des manières de transformer les souffrances, les larmes et la désespérance en libération, joie et espérance – dans la Bible et dans notre contexte.
Document L’eau vive
Étude biblique sur Actes 8,26-40 par Eleni Kasselouri-Hatzivassiliadi, pour le 6e jour de l’Assemblée, 4 novembre 2013: Ce texte met en relation la mission de l’Esprit et le symbole de l’eau vivifiante. C’est l’Esprit Saint qui donne la vie, qui donne à la vie subsistance et puissance et qui envoie le peuple de Dieu prêcher la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Comment et où discernons-nous l’œuvre vivifiante de Dieu, et comment recevons-nous la capacité à participer à la mission de Dieu aujourd’hui?
Document Être et devenir Église
Étude biblique sur Actes 2,1-13 par Hyunju Bae, pour le 7e jour de l’Assemblée, 5 novembre 2013: On lit souvent ce texte dans une perspective missionnaire. Comment pouvons-nous comprendre l’événement de la Pentecôte dans une perspective de l’unité qui pourra donner au mouvement œcuménique une nouvelle vision, un nouveau dynamisme et une force nouvelle? Dans les paysages en mutation du monde actuel, il est intéressant d’approfondir le rôle de l’Esprit dans l’unité dans la diversité ainsi que la relation entre la Pentecôte et la justice et la paix.
Document Luttes pour la justice dans un monde ambigu
Étude biblique sur 1 Rois 21,1-22 par Sarojini Nadar, pour le 8e jour de l’Assemblée, 6 novembre 2013: L’histoire de la vigne de Naboth interpelle le concept de justice dans notre société. Elle introduit le concept de la justice de Dieu pour l’affirmation de la vie, mesure qui va au-delà de la logique économique que le roi Akhab veut imposer au nom de l’efficacité et de la productivité. Ce texte peut également être pour nous une source d’inspiration lorsque nous traitons des questions actuelles de l’injustice sur le marché mondial et pour discerner comment vivre en pratique la justice de Dieu pour sauvegarder la vie.
Document Allez en paix!
Étude biblique sur Jean 14,27-31 par Néstor O. Míguez, pour le 9e jour de l’Assemblée, 7 novembre 2013: Lors de la Dernière Cène, Jésus a prononcé le mot: «Paix!» Lorsque Jésus nous parle de la paix, juste avant d’être trahi et mis à mort, il ne parle pas depuis une oasis de tranquillité. Où et de quelle sorte de paix l’Église et le mouvement œcuménique parlent-ils? La paix de Dieu n’est pas temporaire, et elle ne concerne pas des évènements heureux. La paix est une question de vie pour les gens qui y aspirent. À la fin de l’Assemblée, «Allez en paix!» signifiera, pour nous, que l’on nous donne un mandat et une habilitation bibliques et missiologiques pour aller témoigner de la vision de la vie en abondance dans les cieux nouveaux et sur la nouvelle terre.