World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE et l’UNICEF intensifient leur collaboration pour protéger les enfants et subvenir à leurs besoins

Le COE et l’UNICEF intensifient leur collaboration pour protéger les enfants et subvenir à leurs besoins

Le COE  et l’UNICEF intensifient leur collaboration pour protéger les enfants et subvenir à leurs besoins

Justin Forsyth, directeur exécutif adjoint de l’UNICEF, et le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE. © UNICEF

22 janvier 2018

Version française publiée le: 25 janvier 2018

Au cours d’une rencontre le 19 janvier, le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) se sont engagés non seulement à intensifier leur collaboration actuelle mais encore à examiner d’autres projets communs pour la protection et les besoins de l’enfance.

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, et Justin Forsyth, directeur exécutif adjoint de l’UNICEF, ont signé un « Mémorandum de collaboration 2018-2021 » réglementant le partenariat entre le COE et l’UNICEF en accord avec le récent plan stratégique de l’UNICEF.

La collaboration mondiale officielle entre le COE et l’UNICEF a débuté en septembre 2015. À la suite des deux premières années de travail commun, un processus participatif global impliquant 235 experts a mobilisé les Églises membres du COE pour qu’elles assurent le suivi et la promotion des droits des enfants dans la société et dans leurs communautés grâce à l’initiative « Engagement des Églises en faveur des enfants ».

Tveit dit avoir été encouragé par la réponse déterminée des Églises de tous les continents à ce programme. « Elles ont quelque chose à offrir. Notre foi commune est que Dieu est venu à nous comme un enfant. Cela change notre façon de voir tous les êtres humains. »

Il est clair que les Églises membres du COE veulent créer et partager encore plus de ressources alors que se poursuit l’Engagement des Églises en faveur des enfants, poursuit Tveit. « Elles ont quelque chose qu’elles souhaitent continuer à développer en coopération avec le COE et l’UNICEF » dit-il. « Partout, les enfants ont besoin de protection. Nous sommes reconnaissants de la poursuite de cette collaboration et nous allons examiner comment mettre en œuvre des projets communs. »

Justin Forsyth a repris le point de vue positif de Tveit, disant que l’UNICEF apprécie son partenariat avec le COE et désire l’approfondir.

« Quelles que soient les tragédies auxquelles nous sommes confrontés, ce sont les enfants qui en souffrent le plus : migrations forcées, guerres, famines, etc. » a-t-il déclaré. « Nous avons l’obligation commune de protéger les enfants et de subvenir à leurs besoins. Dans le monde entier, les chrétiens sont engagés dans cette tâche. Cette action commune de la part du COE et de l’UNICEF devrait avoir pour effet de sauver la vie de millions d’enfants vulnérables. »

Forsyth signale qu’aujourd’hui, de moins en moins d’enfants meurent de faim et qu’ils sont de plus en plus nombreux à être scolarisés. « Mais, dit-il, il y en a encore des millions qui sont oubliés, victimes des conflits ou de la grande misère. Quant à ces enfants, pris dans les zones de guerre, coincés entre les pays parce qu’ils sont réfugiés, sans papiers, apatrides, leur situation est terrible. Non seulement ce sont des victimes de la guerre, mais ils en deviennent les instruments, ils sont recrutés comme enfants soldats, contraints de s’attacher des explosifs, ils servent de boucliers humains. Il faut protéger les enfants partout. »

Pour plus d’information sur l’engagement du COE envers les enfants

Documents relatifs à la mise en œuvre des engagements des Églises envers les enfants