World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE condamne fermement l'attentat terroriste du Pakistan

Le COE condamne fermement l'attentat terroriste du Pakistan

28 mars 2016

Version française publiée le: 31 mars 2016

Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Olav Fykse Tveit, a vigoureusement condamné l'attaque terroriste meurtrière perpétrée au Pakistan le 27 mars, la qualifiant de choquante et brutale, exhortant le gouvernement à veiller à ce que les communautés présentes sur son territoire soient mieux protégées des fanatiques.

L'attaque par un kamikaze a fait au moins 70 morts et plus de 300 blessés. Revendiqué par un groupe dissident des Talibans, l'attentat visait les familles chrétiennes qui célébraient le dimanche de Pâques dans le parc Gulshan-e-Iqbal à Lahore. Les victimes sont principalement des enfants et des femmes, et comprennent des musulmans ainsi que des membres de la communauté chrétienne.

«Cet attentat est particulièrement choquant, en tout premier lieu parce qu'il semble que l’intention ait été de cibler délibérément de jeunes enfants qui, tout simplement, jouaient dans le parc», a déclaré le pasteur Tveit.

«En second lieu, la date de l'attaque montre également l'intention de frapper la minorité chrétienne vulnérable du Pakistan l'un des jours les plus sacrés du calendrier chrétien.»

L'explosion, survenue en soirée, a éclaté à proximité de manèges pour enfants et d'un parking, dans le parc Gulshan-e-Iqbal, dans la ville orientale de Lahore, le centre historique du christianisme au Pakistan. La zone était bondée de personnes célébrant la fête de Pâques, et de nombreuses familles étaient sur le départ au moment de l'explosion.

Olav Fykse Tveit a commenté: «Face à cette brutalité, la famille humaine, toutes les personnes de foi et de bonne volonté, doivent s'unir pour renouveler leur engagement à se respecter et à prendre soin les uns des autres, à se protéger mutuellement et à prévenir de tels actes de violence.»

Le secrétaire général du COE a encouragé à la prière et à la solidarité avec les victimes et leurs proches. Il a également appelé le gouvernement et les autorités du Pakistan à «prendre davantage de mesures pour protéger tous les habitants du Pakistan, qu'ils soient chrétiens, musulmans ou de toute autre religion ou croyance, de la violence perpétrée par de tels criminels extrémistes et sectaires.»

Le pasteur Tveit a souligné que «le principe de la liberté de religion et de croyance pour toutes et tous doit être affirmé et protégé au Pakistan et dans le monde entier, comme une responsabilité éthique et juridique fondamentale du gouvernement.»

Le secrétaire général a conclu: «Toute référence à la violence au nom de la religion ou motivée par elle (comme à Aberdeen) est particulièrement inacceptable et dangereuse.»

Églises membres du COE au Pakistan

La Conférence chrétienne d'Asie (en anglais)