World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE répond à un rapport déformateur de l’ONG Monitor et à ses critiques de l’EAPPI

Le COE répond à un rapport déformateur de l’ONG Monitor et à ses critiques de l’EAPPI

Le COE répond à un rapport déformateur de l’ONG Monitor et à ses critiques de l’EAPPI

Une accompagnatrice œcuménique suit un berger dans la vallée du Jourdain, en octobre 2018. Photo: Albin Hillert/COE

14 janvier 2019

Version française publiée le: 15 janvier 2019

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a publié une lettre ouverte aux médias en réponse au rapport que vient de publier l’ONG Monitor, qui critique le Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI).

Le COE a été préalablement informé par la presse de la publication de ce rapport, qui décrit l’EAPPI comme un «camp de formation du Conseil œcuménique des Églises pour des témoignages à charge contre Israël». Le COE formule les commentaires suivants:

Fondé en 1948, le COE est une communauté fraternelle d’Églises chrétiennes représentant un demi-milliard de chrétiens à travers le monde. Attaché à la cause de l’unité chrétienne, il s’emploie, dans cet esprit, à renverser les barrières qui séparent les êtres humains, à rechercher la justice et la paix et à sauvegarder l’intégrité de la création. De même que Dieu se tient aux côtés des personnes opprimées et marginalisées, le COE s’efforce, avec ses Églises membres, de se tenir aux côtés de ces personnes, où qu’elles soient et quelle que puisse être leur tradition religieuse.

Sur les activités en Palestine et Israël

L’EAPPI doit son format de présence accompagnatrice à un appel spécifique des Églises membres du COE dans la région. Ce programme a été mis en place pour répondre à des inquiétudes qui sont malheureusement propres à cette région. Une méthode similaire a été mise en œuvre dans le contexte des conflits et des violations généralisées des droits de la personne en Colombie.

L’EAPPI a pour but d’accompagner les populations locales, d’assurer une présence internationale protectrice, d’observer les événements et les situations et de favoriser une paix juste pour tous les peuples de la région. Pour autant que nous le sachions, ses activités sont menées dans le respect de toutes les législations en vigueur.

La situation en Israël et Palestine est l’une des nombreuses zones géographiques dont se préoccupe le COE, avec, à ce jour, la Syrie, l’Irak, la péninsule coréenne, le Soudan du Sud, la République démocratique du Congo, l’Ukraine, le Nigeria, le Nicaragua et la Colombie.

Sur l’antisémitisme

Depuis son assemblée fondatrice en 1948, le COE dénonce l’antisémitisme comme un péché contre Dieu et contre l’humanité, et il reste fermement campé sur cette position.

Le COE connaît la définition de l’antisémitisme adoptée et défendue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, que l’Alliance décrit elle-même comme une «définition de travail juridiquement non contraignante». Nous prenons note de ce que les principes directeurs de l’Alliance font référence au «fait d’appliquer une double mesure en exigeant d’Israël un comportement qui n’est attendu ni requis d’aucun autre pays démocratique». Le COE attend de tous les pays qu’ils respectent et appliquent le droit et les principes internationaux des droits de la personne et du droit humanitaire.

Sur les droits de la personne et la dignité humaine

L’engagement du COE en faveur de la paix et des droits de la personne vise à s’attaquer aux causes profondes, et pas seulement aux symptômes. Cela implique nécessairement une défense des causes de nature politique au sens large. Le COE dénonce les politiques et pratiques injustes, la violence et les violations de la dignité humaine et des droits de la personne pratiquées dans de nombreux contextes différents.

Sur le boycott des biens et services produits dans les colonies illégales

Le COE n’encourage aucun boycott fondé sur la nationalité ni dans ce contexte particulier ni dans aucun autre. Il ne préconise pas non plus de mesures économiques à l’encontre d’Israël. Il s’est toutefois prononcé de longue date en faveur du boycott des biens et services produits dans les colonies (qualifiées d’illégales par la communauté internationale) installées dans les Territoires palestiniens occupés.

Pour en savoir plus

Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI)

Courte présentation de l’EAPPI (en anglais)

Lire le rapport sur les politiques du COE de 1948 à 2016 (en anglais)

Pour toute question relative à l’EAPPI ou pour une demande d’entretien avec le COE:

Marianne Ejdersten, directrice de la Communication du COE: courriel mej@wcc-coe.org, tél. mobile: +41 (0)79 507 63 63

Veuillez contacter Claus Grue, coordinateur des médias du COE: courriel claus.grue@wcc-coe.org, tél. mobile +46 (0)70 611 09 77