World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Modératrice et Secrétaire général du COE s’adressent au Comité exécutif

Modératrice et Secrétaire général du COE s’adressent au Comité exécutif

Modératrice et Secrétaire général du COE s’adressent au Comité exécutif

Photo: Albin Hillert/WCC

02 novembre 2018

Version française publiée le: 07 novembre 2018

Le Comité exécutif du Conseil Œcuménique des Églises (COE), réuni cette semaine à Uppsala, en Suède, a entendu les rapports de la Modératrice du Comité central du COE, Dr Agnes Abuom, et du Secrétaire général du COE, Rev. Dr Olav Fykse Tveit.

A. Abuom s’est exprimée sur le thème de la réunion, « Prier, marcher, travailler et nous souvenir ensemble ».

Après avoir rappelé l’histoire du COE, A. Abuom a évoqué plusieurs questions et évolutions actuelles du monde, qui restent au cœur des prières, des pèlerinages et des actions du COE. « Des vagues de nationalisme populiste pèsent comme des menaces sur la vie humaine et la dignité ; mais elles risquent également d’éroder les acquis démocratiques et en matière de droits humains, que nous avons obtenus jusqu’ici et dont le COE s’est fait l’avocat depuis des décennies », a-t-elle dit.

Des guerres continuent à faire rage, a-t-elle ajouté, et la violence sexuelle et de genre est en augmentation. « Pensez au traumatisme de ces millions de personnes aujourd’hui et à celui des enfants nés de ces circonstances violentes », a-t-elle dit.

Elle a ajouté :  « On dirait qu’il y a une corrélation entre le recul des valeurs démocratiques, ainsi que des valeurs religieuses et de l’éthique, et l’augmentation de la violence et de la décadence morale dans la société. »

O. Tveit a également porté son regard sur le passé et l’avenir. « Le mouvement œcuménique a été considéré – et à juste titre, je pense – comme axé sur notre appel à vivre comme des disciples ici et maintenant pour la transformation du monde, selon la volonté de Dieu aujourd’hui », a-t-il dit. « Dieu veut que le monde croie, reçoive, soit renouvelé et uni selon Son amour. »

O. Tveit a souligné que nous devons renouveler notre vocation et notre quête de la justice et de la paix. « Le temps passe, et nous avec », a-t-il dit. « Pourtant, nous faisons uns avec les nombreux croyants qui nous ont précédés, ceux qui ont montré que leur espoir leur faisait entrevoir quelque chose, qui les a poussés à participer à la mission de Dieu. »

Le COE montre qu’il y a des signes d’espoir de différentes manières, a continué O. Tveit. « Mais comment pouvons-nous exprimer plus clairement que notre espoir est nourri et soutenu par l’amour du Christ ? », a-t-il demandé. « Nous le faisons de nombreuses façons, dans notre travail quotidien d’églises et comme union d’églises, et même au-delà de notre appartenance au COE. »

O. Tveit a dit qu’au cours de ses visites à la Jamaïque, à la Barbade, à Trinidad et à Antigua, il avait remarqué les contributions significatives de cette région au mouvement œcuménique mondial.

« Les églises des Caraïbes sont des centres forts de prière, de spiritualité et de formation », a-t-il dit. « Beaucoup de ces églises s’appuient sur des expériences très importantes dans le passé, en particulier en lien avec leur apport à la libération, et au soutien mutuel et à l’unité de ceux qui s’étaient libérés, ainsi qu’avec leur rôle dans la construction de nations libres. »

Moderator’s Address : Praying, Walking, Working and Remembering Together

Report of the general secretary

WCC Executive Committee convenes in Uppsala, Sweden (WCC press release 1 November 2018)