World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE exprime toute sa tristesse et sa solidarité après l’incendie de Notre-Dame

Le COE exprime toute sa tristesse et sa solidarité après l’incendie de Notre-Dame

Le COE exprime toute sa tristesse et sa solidarité après l’incendie de Notre-Dame

Suite à la tragédie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame, Paris est en deuil, mais résiliente. Photo: © Stephen Brown/COE

16 avril 2019

Version française publiée le: 17 avril 2019

16 avril 2019

Après qu’un incendie s’est déclaré le 15 avril en la cathédrale Notre-Dame, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Olav Fykse Tveit, se dit choqué des dégâts subis par l’un des monuments les plus connus de Paris et le siège de l’archevêché de Paris.

«Nous pleurons une perte inestimable devant la cathédrale Notre-Dame en flammes», déclare le pasteur Tveit, «et nous prions pour toutes celles et tous ceux pour qui Notre-Dame est, et représente une maison spirituelle, surtout en cette Semaine sainte.»

Le secrétaire général se rappelle plus particulièrement le service œcuménique du 4 décembre 2015 au cours duquel des centaines de personnes de nombreuses nations et confessions, notamment des pasteurs, des prêtres, des laïcs, des moniales, des évêques, des archevêques et des cardinaux, se sont réunies pour un service dédié à la création de Dieu en la cathédrale Notre-Dame de Paris à l’occasion de la conférence des Nations Unies sur le climat qui se déroulait dans la capitale française.

«Cependant que nous priions pour notre maison commune, le cadre sublime de la cathédrale nous a permis de nous rapprocher encore davantage», se souvient le pasteur Tveit. «Alors que des décisions sont prises pour réparer la structure, nous prierons pour les pompiers qui ont sauvé ce qu’ils pouvaient, pour les artisans qui travailleront à la réparation de la cathédrale, et pour ces millions de personnes pour qui elle revêt tant de sens.»

Nombreuses sont les personnes dans le monde – des politiciens, celles et ceux qui ont visité la cathédrale, des responsables religieux et bien d’autres – qui ont exprimé leur sympathie et leur désarroi face aux dégâts encourus. La flèche et le toit de la cathédrale se sont effondrés et les flammes ont endommagé l’une des deux tours de l’édifice.

Le pape François figure parmi les personnes qui ont fait part de leur solidarité et a déclaré qu’il priait pour les catholiques de France, et pour tous les Parisiens et toutes les Parisiennes.

La cathédrale Notre-Dame est perçue par beaucoup comme la cathédrale la plus importante au monde d’un point de vue religieux et architectural, attirant 13 millions de visiteurs par an, devant la tour Eiffel.

Le pasteur Odair Pedroso Mateus, directeur de la Commission de Foi et constitution du COE, a déclaré avoir également ressenti l’onde de choc qui a secoué le monde entier.

«La cathédrale est un symbole fondateur de la culture européenne», indique-t-il.

Site internet de la cathédrale Notre-Dame

Les chrétien-ne-s se rassemblent lors des pourparlers de l’ONU en vue de prier pour la création à Notre-Dame de Paris (communiqué de presse du COE du 4 décembre 2015, en anglais)

Galerie photo du COE de la COP21 à Paris