World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE condamne les attentats terroristes visant deux mosquées en Nouvelle-Zélande et appelle à mettre un terme à la violence

Le COE condamne les attentats terroristes visant deux mosquées en Nouvelle-Zélande et appelle à mettre un terme à la violence

Le COE condamne les attentats terroristes visant deux mosquées en Nouvelle-Zélande et appelle à mettre un terme à la violence

Photo: Albin Hillert/Conseil œcuménique des Églises

15 mars 2019

Version française publiée le: 15 mars 2019

C'est avec consternation et une profonde tristesse que le Conseil œcuménique des Églises (COE) a appris les attaques terroristes perpétrées contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, dont le dernier bilan fait état de 49 morts et d'au moins 20 blessés.

«Nous partageons, aux côtés de nos frères et sœurs de la famille œcuménique élargie, la douleur et le chagrin éprouvés durant l'une des heures les plus sombres de l'histoire du pays», a affirmé le pasteur Ray Coster, membre du Comité central du COE en Nouvelle-Zélande. «Nous avons besoin de leurs prières pour accompagner les nombreuses familles musulmanes en deuil. Certains de ces hommes et de ces femmes peuvent être des migrants ou des réfugiés. Ils font partie des nôtres. Beaucoup sont venus chercher refuge et sécurité en Nouvelle-Zélande, car notre pays est perçu comme un endroit sûr. En tant que nation, nous croyons aux valeurs de la compassion, de la bonté et de la tolérance. Ce que nous avons vu aujourd'hui n'a pas sa place dans notre culture.»

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, a déclaré: «Ce crime odieux commis contre des femmes, des hommes et des enfants à l'heure de la prière constitue une attaque contre tous les croyants, une attaque contre les liens de fraternité humaine et de coexistence pacifique qui nous unissent toutes et tous. Le COE exprime sa solidarité avec l'ensemble des musulmans, en particulier ceux de Nouvelle-Zélande, et condamne avec la plus grande fermeté ces actes et les idéologies haineuses et dangereuses qui les motivent.»

Le pasteur Tveit a exprimé ses plus sincères condoléances à la communauté musulmane et tous les habitants du pays, précisant que ce massacre est une attaque contre la nation tout entière et ses valeurs d'inclusion et de respect envers tous ses citoyens. Et d'ajouter : «Nous prions pour que toutes les communautés de Nouvelle-Zélande se rassemblent pour apporter leur soutien à celles et ceux qui ont tant souffert, mais également pour réaffirmer l'engagement de la nation à l'égard de la sécurité et de l'épanouissement de tous ses habitants.»

Et de conclure : «Le COE réitère son engagement de longue date en faveur du dialogue et de l'unité avec les communautés musulmanes du monde entier. Nous affirmons à tous nos amis et partenaires musulmans que nous condamnons fermement de tels actes et appelons tous les chrétiens à suivre la voie de Jésus Christ en cherchant à vivre en paix et dans le respect avec tous nos prochains, en particulier en nous engageant à protéger les minorités vulnérables.»

Églises membres du COE en Nouvelle-Zélande

Le secrétaire général de la Conférence chrétienne d'Asie dénonce les attaques contre des mosquées en Nouvelle-Zélande (en anglais)