World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE appelle à la libération des archevêques d’Alep

Le COE appelle à la libération des archevêques d’Alep

27 juin 2018

Version française publiée le: 28 juin 2018

Lors de sa réunion qui s’est tenue du 15 au 21 juin, le Comité central du Conseil œcuménique des Églises a publié une déclaration réaffirmant sa grave inquiétude face à la situation très préoccupante des chrétiens qui se détériore rapidement au Moyen-Orient.

Le Comité central a appelé à la libération des deux archevêques syriens enlevés près d’Alep, en Syrie.

Les deux responsables religieux, l’archevêque Yohanna Ibrahim de l’Église syriaque orthodoxe, et l’archevêque Paul Yazigi de l’Église orthodoxe grecque, ont été enlevés par des hommes armés en avril 2013 alors qu’ils revenaient de la frontière turque vers leur ville d’Alep.

«C’est le cœur lourd que le Comité central se souvient de l’enlèvement il y a cinq ans des archevêques d’Alep Youhanna Ibrahim et Paul Yazigi, précise la déclaration. Nous continuons de prier pour qu’ils puissent rentrer sains et saufs dans leurs Églises, leurs communautés et leurs familles, ce qui constituerait un signe d’espérance pour tous les chrétiens de Syrie et de la région.»

La déclaration affirme également qu’«un nouveau pacte social est nécessaire dans l’ensemble du Moyen-Orient, un récit commun élaboré et partagé par toutes les communautés des pays de la région, qui s’appuie sur une conception inclusive de la citoyenneté et des droits humains, garantis par la constitution, et dans le cadre duquel toutes les Églises et communautés religieuses, avec leurs identités ethniques, religieuses et culturelles diverses, peuvent vivre et prospérer dans l’amour et la grâce conférés par Dieu à toutes et tous.»

 

Lien vers la déclaration sur la présence chrétienne au Moyen-Orient (en anglais)

Les Églises au Moyen-Orient