World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE appelle à une Journée mondiale de prière pour mettre fin à la famine

Le COE appelle à une Journée mondiale de prière pour mettre fin à la famine

Le COE appelle à une Journée mondiale de prière pour mettre fin à la famine

Photo: Albin Hillert/COE

31 mai 2018

Version française publiée le: 05 juin 2018

Le Conseil œcuménique des Églises (COE), l’Alliance évangélique mondiale et la Conférence des Églises de toute l’Afrique, ainsi qu’une coalition de partenaires, assurent la promotion de la deuxième Journée mondiale de prière pour mettre fin à la famine le 10 juin prochain.

L’Afrique de l’Est, la corne de l’Afrique, le Yémen et le nord-est du Nigeria sont toujours en proie à une catastrophique crise alimentaire. Dans ces régions, 30 millions de personnes souffrent de la faim à des niveaux alarmants. Or, la famine n’est que la partie émergée de l’iceberg de l’insécurité alimentaire qui prévaut à travers le monde. En 2017, près de 124 millions de personnes dans 51 pays et territoires ont fait face à une insécurité alimentaire critique ou pire. Malheureusement, 29 % des financements requis pour lutter contre cette crise manquent toujours à l’appel. Proposer des mesures et des réponses inappropriées dans ce contexte d’urgence alimentaire sans précédent dans le monde ne sèmera que misère innommable, malnutrition et pertes humaines. Les Nations Unies estiment que 1,4 million d’enfants pourraient mourir d’inanition dans les prochains mois.

La solution facile pour sortir de cette situation est de renvoyer le problème aux populations ou aux communautés dans le besoin, estime le pasteur et secrétaire général du COE, Olav Fykse Tveit.

« Nous nous entendons souvent dire, en guise de réponse aux personnes vivant dans des situations désespérées, qui meurent de faim et de soif: ‘Pourquoi ne vous êtes-vous pas préparés pour les coups durs? N’avez-vous pas mis de l’argent de côté? Pourquoi ne cessez-vous pas de vous entretuer?’ »

Pourtant, 30 millions de personnes menacées de famine ont besoin de bien plus de la part du reste du monde, martèle M. Tveit . « Ils ont besoin que nous leur donnions quelque chose à manger. C’est ce que Jésus nous ordonne de faire ».

Le pasteur Christopher Rajkumar du Conseil national des Églises d’Inde et président du Groupe stratégique pour la campagne « Nourriture pour la vie » de l’Alliance œcuménique « agir ensemble » du COE, ajoute: « Il ne nous est pas nécessairement demandé de donner en abondance. Nous sommes appelés à partager ce que nous avons, quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons. Il ne nous revient pas de nous préoccuper de savoir si le peu que nous donnons sera suffisant pour tous ceux dans le besoin. Ensemble, nous pouvons transformer la famine en satiété et en abondance! »

 

Réflexion sur la famine et la faim dans le cadre de la Journée mondiale pour mettre fin à la famine 2018

Journée mondiale pour mettre fin à la famine

Participez à la Journée mondiale pour mettre fin à la famine