World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Pour le pasteur Olav Fykse Tveit, en visite en RDC, «instaurer la paix est une tâche sacrée»

Pour le pasteur Olav Fykse Tveit, en visite en RDC, «instaurer la paix est une tâche sacrée»

Pour le pasteur Olav Fykse Tveit, en visite en RDC, «instaurer la paix est une tâche sacrée»

Photo: Albin Hillert/Conseil œcuménique des Églises

19 août 2018

Version française publiée le: 20 août 2018

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE) et chef d'une délégation en visite en République démocratique du Congo (RDC), a prononcé une prédication encourageant les artisans de la paix à poursuivre leurs efforts, et ce, à l'occasion d'un service œcuménique organisé au sein de la cathédrale protestante de Kinshasa.

«Il s'agit d'une grande et passionnante mission de vie: protéger notre paix, agir de manière à ce que nous puissions être unis, et ce, malgré nos différences», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit. «Nous avons besoin d'exemples qui illustrent notre capacité à rendre le monde meilleur.»

La récente concrétisation du processus de paix entre l'Éthiopie et l'Érythrée a été porteuse d'espoir pour les artisans de la paix, a-t-il fait remarquer. «C'est possible pour eux. C'est possible pour chacune et chacun d'entre nous», a-t-il confié. «Tout le monde a besoin de la paix.»

Nous avons également besoin de mots capables de nous unir, a poursuivi le secrétaire général du COE. «Nous avons besoin de mots capables d'instaurer des normes et des accords sur ce que les choses devraient être, même si elles ne sont pas ainsi», a-t-il expliqué. «Même si elles ne sont pas encore ainsi.»

Et d'ajouter: «En tant qu'Églises, nous devons unir nos efforts pour la paix. Telle était la conclusion de la visite du pape François au COE en juin dernier. Cheminer, prier et travailler ensemble était le leitmotiv de cette visite. C'est exactement ce que nous sommes en train de faire.»

Le pasteur Olav Fykse Tveit a également exprimé sa tristesse suite à l'annonce du décès, le 18 août, de l'homme de paix et ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. «Même s'il n'a pas toujours réussi, il n'a jamais ménagé ses efforts en faveur de la paix, que ce soit en Afrique ou ailleurs», a-t-il souligné. «Défenseur de l'action du COE, il vivait dans mon quartier près de Genève. Qu'il repose dans la paix éternelle de Dieu.»

Les responsables du COE sont en visite en RDC du 19 au 21 août, et ce, dans le but de rencontrer un certain nombre de responsables religieux et gouvernementaux, d'exprimer leur solidarité avec la population et de prier pour une paix juste.

Conduite par le pasteur Olav Fykse Tveit, la délégation est constituée du pasteur Frank Chikane, président de la Commission des Églises pour les affaires internationales du COE, ainsi que de plusieurs représentants de la Conférence des Églises de toute l'Afrique et de l'Église catholique romaine.

Ce voyage coïncide également avec la visite d'une «équipe de pèlerinage» du COE autour du thème «Les femmes de foi africaines et la justice entre les sexes», qui vise à reconnaître et à renforcer le rôle des femmes au sein de l'Église et de la société.

Pour toute question relative au Conseil œcuménique des Églises et aux médias internationaux, veuillez contacter:

Marianne Ejdersten, directrice de la Communication du COE - Courriel: mej@wcc-coe.org; tél. mobile: 41 (0)79 507 63 63

 

Lire la prédication «Instaurer la paix est une tâche sacrée», prononcée par le secrétaire général du COE le 19 août 2018 (en anglais)

Visite de solidarité prévue par le COE en République démocratique du Congo (communiqué de presse du COE du 17 août 2018)

Une «équipe de pèlerinage» se rendra en République démocratique du Congo (communiqué de presse du COE du 18 août 2018, en anglais)

Églises membres du COE en République démocratique du Congo