World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / «L’amour ne blesse pas, il guérit», proclame la campagne des Jeudis en noir pour la Saint-Valentin

«L’amour ne blesse pas, il guérit», proclame la campagne des Jeudis en noir pour la Saint-Valentin

04 février 2019

Version française publiée le: 05 février 2019

Une campagne spéciale du Conseil œcuménique des Églises (COE) s’attaque aux abus et à la violence dans le cadre des relations «amoureuses».

Puisque le 14 février tombe cette année un jeudi, la Saint-Valentin a été rattachée à la campagne des Jeudis en noir contre le viol et la violence.

Reconnaissant qu’il s’agit d’un jour de célébration de l’amour, le COE rappelle toutefois que pour beaucoup trop d’êtres humains, l’«amour» s’accompagne de mauvais traitements et de violence.

À ce titre, il appelle à la réflexion et à la participation sur les médias sociaux, en encourageant notamment les internautes à adopter une photo de profil particulière qui sera mise à disposition le 7 février, en prévision de la Saint-Valentin proprement dite.

La campagne a démarré le 31 janvier par une invitation à méditer sur un passage des Écritures souvent utilisé pour décrire l’amour:

L’amour prend patience, l’amour rend service, il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de laid, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il n’entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout. 1 Corinthiens 13,4-7 (TOB)

«D’un côté, ce passage exprime la beauté infinie de l’amour et son pouvoir émancipateur, remarque Nicole Ashwood, chargée du programme du COE “Une communauté juste pour les femmes et pour les hommes”. Mais en lisant des phrases comme “l’amour excuse tout”, certaines femmes en déduisent qu’elles doivent accepter la violence dans leur mariage ou leur couple. C’est pourquoi nous voulons analyser ce passage des Écritures et en parler dans le contexte de l’amour de Dieu pour chaque être humain.»

Les réflexions partagées avec le COE seront intégrées dans une vidéo et un article à paraître pour la Saint-Valentin.

Les Jeudis en noir:

www.oikoumene.org/jeudis-en-noir