World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le pape François dialogue avec les responsables chrétiens sur la lutte contre le racisme

Le pape François dialogue avec les responsables chrétiens sur la lutte contre le racisme

Le pape François dialogue avec les responsables chrétiens sur la lutte contre le racisme

Le pape François salue le secrétaire général du COE, Olav Fykse Tveit, à l’occasion d’une réunion à Rome sur la lutte contre le racisme et la xénophobie. Photo: Xanthi Morfi/COE

20 septembre 2018

Version française publiée le: 24 septembre 2018

Le pape François s’est entretenu le 20 septembre dernier avec les responsables de différentes Églises chrétiennes participant à la réunion sur la lutte contre le racisme et la xénophobie à Rome, déclarant qu’il espère que cette rencontre ouvrira la voie à de nombreuses autres initiatives de partage similaires.

Le pape a salué individuellement chaque participant-e à la conférence mondiale sur la xénophobie, le racisme et le nationalisme populiste dans le contexte de la migration globale. La rencontre de trois jours a été organisée conjointement par le Conseil œcuménique des Églises et le Dicastère pour le service du développement humain intégral du Vatican, en collaboration avec le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Il a déclaré aux responsables religieux que nous vivons une époque où la «méfiance, la peur, le mépris et même la haine» envers les personnes d’autres groupes ethniques, nationalités ou religions gagnent du terrain, donnant lieu à une recrudescence des actes d’intolérance, de discrimination et d’exclusion.

Il ajoute que les hommes et femmes politiques succombent à la tentation d’exploiter ces peurs et de les instrumentaliser pour servir des intérêts électoraux à court terme.

Nous ne pouvons rester indifférent-es à la gravité du phénomène, ajoute le pape. Nous sommes appelé-es, dans nos rôles respectifs, à «promouvoir le respect de la dignité intrinsèque de chaque être humain», d’abord dans nos familles où nous apprenons les valeurs de partage et de bienvenue, puis dans les différents contextes sociaux au sein desquels nous vivons et travaillons.

Le pape a mis l’accent sur la responsabilité qui incombe aux écoles et aux universités ainsi qu’à toute personne travaillant dans les médias de promouvoir une culture de rencontre, d’ouverture et de respect de la diversité. Les responsables de toutes les religions, poursuit-il, «ont une mission importante: celle de répandre auprès de leurs fidèles les principes et les valeurs éthiques inscrits par Dieu dans le cœur de toute personne».

Les Églises chrétiennes portent particulièrement la responsabilité morale de témoigner de l’amour du Christ et de notre origine commune au sein du Créateur, qui font de nous les membres d’une même famille humaine, précise le pape François.

Et de conclure qu’ainsi, nous pouvons contribuer à l’édification d’une société fondée sur les valeurs du caractère sacré de la vie humaine, de la solidarité et du respect de la dignité de chaque individu.

Message de la conférence mondiale «Xénophobie, racisme et nationalisme populiste dans le contexte de la migration globale» (en anglais)

Discours du pape François aux participant-es à la conférence (en italien)

Photos de la conférence