World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La paix est le dénominateur commun à toutes les grandes religions

La paix est le dénominateur commun à toutes les grandes religions

La paix est le dénominateur commun à toutes les grandes religions

Photo: Marcelo Schneider/COE

05 mars 2019

Version française publiée le: 07 mars 2019

La Conférence chrétienne d’Asie a invité plus de 100 représentants de sept religions – des chrétiens, des bouddhistes, des musulmans, des juifs, des bahaïs, des hindous et des sikhs – à rencontrer les participants du Groupe de référence du Pèlerinage pour la justice et la paix du Conseil œcuménique des Églises (COE), pour discuter de questions relatives à la religion et de leurs implications pour la société asiatique.

«Un dialogue interreligieux ininterrompu est la clé pour une meilleure compréhension mutuelle, la tolérance, le respect, ainsi que pour une paix durable et la stabilité», a déclaré Mathews George Chunakara, représentant les chrétiens, secrétaire général de la Conférence chrétienne d’Asie, lors de la réception et du dîner donnés au nom de la communion fraternelle inter-religieuse, à Chiang Mai, en Thaïlande, le 4 mars. «Dans différentes situations en Asie, bien que les Églises et les chrétiens ne soient qu’un petit nombre, et même parfois une minorité microscopique, ils sont directement engagés dans la construction de la paix, de différentes manières. Ils préservent la dignité et les droits des personnes et des communautés, quelles que soient leurs identités religieuses et spirituelles. La paix est un dénominateur commun à toutes les grandes religions.»

Frank Sethi, représentant les sikhs, a déclaré: «Une belle manière de comprendre les autres religions est de visiter leurs lieux de culte. Allez dans une église ou une mosquée et demandez si vous pouvez entrer. Nous devons être ouverts et apprendre les uns des autres.» Isabel Apawo Phiri, secrétaire générale adjointe du COE, a dit: « En tant que chrétiens, nous recherchons la paix et nous éduquons nos fidèles à rechercher la justice et la paix, parce que nous exprimons ainsi clairement notre obéissance à l’appel du Christ à aimer Dieu, et à aimer notre prochain comme nous-mêmes. L’une des nombreuses manifestations de cette activité des chrétiens dans et pour le monde, motivée par l’amour, est la recherche de la paix.»

Isabel Apawo Phiri a conclu: «La Conférence chrétienne d’Asie est un modèle et inspire les Églises à dialoguer avec les autres religions. C’est le chemin qu’il faut suivre pour atteindre la paix et l’harmonie.»

Le Groupe de référence du Pèlerinage pour la justice et la paix et le Groupe d’étude théologique du COE sont réunis en Thaïlande jusqu’au 6 mars. Ils réfléchissent sur des rapports sur la situation en Asie, à travers le prisme du racisme et de l’Asie, thème choisi au niveau mondial par le Pèlerinage pour 2019; un autre sujet de réflexion est la coopération avec les Églises membres, la Conférence chrétienne d’Asie et d’autres acteurs dans la région.

Le Pèlerinage du COE tourne ses yeux vers l’Asie, communiqué de presse du COE du 5 mars 2019

Conférence chrétienne d’Asie