World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Une table ronde de la conférence sur la mission explore le dialogue avec des sociétés ouvertes

Une table ronde de la conférence sur la mission explore le dialogue avec des sociétés ouvertes

Une table ronde de la conférence sur la mission explore le dialogue avec des sociétés ouvertes

Service d’ouverture de la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation à Arusha, en Tanzanie. Photo: © Albin Hillert/COE

09 mars 2018

Version française publiée le: 10 mars 2018

«La vérité que nous partageons tous avec le monde est une vérité vivante qui vient de la vie des gens, ce n’est pas un dogme mort, a déclaré Dimitra Koukoura, du Patriarcat œcuménique, au cours d’une table ronde organisée dans le cadre de la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation. Notre tâche est d’entretenir un dialogue avec les sociétés ouvertes pour les ré-évangéliser, et d’apporter dans leur vie, par l’Évangile, un sens véritable à l’existence.»

La séance plénière sur l’évangélisation était le temps fort de la deuxième journée de la conférence, qui se déroule à Arusha, en Tanzanie, du 8 au 13 mars. Elle a fait converger les témoignages personnels et les contributions de six orateurs et oratrices originaires de Chine, des États-Unis d’Amérique, d’Argentine, de République démocratique du Congo, des îles Cook et de Grèce.

Présidée par la Jamaïcaine Jennifer Martin et le pasteur singapourien Peter Cruchley, la plénière a exploré le thème de l’évangélisation en tant qu’aspect fondamental de la condition de disciple.

Isis Kangudie Mana, du Centre œcuménique de Goma en République démocratique du Congo, a donné un témoignage émouvant de la situation dans son pays, où «il est difficile d’avoir la foi et l’espérance dans un contexte marqué par la violence systémique et l’extrême pauvreté».

«Parfois, nous allons à l’église et les pasteurs ne parviennent pas à délivrer un message d’espérance, a-t-elle ajouté. Mais la foi l’emporte. Et je prie pour faire bouger les choses au nom de ma génération, qui à l’heure actuelle souffre tellement et manque d’espérance.»

Plus d’un millier de personnes sont réunies jusqu’au 13 mars à Arusha pour la conférence, dont le programme comporte des séances d’études bibliques, des séminaires, des visites de projets locaux et des plénières thématiques.

En savoir plus sur la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation

Télécharger gratuitement des photos de la conférence et des événements parallèles (mot de passe: WCC)

Discours du président de la Commission de mission et d’évangélisation, le métropolite Geevarghese Coorilos

Rapport du directeur de la Commission de mission et d’évangélisation Jooseop Keum: D’Athènes à Arusha

Autres documents de la conférence